Lors d’un entretien en anglais, rien de tel que de placer quelques expressions typiquement “british” pour impressionner un recruteur, un patron ou simplement un collègue. Geneviève Sabin, en charge des cours d’Anglais des affaires au sein de l’équipe de Babbel, vous propose un petit glossaire des expressions les plus typiques du business jargon. 

All hands on deck


Tout comme l’expression française tout le monde sur le pont, all hands on deck (littéralement ‘toutes les mains sur le pont’) est issue du monde maritime et s’emploie pour demander à l’ensemble des collaborateurs de mettre la main à la pâte et de participer à une tâche.

Hit the ground running

Cette expression est généralement utilisée comme compliment. Littéralement ‘frapper le sol en courant’, elle est l’équivalent de l’expression française démarrer sur les chapeaux de roue. Elle ne s’utilise ainsi pas uniquement pour féliciter de nouveaux collaborateurs, mais aussi pour décrire tout nouveau projet ayant démarré avec succès et enthousiasme.

Helicopter view

Cette expression courante désigne la vision d’ensemble généralement attendue d’un PDG, d’un cadre ou encore d’un responsable de projet. Une « vue d’hélicoptère » désigne donc une vision globale sur une entreprise ou un projet. Celle-ci, nécessaire à celui qui voudrait signaler des problèmes ou déléguer les tâches les plus urgentes à ses proches collaborateurs, permet aussi de se concentrer sur le développement d’une stratégie à long terme.

Elevator pitch ou elevator speech

Littéralement ‘discours d’ascenseur’, l’expression elevator pitch et sa variante elevator speech font référence à la présentation concise d’un projet ou d’une idée, et dont la durée ne dépasse typiquement pas celle d’un trajet en ascenseur. Ainsi, les entrepreneurs ou créateurs de start-up ont souvent besoin d’un elevator speech pour présenter leurs entreprises à des investisseurs potentiels lors de conférences et autres événements professionnels.

Let’s touch base

To touch base, littéralement ‘toucher base’, est une expression empruntée au monde du baseball et signifie (re)prendre contact avec quelqu’un, par exemple un client.

To boil the ocean

Proche de l’expression française ‘déplacer des montagnes’, to boil the ocean, signifie faire l’impossible. Signifiant littéralement faire bouillir l’océan, elle s’utilise lorsque des objectifs apparemment impossibles sont fixés ou lorsque quelqu’un se perd dans les détails, et met ainsi en péril l’avancement d’un projet.

Let’s take this offline

Cette expression est généralement employée lorsque quelqu’un fait un commentaire peu ou pas pertinent lors d’une réunion. Elle indique tout particulièrement que le sujet devrait être discuté à une autre occasion ou dans un autre contexte.

Ballpark figure et back of the envelope

Ces deux expressions ont le même sens et désignent toutes deux une estimation approximative. La première, issue du monde du baseball, est souvent utilisée par les comptables, les vendeurs et autres professionnels pour introduire un chiffre incertain et donner un ordre d’idée. Par exemple, un agent de change peut utiliser une ballpark figure pour estimer les bénéfices que pourraient faire un client. Quant à l’expression back of the envelope, elle décrit un calcul approximatif, effectué sur un bout de papier, sur une serviette ou, littéralement, au dos d’une enveloppe.

To drill down

To drill down, littéralement ‘creuser’ ou ‘forer’, signifie effectuer une analyse profonde pour identifier l’origine d’un problème ou, en d’autres termes, explorer en détail.

Let’s play it by ear

L’expression let’s play it by ear signifie gérer une situation au fur et à mesure de son développement, sans suivre un plan préétabli. Il s’agit de l’équivalent de voir ou décider le moment venu. Let’s play it by ear provient du monde de la musique et fait référence au fait d’improviser, sans suivre une partition.

To move the needle

On dit de quelque chose qu’elle “moves the needle”, littéralement ‘bouge l’aiguille’, lorsqu’elle fait la différence ou provoque de grands changements. Il s’agit là d’une expression souvent employée dans les domaines du marketing, de la vente et des finances. On l’utilise par exemple lorsqu’un produit booste les ventes et le chiffre d’affaire d’une société.