Le port de Barcelone, OneOcean Port Vell, vient d’annoncer la vente d’un bail allant jusqu’à 2036 pour une place de 160 mètres de long, destiné à accueillir l’un des plus grands superyachts du monde.

Cette annonce coïncide également avec l’arrivée du M/Y Dilbar, le yacht le plus volumineux du monde et long de 156 mètres à Barcelone. Livré en 2016 à son propriétaire, le milliardaire russe Alisher Usmanov, par le chantier allemand Lurssen, Dilbar est un visiteur régulier de la marina de Barcelone et le candidat le plus probable pour l’utilisation de cette place de port, de par sa taille.

 


 

Suite à une rénovation de près de 4 ans, ayant couté 100 millions d’euros, investis par un  groupe basé en Angleterre, Salamanca Group, OneOcean Port Vell a enregistré une hausse de 85% de visites de yachts de plus de 80 mètres. En effet, le port espagnol a ainsi reçu des megayachts tel que le Ulysses de 107m de Graeme Hart.

Attirant de plus en plus de superyachts, le port de Barcelone concurrence ainsi avec succès des destinations plus classiques comme le Port Vauban d’Antibes et son fameux quai des milliardaires, ou bien encore le Port Hercules de Monaco. Ces nouvelles marinas qui regroupent des places pour yachts de plus en plus grandes, mais aussi des services qui tourne autour de leur maintenance et du divertissement de leurs armateurs, ont connu un rapide essor dans les années 2000.

 

 

Essayant de s’attirer le business lucratif d’hivernage des yachts de luxe, de nombreuses marinas ont été créées dans la Méditerranée comme, notamment, le Porto Montenegro, qui comptait des investisseurs comme LVMH et la famille Rothschild avant sa vente au fond d’investissement du gouvernement de Dubai, ou bien encore la Grand Harbour Marina de Malte qui rapproche un port et des services de refit populaires parmi les superyachts en saison hivernale.