Arriver dans une nouvelle entreprise peut-être angoissant. Mais intégrer de nouveaux salariés peut l’être tout autant. Talentsoft, un éditeur de logiciels RH a doublé ses effectifs en 2016, passant de 300 à 600 salariés. Comment gérer l’intégration de ces nouveaux collaborateurs, sans perdre l’esprit d’équipe pré-existant ? Quelques pistes de réponse avec Sylvaine Le Baron, vice-présidente en charge des ressources humaines chez Talentsoft.

En quoi Talentsoft a une approche particulière de la qualité de vie au travail ?

Talentsoft est un éditeur de logiciels RH qui propose aux entreprises de créer la meilleure expérience de travail pour les « talents ». Bien sûr, nous cherchons à appliquer cette philosophie envers nos propres collaborateurs.

Nous avons doublé de taille en 2016, passant de 300 à 600 salariés répartis dans 15 bureaux en Europe. Un petit groupe qui se connaissait bien a dû accueillir en un an un groupe de la même taille qui ne se connaissait pas. Les espaces de travail et les modes de collaboration ont bien sûr été affectés par cette croissance. Nous avons dû emménager dans de nouveaux locaux, cela a été l’occasion de repenser l’organisation de l’espace de travail et des occasions de se rencontrer au sein de l’entreprise. Par exemple, nous avions des kitchenettes à chaque étage auparavant ; nous avons désormais un grand espace au rez-de-chaussée et un rooftop, deux endroits où tous les collaborateurs peuvent se retrouver pour le déjeuner, mais aussi pour des réunions de brainstorming ou des échanges informels. C’était une demande forte de leur part.

Pour aider les personnes à ouvrir leurs horizons et rencontrer des personnes avec lesquelles elles n’auraient pas eu habituellement l’occasion de discuter – sauf à se retrouver coincées dans un ascenseur en panne ! – nous avons fait appel aux services de la start-up Comeet qui permet, grâce à un algorithme, d’organiser des rencontres improbables entre des personnes. Pour le reste, nous avons mis en place différentes initiatives.

Comment avez-vous mis en place des solutions pour améliorer la qualité de vie des 600 salariés dans l’entreprise ?

Nous demandons très régulièrement l’avis de nos collaborateurs, qui sont les principaux concernés par la qualité de vie au travail. Nous avons mis en place des groupes de discussion, nous leur proposons de répondre à des enquêtes en ligne, et enfin, des ambassadeurs issus des différentes équipes sont chargés de faire remonter les requêtes de leurs collègues. Les demandes sont variées : pressing, fitness, conférences, etc.

Les trois quarts de nos collaborateurs sont issus de la génération Y, cette génération née entre les années 1980 et 2000. Sans vouloir faire de généralité, je constate que cette génération est à la recherche d’une plus grande implication dans l’entreprise, une implication qui va au-delà de leur propre fiche de poste. Ils sont très attentifs à la qualité de vie au travail, mais aussi apprécient d’être partie prenante dans les décisions collectives. Nous cherchons à apporter sur le lieu de travail des thèmes qui leur sont chers : des actions de RSE, une ouverture culturelle, des conférences liées à la santé…

Une fois par an, nous leur demandons donc ce qu’ils souhaiteraient voir mis en place au sein de l’entreprise pour améliorer leur expérience de travail. Nous récoltons les idées, et pour celles qui nous semblent les plus pertinentes, nous demandons aux collaborateurs qui les ont soumises  de les développer pour savoir ce qu’ils mettraient en place et comment. L’entreprise leur alloue ensuite un budget pour passer du projet à sa réalisation. C’est ainsi que nous avons mis en place les TalentTalk, des conférences durant lesquelles nous invitons des personnes extérieures à l’entreprise à venir partager leur expérience sur un sujet décorrélé de ceux que nous traitons au quotidien.

Le co-build est au cœur de nos valeurs : nous travaillons rarement seuls, nous nous nourrissons d’échanges avec d’autres collaborateurs du Groupe mais aussi plus largement dans notre écosystème : clients, partenaires…

Côté résultats : notre dernière enquête a mis en évidence que plus de 95% des collaborateurs sont satisfaits de leur environnement de travail et de la qualité des interactions internes.