De Grisogono présentera pour la 17ème année consécutive ses plus beaux joyaux sur ce qui est sans doute le tapis rouge le plus glamour du monde pendant le Festival de Cannes. Le joaillier de luxe nous a donné un aperçu des parures qu’arboreront les stars de cinéma et les mannequins internationaux lors de l’événement, qui se tiendra du 14 au 25 mai dans la ville balnéaire de Cannes, en France.

 

Cette année, comme il se doit, la collection de haute joaillerie sera consacrée à la « créativité de l’Âge d’Or d’Hollywood », plus précisément aux films créés en Technicolor, le procédé qui apporte de la couleur dans le film. Sa première présentation se compose de cinq anneaux incrustés de pierres précieuses fortement saturés de couleurs et de textures contrastées. Les bagues sont divisées en cinq pierres précieuses centrales, chacune avec une couleur unique (rubis, émeraude, saphir, diamant jaune et diamant blanc) et cinq signatures stylistiques (combinaisons de couleurs, tailles de pierres précieuses, volume, légèreté et mouvement). Les cinq bagues sont toutes des pièces uniques.

 

Les trois premières bagues s’inspirent des deux premières couleurs utilisées au cinéma, le rouge et le vert.

 

La première est une bague en or blanc 18 carats sertie d’un rubis birman taille coussin de 18,13 carats entouré de 46 diamants blancs taille briolette et de 319 autres diamants blancs pavés.

 

 

La deuxième bague en or rose 18 carats est sertie d’un diamant taille brillant de 7,12 carats avec 21 rubis cabochons, 111 rubis taille brillant et 162 diamants blancs. Les contrastes de couleurs sont davantage rehaussés par des perles noires plaquées rhodium situées entre les rubis.

Pour la troisième bague, le joaillier de luxe accentue la profondeur d’une émeraude colombienne de 11,60 carats taillée en coussin avec des diamants noirs pavés, le tout monté sur de l’or blanc 18 carats.

 

L’anneau suivant fait référence au moment où le bleu est entré dans le spectre Technicolor avec l’usage de saphirs, de diamants et de émeraudes. La pierre centrale du bijou en or blanc 18 carats est sertie d’un saphir bleu ovale de 16,89 carats, le reste du bijou étant couvert de 17 diamants blancs taille marquise, 55 émeraudes et 15 saphirs bleus.

Pour la dernière bague, le joaillier a fait du jaune la couleur signature avec un diamant jaune taille ovale de 5,77 carats et 21 diamants jaunes taille baguette. Dans ce que De Grisogono décrit comme « brisant les codes du classicisme », les dents et la queue de la bague sont pavées de diamants noirs taille brillant, créant un contraste de couleur brut et brillant avec le jaune.

 

Une présentation par De Grisogono qui garantit que le tapis rouge sera baigné de couleurs pendant Cannes.