Pauline Frommer, l’une des plus éminentes spécialistes des voyages à moindre coût, a appris les ficelles du métier auprès de ses parents, Arthur et Hope Frommer. Ceux-ci se rendaient chaque année en Europe, pour y faire des recherches, et écrire les guides-série Europe on $5 a Day. « Je suis née dans le voyage », a-t-elle déclaré.

Sur les traces de ses parents, Pauline Frommer a consacré sa carrière à aider les consommateurs à tirer le maximum de profits de leurs vacances. « Lorsque vous économisez de l’argent, vous vous rapprochez de la vie locale, et vous pouvez également voyager davantage », explique-t-elle. « Quoi de mieux que ça ? ».


Co-présidente par intérim de FrommerMedia, avec son père, elle est également directrice de la rédaction des guides Frommer’s et de Frommers.com. Sa propre série de guides a d’ailleurs été élue « meilleur guide de l’année » par l’association nord-américaine des journalistes de voyages, trois années consécutives (2006, 2007 et 2008).

Voici ses dix meilleurs conseils afin d’économiser de l’argent sur vos futurs voyages.

Planifiez votre voyage stratégiquement. Vous voulez voyager quand les autres ne voyagent pas. Quand alors ? La réponse est plutôt aisée : quand les enfants sont à l’école. Si vous êtes parents, cela peut s’avérer problématique. Mais dans le cas contraire, c’est ce moment que vous devez privilégier.

Soyez malins. Assurez-vous que l’industrie ne profite pas de vous. Aujourd’hui, nous passons beaucoup par les sites de réservation en ligne, et les entreprises surveillent nos petites habitudes. Rendez-vous donc aussi invisible que possible lorsque vous surfez sur des sites de voyage. Débarrassez-vous de vos cookies et effacez régulièrement votre historique de recherches, notamment sur les sites de comparateurs de prix. Changez également de serveur aussi souvent que vous le pouvez. Firefox, Google, Internet Explorer, Safari… Le choix est large. Vous pouvez faire de très grosses économies avec ces précautions.

Réservez à un moment plutôt qu’un autre. Ce n’est pas une légende urbaine : il y a des moments plus propices que d’autres pour réserver, notamment des billets d’avion. Statistiquement, si vous réservez votre billet d’avion un weekend, vous économisez 19 % sur le prix de base. La raison reste quelque peu mystérieuse, mais nous supposons que les agences de voyage travaillant pendant la semaine, elles ne vous classent pas comme un « business voyageur ».

Ne vous faites pas avoir par le low-cost. Tout le monde souhaite économiser, surtout lorsqu’il s’agit de prendre ses billets d’avion. Mais tous les billets n’apportent pas les mêmes avantages, ni les mêmes garanties. En règle générale, d’après une étude menée par Frommers.com, réserver un billet low-cost ne représente une économie réelle que de 25 euros. Et sur ces billets « basiques », vous n’avez le droit qu’à un bagage cabine. Si vous voulez ajouter un bagage en soute, vous devez payer plus. De plus, ces billets présentent tout un tas de restrictions : vous ne pouvez pas choisir votre place, ni échanger ou annuler votre vol, vous n’obtenez pas de points de fidélité, et vous montez dans l’avion en dernier. Méfiez-vous du low-cost, donc.

Économisez sur la location de véhicule. Des sites comme AutoSlash.com (en anglais) sont très intéressants. Pendant longtemps, ils ont été clandestins, car leurs prix étaient si compétitifs que les compagnies de location de voitures ne les prenaient pas au sérieux. Aujourd’hui, ils ne vous donnent plus seulement un prix, ils communiquent également avec vous par mail. AutoSlash, par exemple, vous propose tout un chapelet de codes promotionnels lorsque vous voulez louer un véhicule, et ce procédé peut vous faire économiser énormément d’argent. Si le prix de votre location baisse – ce qui arrive plus souvent qu’on ne le croit -, ils vous proposent même une nouvelle location.

Économisez sur les croisières. Les croisières sont un type de vacances assez abordable, contrairement à ce que l’on pourrait croire. La facture devient salée seulement lorsque vous montez à bord. En effet, certaines compagnies facturent jusqu’au soda. Les excursions sont généralement hors de prix. Certaines organisations vous proposent les mêmes expériences, mais au lieu de vous retrouver avec quarante personnes dans un car, vous êtes avec vingt personnes dans un van. Vous pouvez ainsi voir plus de choses, en payant jusqu’à trois fois moins cher. Des sites comme CruisingExcursions.com et ShoreTrips.com vous proposent ce genre de sorties (en anglais). Là où les gens dépensent le plus en croisière, c’est généralement le casino et le spa. Pour économiser, il faut avoir de la volonté, messieurs dames.

Économisez sur les hôtels. Le meilleur moyen d’économiser sur l’hébergement ? Réservez directement auprès de l’hôtel, vous paierez moins que par le biais de leurs programmes de fidélité. Renseignez-vous auprès de site comme Kayak.fr. Parfois vous n’économiserez qu’1 €, mais parfois ce pourra être 50 €.

Économisez sur les visites. Souvent, les meilleures visites que vous pouvez faire dans une ville sont gratuites. Oui, on vous invitera probablement à généreusement donner un pourboire à la fin, mais il n’y a aucune obligation. Il y a des milliers d’étudiants enthousiastes à travers le monde qui organisent pleins d’activités intéressantes. Il suffit de faire quelques recherches dans un guide, ou sur Internet.

Faites vos bagages de manière intelligente. Pour Pauline Frommer, la meilleure astuce consiste à ne transporter que des bagages à main. De cette manière, vous n’emporterez jamais trop de choses, parfois inutiles. Vous pouvez aussi rouler vos vêtements pour maximiser l’espace, mais vous devrez aussi faire des choix. Toutefois, rappelez-vous que si vous oubliez quelque chose… vous pouvez toujours aller faire des courses ! Et c’est une expérience de la vie locale en plus dans vos voyages. 

Travaillez à l’étranger. Si vous êtes âgé de moins de 26 ans, il existe des programmes européens et américains, notamment, qui vous permettent de travailler légalement en Europe. Vous devez trouver un job par vous-même, et ainsi, vous êtes libre de vous installer partout en Europe pour vous faire de l’argent, et continuer à voyager par la suite.