Un homme visionnaire et passionné, Marc Weingard, a sorti de son imaginaire avec l’aide de 10 designers internationaux, un resort unique composé de villas à Natai Phuket en Thaïlande. Visite.

 


Un homme passionné et créatif

 

 

La passion domine dans ses propos et le porte à aller toujours de l’avant. Trader d’origine, travaillant entre Londres et Singapour, il décide d’arrêter son métier et de partir en Thaïlande à Bangkok en 1991 avec sa petite amie pour se reposer. C’est de là que tout part. Tombés amoureux du pays, ils décident d’acheter une maison pieds dans l’eau et tombent sur un terrain à Natai. Chose dite, chose faite, ils achètent le terrain et construisent la maison qui devient leur maison de vacances. Marc se tourne ensuite vers le software et crée sa compagnie. Il est féru d’art, de design, de gastronomie et brûle la vie par les deux bouts, ayant dans la tête qu’il décèdera à 36 ans comme son père ! Mais la vie lui décerne un autre destin. Cette maison de vacances qui représente tout ce qu’il aime dans l’art devient un peu une maison d’exposition, conçue comme une galerie où toute pièce est un hymne à un designer.

 

La maison de maître : Collector’s Villa

 

 

Véritable maison de collection, elle rassemble la création de décorateurs pas comme les autres, qui ont laissé libre court, avec le fil conducteur de Marc, à leurs envies et à leur « folie ». Ainsi Humberto Campana, qui s’immergea dans l’art et la culture de la Thaïlande, visitant les manufactures de céramiques Céladon à Chiang Mai et le temple Wat Arun à Bangkok, en revint avec l’idée de concevoir le patio, qui traditionnellement est le centre de la maison thaïlandaise, comme le cœur de la maison Beach House. Il utilisa 3 500 céramiques en céladon bleu et vert pour tapisser les piliers de la cour intérieure. Un effet bluffant.

 

Boudoir ou 50 nuances de Grey !

 

 

Une chambre dédiée à l’Amour avec un grand A appelée « Boudoir » devient la réalisation du designer Mark Brazier-Jones qui s’inspire de 50 Nuances de Grey. Méridienne en face à face habillée de soie bleue avec tablette pour poser sa flûte de champagne, tête de lit avec lumière changeante, poufs en soie, salle de bain avec paravent sculpté en fer forgé qui ne fait qu’un avec la chambre, bref une chambre sensuelle, à l’esprit gothique, pour amoureux transis ou amants en voyage ! Il ne reste plus qu’à l’essayer !

 

Calme avant la tempête des sens !

 

Une autre plus cocooning avec des réalisations sur-mesure du designer irlandais Joseph Walsh. Mur en lattes de bois sombres pour cacher la télévision murale, bureau incroyable composé de lamelles de chêne sculptées en arrondies et enroulées autour d’un plateau en plexiglas, et un lit autour duquel s’entrelace une sculpture fluide presque suspendue, (au prix de 200 000 $ juste) dont l’écho se reproduit sur une tapisserie au mur derrière le lit… On a juste envie de s’y perdre pour une nuit.

 

Pour reprendre des forces !

 

Une salle à manger inédite où prendre son petit-déjeuner, conçue encore par Humberto Campana, tapissée aux murs de milliers de plats, tasses et bols en céramique bleue, s’inspirant du temple Wat Arun à Bangkok. Les dossiers des chaises en rouge et turquoise de la table ressemblent aux poils d’un balai et des fauteuils en cuir froissé en relief complètent l’esprit de la pièce. L’œil stupéfié par ces créations cherche le repos avec la ligne d’horizon de la piscine qui se confond avec la mer.

 

Page suivante : Des villas aux créations uniques

  • Pages :

  • 1
  • 2
  • 3