Vous avez peur d’aller chez le dentiste ? L’idée de vous faire dévitaliser une dent vous angoisse ? Si oui, vous n’êtes pas seul(e). Bien qu’il soit généralement recommandé d’aller chez le dentiste une fois par an, environ la moitié des adultes en France ne consultent pas régulièrement. L’une des principales raisons : la peur. La start-up Tend a trouvé la solution. 

Tend, une nouvelle start-up du secteur dentaire qui espère redonner vie à une « industrie démodée », vise à réduire cette peur. Le 1er octobre, la société a annoncé qu’elle avait levé 37 millions de dollars en série B. Un somme qui l’aidera à faire de la visite chez le dentiste une expérience positive, voire amusante.

«  La visite chez le dentiste ne fait plus vraiment partie de nos habitudes », déclare John Lyman, associé chez GV. « Tend adopte une approche différente. » GV a été le principal investisseur, aux côtés de Tiger Global et Good Friends. Le financement total de Tend s’élève à 73 millions de dollars. Juxtapose, Redpoint et Zigg Capital ont également participé au cycle.


Comme One Medical l’a fait pour les soins primaires et Warby Parker pour la vision, Tend se concentre sur la création d’une dentisterie directe au consommateur avec un air d’hospitalité qui, selon elle, la distingue des cabinets dentaires habituels (One Medical et Warby Parker ont tous deux investi dans Tend). Malgré le fait que ce marché représente près de 140 milliards de dollars, l’industrie dentaire a connu « très peu d’innovation », selon le PDG et cofondateur de Tend, Doug Hudson. « J’ai été stupéfait de voir que personne n’avait créé une marque grand public pour ce secteur ».

Bien qu’il existe d’autres start-up dans le domaine dentaire, la plupart se concentrent sur les produits d’hygiène bucco-dentaire (par exemple, la brosse à dents électrique de Quip) ou sur des entreprises clientes (comme la dentisterie mobile Henry). Tend est l’une des seules entreprises qui ré-imagine réellement les soins dentaires en cabinet. Lorsque vous prenez rendez-vous chez Tend, explique M. Hudson, la société vous demande non seulement des informations sur votre assurance, mais aussi vos préférences sur Netflix pendant votre visite, quel parfum de dentifrice vous souhaitez, et même quel parfum d’aromathérapie vous aimeriez sentir dans la pièce. Les fraises utilisées par les dentistes sont plus silencieuses pour réduire l’anxiété, et l’entreprise a même reformulé son anesthésique gingival pour lui donner un meilleur goût. M. Hudson, ancien PDG de la société de télédentisterie SmileDirectClub, confie qu’il voulait remplacer les sentiments négatifs d’une visite chez le dentiste, par des sentiments positifs.

Tend a été cofondée par Hudson, avec Andy Grover et Michael Stenclik en octobre 2019. Depuis, la société a ouvert cinq cabinets dentaires (qu’ils appellent « studios ») à New York, dont deux viennent d’ouvrir au cours de l’été. Tous les cabinets ont dû fermer en mars au début de la pandémie de Covid-19, lorsque les services dentaires préventifs n’étaient plus considérés comme essentiels. Deux mois plus tard, la société a pu rouvrir et prend désormais des rendez-vous en personne et virtuels. « Les soins dentaires ont toujours été un service essentiel, et ils le resteront », déclare Matthew Fitzgerald, directeur marketing. Il rapporte également qu’en 2019, le chiffre d’affaires de la société a dépassé les 5 millions de dollars, bien qu’elle ne soit pas encore rentable. Depuis la réouverture, dit-il, les revenus ont récupéré plus de 150 %.

Hudson affirme que la compagnie prévoit d’utiliser le nouveau capital pour s’étendre à de nouvelles villes. En premier lieu : Boston et Washington D.C. L’entreprise prévoit également d’embaucher davantage de dentistes, qui travaillent exclusivement pour Tend et gagnent un taux fixe avec des primes pour la satisfaction des patients. Tend prévoit également de lancer l’année prochaine une gamme de produits d’hygiène bucco-dentaire, notamment du dentifrice, des bains de bouche et d’autres produits. Selon M. Hudson, l’objectif est de faire en sorte que les clients soient en contact avec la marque Tend tous les jours. « Nous voulons que Tend vous vienne à l’esprit, chaque fois que vous pensez aux soins dentaires. »

 

Article tradui de Forbes US – Auteure : Leah Rosenbaum

<<< À lire également : Crise Sanitaire : Des États-Unis Au Vietnam, La Solidarité En Actions >>>