Au cours des derniers mois, la pandémie du COVID-19 a obligé beaucoup d’organisations à modifier considérablement leurs modes de fonctionnement. Dans un monde où le télétravail s’est généralisé, beaucoup d’entre elles ont trouvé la parade en utilisant les vidéo conférences comme outil principal de communication.

Imaginons un jeudi typique de mars 2020. Vous avez une dernière réunion dans l’après-midi avant le ‘happy hour’ de l’entreprise sur le thème du ‘St. Patrick’s Day’. A votre entrée dans la salle de conférence, vos collègues (tous basés au siège de la société) sont assis autour de la table et discutent de leurs projets pour le week end à venir. Les membres de l’équipe au Royaume Uni restent en ligne en silence, obligés d’écouter jusqu’à la fin une conversation à laquelle ils n’avaient aucune chance de participer. Lorsque la réunion commence, il est clair que l’essentiel de l’énergie et des idées proviennent des participants assis dans la salle avec vous. Les membres de l’équipe à distance ont du mal à prendre la parole et à éveiller l’attention de l’assemblée.


Maintenant, transportons-nous en juin 2020. Vous êtes sur le point de rejoindre la même réunion d’équipe, mais cette fois vous vous êtes connecté à une salle de réunion virtuelle car tout le monde est en télétravail. Tel est le cas depuis la fin mars, et vous avez constaté un vrai changement dans la dynamique de votre équipe. Les appels vidéo ont aplani les choses et désormais tous les membres du groupe peuvent participer et échanger de la même façon. Votre équipe n’a jamais été aussi productive.

Comment une pandémie a changé la dynamique des équipes

Au cours des derniers mois, la pandémie du COVID-19 a obligé beaucoup d’organisations à modifier considérablement leurs modes de fonctionnement. Dans un monde où le télétravail s’est généralisé, beaucoup d’entre elles ont trouvé la parade en utilisant les vidéo conférences comme outil principal de communication. Dans mon cas, mon entreprise a rapidement basculé vers le travail à distance, et j’ai vu depuis lors disparaître les divisions au sein des équipes dispersées entre plusieurs pays, émerger de nouvelles amitiés entre collègues, et un goût renouvelé pour le travail collaboratif, qui ont eu pour effet une hausse de l’innovation, un meilleur ‘brainstorming’ et une approche plus stratégique de la coordination et de l’exécution des tâches.

D’autres entreprises ont obtenu des résultats similaires. Par exemple, un récent article de Harvard Business Review a montré que Culture AMP, un éditeur de logiciels, a constaté une meilleure transparence et un meilleur sentiment de confiance au sein de son organisation, car ses équipes ont été obligées de prendre des décisions rapides en toute autonomie au début de la pandémie. Le même article a également décrit comment, durant la crise du COVID-19, les dirigeants de Mars Incorporated ont constaté un changement radical dans la façon dont les employés dans leur département logistique communiquaient entre eux. D’après l’article, les conversations entre les équipes à distance étaient devenues plus pertinentes, moins subjectives, entraînant une hausse de la productivité.

La communication est la clé

A posteriori, nous pouvons clairement constater aujourd’hui les côtés positifs de ce basculement vers le travail à distance, mais il est important d’examiner les ajustements internes auxquels les organisations ont dû procéder pour le rendre efficace. Au-delà de la fourniture à leur personnel des bons outils et de la technologie adéquate, elles ont dû mettre en œuvre des stratégies pour garantir de hauts niveaux de communication interne – un élément essentiel pour construire une excellente culture d’entreprise. Ceci implique l’adoption de méthodes de communications non traditionnelles, pour maintenir les échanges au sein des équipes à un niveau élevé au-delà des réunions hebdomadaires.

Il est devenu impératif pour les organisations de créer un environnement qui permette d’encourager un vrai relationnel dans leurs équipes de travail. Une façon de cultiver des liens entre les employés est d’organiser des “heures de bureau” virtuelles où chacun peut échanger à la fois sur ses projets professionnels en cours et sur des sujets plus personnels tels que l’équilibre entre le télétravail et la vie familiale et d’autres centres d’intérêt. Ces espaces de conversation sont un élément important pour construire et maintenir une forte culture d’entreprise.

Le futur du travail en équipe

Sans aucun doute, les espaces de travail vont évoluer dans les années à venir. Des sociétés high tech en particulier ont déjà réalisé les avantages du travail virtuel – par exemple Twitter a récemment annoncé qu’il va permettre à ses employés de travailler de chez eux en permanence. Mon organisation a interrogé ses employés en leur demandant s’ils aimeraient à terme travailler de chez eux à plein temps, à temps partiel ou revenir au bureau. Nous serons prêts à nous ajuster à ce nouvel engouement pour le travail à distance lorsque les mesures de distanciation sociale auront pris fin.

L’une des raisons de cette évolution de la pensée traditionnelle vient du fait que les entreprises internationales réalisent que les technologies virtuelles rééqulibrent les choses pour les équipes à distance ou réparties dans plusieurs pays. Maintenant que toutes les réunions et les événements d’entreprise sont organisés à distance, tous les participants peuvent y contribuer au même niveau. Ce qui veut dire que ceux qui auraient pu être désavantagés par le fait de ne pas être présents dans la grande salle de conférence ont désormais plus de chances de devenir des participants actifs dans les réunions et d’être plus productifs.

Alors que le pic de cette pandémie est désormais derrière nous, nous pouvons nous attendre à ce que certaines entreprises high tech autorisent leurs employés à travailler définitivement de chez eux. D’autres pourront choisir de mettre en place le télétravail pour le plus grand nombre – même si certains employés retournent au bureau. Par exemple, et si la règle était que lorsqu’une seule personne est à distance pour une réunion, alors tous ses membres doivent y assister en vidéo conférence ? Nous envisageons sérieusement d’imposer cette règle dans mon entreprise. D’une manière ou d’une autre, le renouveau du travail en équipe généré par la crise est là pour durer, et il s’agit d’une évolution positive. Les nouveaux outils de communication adoptés ces derniers mois nous promettent un avenir meilleur, dans lequel nous nous sentirons plus que jamais connectés.