L’année 2020 est là, et c’est peut-être le moment pour vous de réaliser votre rêve : quitter votre travail et vous expatrier dans un pays où la vie coûte si peu cher que vous pourrez y rester sans avoir à travailler. Chaque année, le magazine International Living publie sa liste Annual Global Retirement Index, qui indique les meilleurs endroits où partir à la retraite. Mais ces lieux de rêve sont loin d’être réservés aux retraités, bien au contraire. Et parmi les destinations, une surprise : La France.

Pour établir sa liste, International Living passe au crible toutes les destinations et les compare afin d’aider les potentiels intéressés à identifier les pays les plus avantageux pour s’expatrier. Jennifer Stevens, rédactrice en chef du magazine, explique : « Nous nous efforçons de dresser une liste qui fournit les informations les plus précises et les plus utiles possibles aux lecteurs. Chaque destination ne correspond pas à tout le monde, mais en recueillant des données spécifiques auprès de nos correspondants à travers le monde, nous sommes en mesure de comparer les 24 pays concernés et de répertorier tout ce qu’ils ont à offrir, notamment au niveau du coût de la vie, des soins de santé, des visas et du logement ».


Les rédacteurs du magazine affinent leur méthode chaque année afin d’aider toujours plus les futurs expatriés. Par exemple, la catégorie Climat privilégie désormais les lieux qui offrent une variété d’options climatiques. Selon la rédactrice en chef : « Le soleil brille certes toute l’année sur certaines plages, mais tout le monde n’aime pas forcément la chaleur et l’humidité. C’est pourquoi la liste 2020 met en avant des endroits qui offrent par exemple à la fois la plage et la fraîcheur des terres ».

Par ailleurs, la catégorie Coût de la vie a été totalement modifiée : « Nous avons entièrement supprimé le coût du logement et créé une nouvelle catégorie, qui associe l’achat et la location, ce qui permet désormais de comparer plus facilement le coût de la vie quotidienne », poursuit Jennifer Stevens.

 

1. Le Portugal

Le panorama à Porto (Portugal)

 

Pourquoi ? Le Portugal est l’un des pays les plus accueillants et les plus sûrs au monde, et c’est la raison pour laquelle il se retrouve en tête du classement d’International Living. La population bienveillante, les plages paradisiaques, le soleil radieux et la culture locale sont tout autant de raisons de se laisser convaincre. Tricia Pimental, correspondante du magazine au Portugal, explique pourquoi elle y vit depuis plus de sept ans : « Le coût de la vie est très intéressant, y compris pour le système de santé, le climat est tempéré et la gastronomie est excellente. Tout y est pour une expérience de bien-être optimale ».

 

Où s’installer ? Amateurs de splendides musées, de randonnées, de ruines anciennes et de golf, le Portugal est fait pour vous. La plupart des régions du pays offrent un climat agréable toute l’année. Si vous cherchez le dynamisme de la ville, envisagez Lisbonne (la plus vieille ville d’Europe de l’Ouest) ou Porto (la deuxième plus grande ville du Portugal). Si en revanche vous recherchez plutôt le calme, certains villages cachés dans les collines comme Marvão (le plus haut du pays) ou Castelo de Vide satisferont votre amour du grand air. Notez également que de nombreux expatriés britanniques s’installent depuis des décennies à Algarve, sans oublier Coimbra, une ville universitaire vivante.

Quel coût ? Le Portugal est l’un des pays les plus abordables d’Europe de l’Ouest, et le coût de la vie y est trois fois inférieur par rapport aux États-Unis. Dans la capitale de Lisbonne, un couple peut tout à fait espérer vivre confortablement pour moins de 2 000 € par mois (et c’est encore moins pour une personne seule). Dans les terres et les villes plus petites, le budget moyen d’un couple sera d’environ 1 500 €. Certains villages comme Marvão sont encore moins onéreux, puisque vous pouvez y habiter une maison historique nichée dans un parc national pour moins de 400 € par mois. Mieux encore, à quelques dizaines de minutes de Castelo de Vide en voiture vous trouverez des maisons à rénover à partir de 10 000 €.

 

2. Le Panama

expatrier
Image par lapping de Pixabay

Pourquoi ? Le Panama est un pays chaud et tropical. La monnaie y est le dollar américain et la fiscalité très avantageuse. La population parle en grande partie anglais, notamment les médecins. Par ailleurs, le pays se situe à l’extérieur de la ceinture des ouragans. On y trouve une très bonne couverture internet et mobile, et l’eau et l’air y sont de bonne qualité. Le célèbre Pensionado, un programme destiné aux retraités expatriés au Panama, est l’un des meilleurs en son genre au monde et il est ouvert à tout le monde. Jessica Ramesch, éditrice d’International Living, ajoute des raisons de s’y expatrier : « Peu de gens savent que Panama est une capitale culturelle. La ville accueille des communautés actives du monde entier et toutes les formes d’art y sont célébrées ». Notons aussi la proximité avec les États-Unis : seules trois heures d’avion suffiront pour se rendre à Miami. 

Où s’installer ? Le Panama est un petit pays, mais il offre aussi bien des montagnes, des plages et des grandes villes, tout cela avec des distances raisonnables. La plupart des expatriés posent leurs valises dans la capitale Panama, mais l’autoroute transaméricaine permet de se déplacer facilement dans tout le pays. À une heure de route de Panama, on trouve Coronado, où de nombreux Panaméens ont une maison de vacances. Un peu plus loin, à deux heures de route, El Valle est une petite enclave célèbre pour ses plages et son charme pittoresque. N’oublions pas non plus le village Pedasí, au bout de la péninsule d’Azuero.

Quel coût ? À Panama, un couple peut vivre avec un budget mensuel de 1 500 €, et comptez 20 à 30 % de moins pour une personne seule. En dehors de la capitale, les prix sont encore plus attractifs avec par exemple Volcán, où un couple peut vivre au grand air avec 1 300 € par mois. Le pays compte par ailleurs un autre avantage non négligeable : les revenus touchés dans un autre pays ne sont pas imposables.

 

3. Le Costa Rica

expatrier
Source : GettyImage. L’un des ponts suspendus à Monteverde (Costa Rica)

 

Pourquoi ? Le Costa Rica se hisse encore une fois en haut du classement, et à raison : les services de santé sont abordables, on y compte une dizaine de microclimats, la nature y est luxuriante et les locaux accueillants. Le pays peut se targuer d’entretenir la paix et la stabilité sur son territoire, ce qui n’est pas le cas de tous ses voisins. Cette année marque d’ailleurs le 71e anniversaire depuis la suppression de l’armée costaricaine, ce qui en fait le plus grand pays démocratique sans forces armées.

Où s’installer ? La taille du Costa Rica est comparable à celle du Panama, avec par ailleurs une grande variété de paysages et de climats. Forêt tropicale, villages côtiers ou villes de montagne, il y en a pour tous les goûts. Dans la capitale de San José, on trouve un climat tempéré qui offre une météo printanière toute l’année. Notons aussi la spécificité de Guanacaste, célèbre pour ses plages et ses températures élevées, ou encore du lac Arenal cristallin où de nombreux étrangers viennent s’expatrier au cœur des collines.

Quel coût ? Dans la Vallée Centrale, qui accueille environ 2/3 de la population costaricaine, une personne seule peut vivre avec moins de 1 500 € en poche, tandis que ce montant grimpe à 1 800 € mensuels pour les couples. Tout dépend bien entendu de l’endroit que vous choisissez, et dans certaines régions il est possible de vivre à deux avec 1 400 € par mois. Les restaurants locaux proposent des repas entre 3 et 4 € et une visite médicale vous reviendra à moins de 40 €.

 

4. Le Mexique

Source : GettyImage. San Miguel de Allende, Guanajuato, Mexico

Pourquoi ? La vie au Mexique est simple. On y trouve des soins de santé de qualité, des plages renversantes, un coût de la vie faible et une culture vibrante. Don Murray, correspondant du magazine International Living sur la Riviera Maya, raconte : « Mon épouse et moi avons déménagé à Cancún en 2014. Le pays a de quoi plaire à chacun : de magnifiques océans tièdes, des lacs tropicaux limpides, des terres fertiles, des montagnes majestueuses, des déserts somptueux et des villes sophistiquées. Il est aussi facile de s’y intégrer ».

Où s’installer ? Grâce à la diversité géographique du pays, on retrouve toutes sortes de climats sur le territoire mexicain : chaud et sec ou bien humide. Parmi les endroits les plus populaires du Mexique, notons la région du lac de Chapala, mais encore San Miguel de Allende où les expatriés sont nombreux. N’oublions pas non plus les villes côtières de Bucerías sur l’océan Pacifique et Toluca, dont les nombreux musées ne se situent qu’à une heure de route de Mexico.

Quel coût ? Un couple peut vivre correctement au Mexique avec 1 300 € par mois, mais une fois encore tout dépend de la région, même pour le prix du logement et des soins de santé. Par exemple, à Toluca, une maison avec jardin coûtera environ 500 € par mois, tandis que les restaurants sophistiqués y proposent des prix à moins de 20 € pour deux personnes et que les courses Uber sont aux alentours de 1 €.

 

5. La Colombie

Source : GettyImage. Vue aérienne du Parc national naturel de Tayrona (Colombie)

 

Pourquoi ? Pour Nancy Kiernan, correspondante d’International Living en Colombie : « La Colombie est l’étoile montante de l’Amérique du Sud. Ces dernières années, elle s’est toujours bien placée dans notre classement grâce à son faible coût de la vie, ses paysages splendides, ses services de santé optimaux, sa proximité avec les États-Unis et la bienveillance de ses habitants ». Une expression locale dit d’ailleurs : on ne rencontre jamais un seul Colombien, on rencontre toute sa famille.

Où s’installer ? L’un des principaux atouts de ce pays est son climat. La correspondante internationale poursuit : « La Colombie est le deuxième pays le plus biodiversifié au monde, ce qui signifie que vous y trouverez forcément un climat qui vous convient ». Le temps est chaud et tropical sur la côte caribéenne, printanier en bas de la cordillère des Andes et plus frais dans les montagnes. Notons aussi qu’au vu de sa position juste au-dessus de l’Équateur, la Colombie profite d’un climat stable toute l’année, tout autant de raisons de s’y expatrier.

Quel coût ? En Colombie, tout est moins cher qu’aux États-Unis et qu’en Europe. Il est possible d’aller déjeuner pour 3,50 € et de dîner pour 7 €. Par ailleurs, les visas sont assez faciles à obtenir. William Edwards, un expatrié installé dans la ville montagnarde de Medellín, estime que le coût de la vie y est environ 60 % inférieur à celui d’une petite ville dans le Maine. Pour les couples, prévoyez entre 1 200 et 1 800 € par mois, et encore moins si vous êtes seul.

 

6. L’Équateur

Source : GettyImage

Pourquoi ? Donna Stiteler, correspondante internationale du magazine International Living à Cuenca, explique son choix : « J’ai trouvé un petit nid douillet en Équateur. La météo est printanière toute l’année, il n’y a pas besoin de voiture et les loyers sont abordables, avec moins de 500 € pour un bel appartement donnant sur le centre historique en contrebas. Une communauté liée d’expatriés est présente dans le pays et participent à tout un tas d’activités ensemble : des excursions dans les villes voisines, des soirées jeux, des cours de peinture, des randonnées dans le parc national Cajas et des déjeuners entre amis ».

Où s’installer ? Quoi que vous cherchiez, vous le trouverez en Équateur : des collines verdoyantes et des vallées fertiles aux plages agréables. Il faut aussi noter que le pays ne connaît pas d’ouragans ou d’orages tropicaux. Dans les Andes, le climat est plus tempéré et vous pourrez aisément vous passer de votre ventilateur. Envisagez Quito (la capitale du pays), Loja (célèbre pour l’accueil chaleureux de ses habitants) et Cuenca (la destination favorite des expatriés) pour y poser vos valises.

Quel coût ? L’Équateur fera du bien à votre porte-monnaie. Par exemple, à Cuenca, une personne peut vivre simplement avec moins de 900 €. Le pays produit de nombreux fruits et légumes et propose ainsi des prix attractifs sur les marchés toute l’année. La plupart des régions équatoriales ne nécessitent ni chauffage ni climatisation, et les trajets en bus coûtent quelques centimes, contre moins de 5 € pour un voyage en taxi. Le coût du logement est lui aussi très raisonnable : un appartement avec deux chambres et deux salles de bain dans le centre de Cuenca coûte moins de 500 € par mois.

 

7. La Malaisie

Image par Pexels de Pixabay

Pourquoi ? La Malaisie est une destination de choix des expatriés depuis la fin des années 1960. Avec ses plages paradisiaques, ses îles attrayantes et une des forêts tropicales les plus pures d’Asie du Sud-Est, tout y est pour s’y expatrier avec succès. Il est possible de posséder un bien en pleine propriété, il n’existe pas de droits de succession et les revenus perçus à l’étranger ne sont pas imposables. Keith Hockton, correspondant pour International Living en Malaisie, explique : « La législation malaisienne est basée sur le système judiciaire britannique et tous les panneaux de signalisation routière sont écrits à la fois en malais et en anglais ».

Où s’installer ? Keith Hockton poursuit : « Si vous rêvez de plages de sable fin, il y a plus de 878 îles pour vous satisfaire ». Le journaliste vit à Penang, une petite île tropicale sur la côte ouest de la péninsule malaisienne. Célèbre pour ses restaurants réputés et pour sa street food sans pareille, la plus grande ville de l’île, Geroge Town, accueille également des architectures éclectiques et des formes d’art variées.

Quel coût ? À Penang, un couple peut vivre confortablement avec 1 300 € par mois, on comptant le loyer. Les repas à l’extérieur coûtent moins de 5 € et le système de santé est également intéressant.

 

8. L’Espagne

Crédit : GettyImage

Pourquoi ? L’Espagne a le niveau de vie le plus élevé de cette liste, et on sait qu’elle coûte pourtant bien moins cher que la France. La correspondante d’International Living en Espagne, Marsha Scarbrough explique ne rien avoir perdu en arrivant ici, bien au contraire : « En dehors des aires touristiques, il faut parler un minimum espagnol pour s’en sortir, mais de nombreuses plages accueillent des communautés anglophones. D’expérience, les Espagnols sont aimables, serviables et curieux d’en savoir plus sur d’autres cultures ».

Où s’installer ? L’Espagne propose toute une variété de climats : chaud et sec dans le sud, plus doux dans le nord. La Navarre, la Cantabrie, les Asturies, la Galice et le Pays basque espagnol offrent des forêts, des montagnes, des littoraux époustouflants et des spécialités culinaires à se damner. Il est même possible de skier dans les Pyrénées ou dans les reliefs du sud du pays. Michele Cohen, correspondante du magazine dans la péninsule ibérique, habite à Girona, une ville au climat méditerranéen, sans prétention, mais très bien située, non loin de l’aéroport de Barcelone. En plus de ça, la ville est très abordable : « Imaginez-vous aller au restaurant et prendre entrée-plat-dessert pour moins de 30 € ».

Quel coût ? L’Espagne est l’un des pays les plus abordables d’Europe de l’Ouest. Même à Madrid, l’une des villes les plus chères du pays, il est possible de vivre avec 1 800 € par mois. Le logement est moins cher qu’en France et le fait de ne pas avoir besoin de voiture est non négligeable. Grâce au climat clément toute l’année, les fruits et légumes produits localement permettent des économies intéressantes sur la liste de course.

 

9. La France

Image par djedj de Pixabay

Surprise ! Selon les Américains, la France est la 9e destination la plus intéressante pour s’expatrier. La gastronomie, la mode, le climat, la beauté de la campagne, la culture, le système de santé, les traditions et l’histoire sont tout autant de raisons qui les poussent à poser leurs valises chez nous. Ils sont aussi attirés par le charme et le glamour de Paris, objet de tous leurs fantasmes. Nombreux sont ceux qui s’installent dans le Languedoc-Roussillon, en Normandie, en Auvergne–Rhône-Alpes, en Bretagne ou en Charente-Maritime, des régions où les Américains apprécient la proximité avec le reste de l’Europe.

 

10. Le Vietnam

Image par ThuyHaBich de Pixabay

Pourquoi ? Les villes modernes contrastent avec les sites historiques, les plages sont désertes et les locaux sont parmi les plus accueillants au monde. Notons aussi que le Vietnam est l’une des premières puissances en Asie. Avec son coût de la vie très faible, la plupart de vos dépenses seront au moins deux fois inférieures à celles en France. L’anglais est très largement parlé dans le pays et facilite grandement la communication.

Où s’installer ? Wendy Justice, correspondante au Vietnam pour International Living, précise : « Dans les aires urbaines, les gratte-ciel se multiplient à vitesse grand V, et les autoroutes viennent remplacer les pistes cyclables. Pourtant les temples vieux de plus d’un millénaire et l’architecture traditionnelle rappellent constamment l’histoire immensément riche de ce pays. Hô Chi Minh-Ville est la ville la plus chère du Vietnam, devant Hanoï, la capitale. Mais si vous choisissez d’autres villes, comme Da Nang, Hoi An, Nha Trang et Vũng Tau, la vie est beaucoup plus abordable ».

Quel coût ? Même à Hô Chi Minh-Ville et Hanoï, un couple peut vivre confortablement avec moins de 1 000 € par mois, mais il est même possible de vivre avec moins 500 € pour un mode de vie plus simple. En dehors des principales villes du pays, avec 800 € vous pourrez vous payer un appartement ou une petite maison avec toutes les commodités, un service d’entretien, les courses, le dîner à l’extérieur chaque soir et même des massages de temps en temps. Avec un plus gros budget, vous pourrez vivre dans le luxe pour un montant dérisoire.

 

Alors, prêts à faire le grand saut et à vous expatrier à l’autre bout du monde ?

 

À lire également : Les Meilleures Destinations De Voyage Pour 2020