Au coeur de l’Asie du Sud-Est, la Malaisie est un melting-pot bouillonnant, avec 29 millions d’habitants issus de différentes origines, Malais, Indiens, Chinois et beaucoup d’autres ethnies vivant ensemble en harmonie. La Malaisie offre aux voyageurs un multiculturalisme qui en a fait un paradis gastronomique et un pays d’une grande diversité culturelle et artistique. A cela s’ajoutent la beauté de sa nature sauvage et de ses paysages très variés, ainsi qu’une offre hôtelière de très bon niveau. Devenue un acteur important sur la scène du tourisme international, la Malaisie fait aujourd’hui partie des “tigres asiatiques”…

 

Golf en nocturne, à Kuala Lumpur

 

Paradis pour les sportifs et les aventuriers, grâce à la diversité de ses paysages, ses forêts primaires (les plus anciennes du monde), sa jungle exubérante et ses fonds sous-marins étonnants, la Malaisie est un formidable terrain de jeux pour les voyageurs en mal d’exotisme et de sensations fortes !


De la jungle aux villes, le golf se pratique partout.

Destination golfique par excellence, grâce à son climat équatorial chaud et humide toute l’année, la Malaisie concentre les conditions naturelles idéales pour accueillir de superbes parcours de golf dans des sites grandioses, entre rizières, jungle et forêt tropicale à fleur de mer.
En 2014, la Malaisie a reçu le “World Golf Award” de la meilleure destination golfique en Asie. Cette distinction venait récompenser une politique gouvernementale menée depuis plusieurs années en faveur de l’industrie golfique dans le pays. Parallèlement, le Ernie Els Club Teluk Datai de Langkawi, ouvert en octobre 2014 sur l’île de Langkawi et dessiné par Ernie Els, s’est vu décerner le “World’s Best New Golf Course”.

 

Le Ernie Els Golf Club, entre mer et forêt vierge.

 

Pour séduire les nombreux adeptes de la petite balle blanche, le pays compte 200 parcours de golf qui sont ancrés dans les montagnes, le long des plages, sur des îles tropicales, au beau milieu d’une nature verdoyante ou au coeur des villes…
Kuala Lumpur, la capitale (et ses alentours), compte à elle seule 40 parcours, souvent dessinés par les plus grands, comme Jack Niklaus, Arnold Palmer et Greg Norman…

Le fleuron des parcours malais est sans doute le Golf de Datai Bay, situé au coeur de la forêt de Langkawi, entre la montagne Machincang et la mer Andaman. Ce 18 trous, entouré par une jungle peuplée de macaques, offre un fairway s’ouvrant sur des vues imprenables sur l’île de Langkawi et les îlot voisins.
Autre parcours légendaire, à Bornéo cette fois, le Hornbill Golf & Jungle Club, inauguré par Tiger Woods. C’est un modèle en matière d’écotourisme. Construit sur les collines du Sarawak, son parcours épouse idéalement le relief et le terrain escarpé. Ses 18 trous ont été conçus pour se fondre parfaitement dans les paysages et le décor unique de la jungle de Bornéo.

 

Le Hornbill Golf & Jungle Club, à Bornéo.

 

L’Eden des randonneurs.

Avec ses panoramas exceptionnels, ses terrains ondulants de verdure et ses paysages tropicaux variés, ses 14 millions hectares de jungle et forêts primaires, la Malaisie offre de nombreuses possibilités de randonnée et de trekking pour les marcheurs de tout niveaux.
Les forêts primaires de Malaisie figurent parmi les plus vieilles au monde et concentrent l’un des plus riches kaléidoscopes de faune et flore, avec des milliers d’espèces animales, dont de nombreuses sont endémiques, comme l’orang-outan, le nasique, le tigre de Bornéo, le léopard et l’éléphant d’Asie, le calao, les tortues et le fameux rhinocéros à deux cornes de Sumatra……

 

La jungle sert souvent de décor au trek en Malaisie.

Sur les 20 parcs nationaux que compte la Malaisie, deux d’entre eux sont inscrits au Patrimoine Mondial de l’humanité : le Parc Mulu (dans l’état de Sarawak à Bornéo) qui renferme la plus grande grotte du monde (et ses dizaines de milliers de chauves-souris…) et le Parc du Kinabalu, dans l’état de Sabah à Bornéo, où les plus intrépides peuvent s’aventurer dans l’ascension du Mont Kinabalu, le toit de Bornéo, qui culmine à 4.093 m.

 

La rafflésie, une fleur, 5 pétales, 1 m de diamètre et 10 kg !

Parmi les sites de randonnées incontournables, le Taman Negara National Parc est un authentique éco-refuge qui s’étend sur plus de 4.300 hectares de jungle impénétrable, ponctuée de chutes d’eau, de grottes spectaculaires et de pics escarpés.

 

On y fait des rencontres hors d’âge…

 

Derrière sa flore exubérante, dont la Rafflésie, la plus grande fleur au monde, se dissimulent aussi 250 espèces d’oiseaux multicolores et des milliers d’espèces d’insectes.
Outre l’observation de sa faune et de sa flore, le Taman Negara National Parc offre d’innombrables activités, comme des balades sur la rivière ou dans la canopée (à 40 mètres de hauteur…), des baignades dans des piscines naturelles aux eaux cristallines, ou encore la descente de rapides. Le parc est aussi le domaine des Batek, l’un des peuples aborigènes de Malaisie qui vit encore de la chasse et la cueillette…

 

En revanche, les orangs-outans sont devenus trop rares…

 

Un paradis pour la plongée sous-marine.

Située au coeur du bassin indo-pacifique, la Malaisie offre quelques-uns des plus beaux spots de plongée au monde. Avec ses eaux limpides à température exquise, toute l’année, une immense diversité biologique sous-marine, de nombreux parcs et réserves, les eaux tropicales de la Malaisie hébergent un écosystème sous-marin extrêmement riche en poissons, bancs de requins-marteaux, barracudas, poissons-grenouilles, et aussi des vipères de mer, de nombreuses tortues et des coquillages géants…

Sur la côte est de la Malaisie péninsulaire les îles de Perhentian, Lang Tengah, Redang, Kapas, Tenggol, Rawa et Tioman invitent à la découverte d’une flore corallienne éblouissante et d’une forte abondance de poissons. Les amateurs d’épaves de bateaux apprécieront tout particulièrement le site de Labuan, ou ceux de Pulau Sipadan, Mataking et Pulau Layang-Layang à Sabah (Bornéo).
Dans la mer de Sulawesi, à seulement 30 kilomètres des côtes de Malaisie, Pulau Sipadan est reconnue pour être l’un des cinq meilleurs spots de plongée de la planète. Avec “les jardins suspendus” et son remarquable gisement de Dendrophyllia déployant leurs corolles aux tons pastels, “la caverne aux Tortues”, les bancs de carangues et de requins marteaux, mais aussi de dormeurs ou requins de récif, de platax géants, de poissons anges et de papillons…, Sipadan attire les plongeurs avertis du monde entier !

 

Rencontre presque ordinaire, en plongée aux Maldives.

 

Incontournable, situé en mer de Chine à environ 300 Km de Kota Kinabalu, l’atoll océanique de Layang Layang se caractérise par un tombant exceptionnel et une vie marine intense. C’est le royaume des gros poissons, avec de nombreuses raies mantas, thons, bans de maquereaux et autres grands pélagiques. C’est aussi la rencontre assurée avec des bancs importants de requins-marteaux !
Le Tun Mustapha Park est récemment devenu le plus grand sanctuaire marin de Malaisie. Avec 1,6 million hectares de paysage marin, dont 50 îles de la région de Sabah, il regorge d’une multitude de jardins de coraux, ainsi que d’une faune et une flore marine uniques au monde.

 

Pied au plancher et poignée en coin sur le circuit de Sepang.

Depuis son inauguration en 1999, le circuit international de Sepang, qui reçoit le Grand Prix de Formule 1 comptant pour le championnat du monde de F1, a propulsé la Malaisie sur l’avant-scène mondiale des grandes courses automobiles. Figurant parmi les tracés les plus difficiles au monde, ce circuit, long de 5,5 km, est le deuxième par sa longueur, avec 25 chicanes et 8 lignes droites… Le prochain Grand Prix de Formule 1 aura lieu du 29 septembre au 1er octobre 2017. Chaque année, le circuit de Sepang accueille également d’autres grandes compétitions, comme celle du Grand Prix moto de Malaisie, qui se tiendra du 27 au 29 octobre prochain.

 

Le circuit de Sepang qui reçoit le grand prix de F1, chaque année.

 

Le luxe hôtelier en Malaisie.

Le célèbre Dataï, une référence de l’hôtellerie haut de gamme en Asie.

 

La référence : Le Dataï Langkawi

Parmi les références hôtelières incontournables de tout le continent asiatique, se trouve le magnifique Dataï Langkawi. Perdu au coeur d’une nature exubérante ce temple de la zénitude, tout de bois exotique et de granit noir, offre ce qu’il y a de mieux dans le pays en terme d’hébergement. Ses deux restaurants gastronomiques, thaï et malais, ainsi que son superbe parcours de golf et son spa, ont largement contribué à cette réputation largement méritée.

Plus d’info : http://www.thedatai.com/langkawi/

 

Vue depuis le Saint Regis, dernier né des hôtels de luxe à Langkawi.

 

La nouveauté : le St Regis Langkawi

La Malaisie dont l’offre hôtelière est très riche, surtout dans le haut de gamme, accueille depuis l’été 2016 la célèbre enseigne St Regis. Son petit dernier, le St Regis Langkawi, se trouve au sud de l’île de Langkawi, qui héberge le premier géoparc mondial de l’UNESCO en Asie du Sud-Est. Niché au bord d’une crique, l’établissement surplombe une plage de sable blanc et les eaux turquoise de la mer d’Andaman. Il dispose de 85 suites et 3 villas avec piscine. Un club de sport, une piscine extérieure avec un bain à remous, un spa et une large palette de restaurants complètent l’offre de ce nouveau complexe de luxe dans le pays.

PLUS D’INFO : http://www.stregislangkawi.com/

Pour un séjour version luxe à Langkawi, le très récent Four Seasons Langkawi 5* L est une autre alternative intéressante (http://www.fourseasons.com/langkawi/).

 

PLUS D’INFORMATIONS sur la Malaisie : http://www.malaysia.travel

Patrick BIAGINI / http://www.voyagerluxe.com