Cela faisait longtemps qu’on « reprochait » à Madrid de ne pas héberger d’enseignes hôtelières prestigieuses à la hauteur de son rang. Un paradoxe quand on est l’une des capitales les plus dynamiques du monde et que l’on regorge de trésors patrimoniaux et artistiques. L’arrivée de Four Seasons illustre donc un tournant, d’autant que pour sa première implantation espagnole, le géant canadien a choisi Madrid au grand dam de Barcelone, Marbella ou Ibiza. Tout un symbole. Cap sur une adresse à découvrir sans plus tarder !

 

Le Four Seasons Hotel Madrid donne un nouveau souffle à une collection de bâtiments historiques au cœur de la capitale, rue Calle de Sevilla, en offrant aux voyageurs exigeants une expérience de luxe contemporain. Parmi les objectifs affichés : devenir une « seconde » maison tant pour les locaux – en quête de staycation – que pour les visiteurs internationaux désireux de capitaliser sur leur city break ou séjour d’affaires. L’établissement est à quelques encablures de nombreuses attractions touristiques à l’instar du Parc Retiro : véritable poumon vert, ce parc vieux de quatre siècles s’étend sur 125 hectares et recense quelques 15.000 arbres et plus de 5.000 variétés de rosiers !

 

© Four Seasons Hotel Madrid

 

Le gourmet y déculpabilise en se perdant des heures durant dans ce central park madrilène ; quant aux promeneurs juillettistes, ils trouvent dans cette oasis de verdure la cache idéale pour s’extraire de la torpeur estivale. Pour les férus d’Histoire, c’est à pied qu’ils convergent vers trois des plus importants musées au monde : le Prado, le Thyssen-Bornemisza et le Musée National centre d’art Reina Sofia. Et comme rien n’est trop beau pour ses hôtes, le Four Seasons Hotel met gracieusement à disposition une porsche avec chauffeur pour nous conduire dans l’un de ces lieux ou ailleurs dans un périmètre de cinq kilomètres à la ronde ! Un service que peu d’adresses proposent.

 

Musée du Prado © Getty Images

 

Il aura fallu patienter huit ans avant que l’enseigne n’ouvre ses portes fin 2020, chahutée dans sa dernière ligne droite par l’émergence de la pandémie mondiale. Le Covid ? Une fois les portes franchies de la monumentale demeure, pas question de s’encombrer du sujet ! Ici, tout n’est que luxe, calme et volupté comme le programme anti-Covid baptisé Lead With Care déployé avec toute la finesse qui caractérise la marque hôtelière la mieux cotée de la planète.

200 chambres, dont 40 suites, une galerie de boutiques griffées et 22 résidences privées, plongent le visiteur dans un cocon doré à mille lieux des intérieurs ostentatoires dont use et abuse certaines destinations. Au Four Seasons Madrid, on a rendez-vous avec le raffinement et le bon goût, ainsi chaque chambre est décorée avec des moulages en plâtre issus d’une collaboration avec l’Académie Royale des beaux-arts Saint Ferdinand. Spacieuses et élégamment meublées, elles s’organisent autour d’un dressing réalisé en noyer délimitant subtilement l’espace nuit et le coin jour.. Et quoi de plus chic ? Dans la salle de bain en marbre, les produits de toilettes sont signés Hermès – qui a ouvert une boutique au rez-de-chaussée de l’édifice.

 

© Four Seasons Hotel Madrid

 

Décoré par une équipe internationale de designers dont BAMO, BG, Martin Brudnizki, AvroKO et Luis Bustamante, l’établissement recèle de pépites architecturales comme cette magnifique verrière versicolore de 1920 entièrement rénovée qui surplombe le lobby, autre écrin pensé jusqu’aux moindres détails. Des œuvres d’artistes espagnols contemporains et une riche collection d’artefacts historiques transforment les couloirs en galeries d’art, belle manière de voyager à travers les courants artistiques !

 

© Four Seasons Hotel Madrid

 

L’atout maître de l’adresse ? La collaboration avec l’enfant prodige de la gastronomie ibérique, Dani García, chef notoire pour ses trois étoiles Michelin et son tempérament entier. Dans sa bio express, l’Andalou n’a pas hésité à convertir son restaurant triplement étoilé de Marbella en Steakhouse branché. Sacrilège pour certains, acclamations pour d’autres : Dani García, lui, n’a de boussole que sa passion qu’il entend cultiver selon sa propre partition. Au Four Seasons Madrid, il embarque les foodies dans une exploration du terroir. Son restaurant sobrement appelé « Dani » propose une « haute cuisine informelle » des classiques du pays, ainsi présente-t-il sa carte.

 

© Four Seasons Hotel Madrid

 

Secondé de son chef exécutif Omar Mallent, le tandem réinvente tapas et gazpacho, lequel est servi dans un savoureux tartare de crevettes. Fruits de mer et poissons inspirent particulièrement le duo à l’instar du thon décliné de cinq façons (grillé au charbon, préparé en carpaccio ou à la nippone…), et on retrouve bien sûr le fameux hamburger signé Dani. Des plats délicieusement mijotés à déguster au dernier étage sur le toit de l’hôtel, un lieu offrant une vue imprenable sur la cité royale.

 

© Four Seasons Hotel Madrid

 

Comment ne pas évoquer le « fluffy » pancake (traduisez « soufflé ») du petit-déjeuner, préparé selon l’école japonaise ? A ceux qui pensait avoir mangé un bon pancake quelque part à New York ou plus proche dans une belle adresse à Paris, vous ferez l’expérience d’un avant / après en goûtant cette création – dite Hottokēki – exécutée dans les règles de l’art ! Mention spéciale, vous l’aurez compris…

Madrid, ville éclectique et vibrante, définitivement de retour !

Four Seasons Hotel Madrid

Calle de Sevilla, 3

28014 Madrid, Espagne

Tél : +34 910 883 333

<<< À lire également : Chanel lance sa nouvelle collection N°1 De Chanel >>>