Un voyage dans le temps, voilà ce que m’a proposé l’Abbaye de la Bussière le temps d’un week end ! Cette abbaye cistercienne du 12ème siècle reconvertie en hôtel de luxe est un lieu enchanteur. Il faut dire que l’établissement a plus d’un tour dans son sac avec ses chambres sublimes, son parc propice à la balade et sa gastronomie de haute volée !

En plein cœur de la Bourgogne se trouve un hôtel unique, hors du commun. Il suffit de passer le grand portail de la propriété et le charme, déjà, fait son effet. C’est une arrivée princière qui s’offre à nous : nous découvrons un bâtiment somptueux niché au cœur de ce parc parfaitement entretenu. Je n’en reviens pas : je vais vraiment séjourner dans ce lieu historique qui a traversé les époques, le Moyen Age comme la Guerre de 100 ans ! Il m’a suffit de voir une photo de cet établissement quand je recherchais un hôtel dans la région pour avoir immédiatement un coup de cœur ! L’extérieur est déjà d’une beauté folle, il ne me tarde qu’une chose c’est de pénétrer en ces lieux pour en savoir davantage.

Nous sommes accueillis chaleureusement dans ce que l’on peut appeler « le lobby » car comme vous l’imaginer, il ne ressemble en rien à un grand comptoir avec une file de clients qui attendent pour faire leur check-in. Ici le ton est bien différent, on se sent dans un établissement de luxe mais dans un cadre plus intime. Nous prenons le temps d’admirer la sublime restauration qu’on entreprit les maitres de maison Clive et Tanith Cummings quand ils ont acquis les lieux en 2005. Un an après, l’hôtel ouvrait pour connaitre une ascension et un succès immédiat. En 2007, il intégrait la très renommée chaîne Relais & Châteaux avant d’entreprendre la construction de nouvelles suites.

Chaque chambre a une décoration unique, on est loin de l’hôtel avec ses 200 chambres standardisées ! On compte seulement 12 chambres, 5 suites junior et 3 suites pour recevoir les hôtes le temps d’une nuit ou plus. Nous découvrons notre chambre Deluxe nommée Reigny car comme les autres chambres de l’établissement elle possède le nom d’une autre abbaye cistercienne de France. C’est une chambre très élégante et spacieuse où nous posons nos valises pour la nuit ! Sa vue sur le parc est splendide tout comme ses meubles classiques en parfaite adéquation avec le ton du lieu. Du cote de la salle de bain, tout le confort est au programme notamment avec cette baignoire jacuzzi.

La fin d’après midi est propice à la découverte du parc du 7 hectares, notamment avec ce soleil radieux et la température qui avoisine les 22°C. Armés de notre petit plan du domaine, nous découvrons tour à tour le pigeonnier datant du 16ème siècle, l’étang, la maison des Sœurs (qui abrite aujourd’hui 2 suites), le potager, le moulin et j’en passe. L’environnement est propice à la détente, ressourcement garanti. Nous poursuivons tel des explorateurs au sein de l’abbaye : on arpente les différents couloirs et escaliers, on apprécie de se perdre dans les recoins et de découvrir les salons qui se présentent sur notre chemin.

En début de soirée, nous prenons place dans l’un des trois salons pour prendre un apéritif. En été, la terrasse est le lieu privilégié pour boire un verre tout en profitant de l’architecture extérieure mais pour ce soir, nous nous plaçons à proximité du feu. C’est dans ces moments là que l’on se prend à rêver à rester ici une semaine, à lire un soir au coin du feu, à prendre un verre dans le salon des hommes le lendemain ou bien de prendre le thé un après midi dans le salon des femmes.

Il est maintenant temps de découvrir la cuisine du restaurant gastronomique le 1131 récompensé par un macaron Michelin. Le chef Guillaume Royer, meilleur ouvrier de France en 2015, y propose une cuisine généreuse et inventive avec bien évidemment des inspirations bourguignonnes. La salle de restauration vaut à elle seule le détour.

Diner dans un cadre aussi extraordinaire est un pur bonheur. Nous pouvons admirer les voutes en ogives, les vitraux et les colonnes aux chapiteaux sculptés qui arborent cet ancien cloitre le tout en dégustant notre apéritif maison accompagné de ses mises en bouche. Du côté du menu, nous avons laissé carte blanche au chef, c’est l’occasion de découvrir ses plats signatures et de se laisser transporter le temps de quelques heures.

Le défilé de plats commence : rappelez vous, nous sommes en Bourgogne c’est donc l’occasion de goûter aux escargots de la région. C’est ensuite une deuxième entrée à base de chou qui arrive sur la table, puis vient la silure de pêche de la région, la pièce de bœuf de race ancienne, le tout bien évidemment en accord avec les meilleurs vins de la région. C’est ensuite au chariot à fromages de faire son entrée remarquée : j’ai notamment dégusté un époisses absolument divin. Pour terminer ce délicieux repas, nous avons été gâtés avec deux desserts de saison qui m’ont particulièrement charmé.

Les escargots

Le voyage se poursuit au petit déjeuner. Il a lieu dans la salle du bistrot des Moines, le second restaurant de l’Abbaye de la Bussière qui propose une cuisine plus simple que le restaurant gastronomique. La salle de restaurant est celle de l’ancien réfectoire des moines et le charme du lieu continue à faire son effet. Les produits de la région sont au rendez vous ainsi que de délicieux gâteaux et crêpes faits maison et nous retrouvons bien évidemment tous les classiques d’un petit déjeuner gourmand.

Concernant les prochaines évolutions de l’Abbaye, les maitres de maison ont des projets plein la tête : de nouvelles chambres dans le moulin, des cabanes dans les arbres, une piscine ainsi que des cours de cuisine et d’oenologie, de belles évolutions en perspective.

Mon avis

Amateurs de belles pierres, d’atmosphère unique et de prestations haut de gamme, vous allez être conquis par l’Abbaye de la Bussière. Ici le mot « luxe » prend un sens bien différent des hôtels ostentatoires et toujours plus clinquants. Le luxe ici c’est de passer la nuit dans un lieu unique qui a traversé les époques et dont la magnifique restauration a su conserver le cachet et l’âme de cette abbaye cistercienne. C’est une véritable destination en soi que j’ai eu un immense plaisir de découvrir !

Informations pratiques

  • Abbaye de la bussière 21360 La Bussière-sur-Ouche
  • www.abbayedelabussiere.fr
  • Chambre Standard en basse saison : à partir de 225€
  • Forfait Abbaye 2 nuits pour 2 personnes à partir de 1000€. Sont compris 2 nuits, 2 petits déjeuners continentaux, 2 diners dégustation au sein du restaurant une étoile Michelin (hors boissons)

Pour continuer avec le voyage de luxe, suivez Experiences Luxe sur les réseaux sociaux : FacebookInstagram et Twitter !