Entre ses ruelles pavées, ses façades pastel et ses trottoirs tout en mosaïques, Lisbonne est sans doute la plus occidentale des capitales européennes, celle dans laquelle on aime le plus se perdre.
Cette fois-ci Luxe Magazine vous invite à découvrir un hôtel-appartement de charme dans le quartier bobo de Bairro Alto.
Visite avec Katya Pellegrino
 

Lisbonne et sa douceur de vivre

 
Trépidante, vibrante, la capitale portugaise se vit au rythme de ses quartiers légendaires, de ses places écrasées de soleil et d’histoire, de cette agitation créative si singulière où, pêle-mêle, le visiteur embrasse antiquités, galeries d’art, artistes, designers, bars et restaurants. Mais aussi, douces balades à pied ou en tuk tuk le long des rives du Tage vers Belém. Un seul mot d’ordre : plaisir et douceur de vivre ! Et, force est de constater que si la ville des grands navigateurs offre avec vigueur le meilleur d’une tradition séculaire, ses nouveaux “hot spots” sont de plus en plus recherchés par une affluence touristique en hausse constante.
 

Lumiarès, un hôtel appartement très bien situé

 
Un des avantages de Lisbonne, c’est son aéroport situé à deux pas ! A peine arrivé dans la ville, à 09H du matin, ce qui laisse la journée entière pour flâner et humer l’air du large, nous découvrons cet hôtel/appartement, ancré dans le Bairro Alto. Quartier au charme bobo animé et aimé par les designers.

Lumiares, est un concept nouveau offrant à sa clientèle internationale, des suites à une ou deux chambres, équipées de kitchenette. Décorées d’artistes locaux, chaque objet a fait l’œuvre de soins particuliers pour évoquer le pays. Aussi bien les tapisseries accrochées aux murs, évoquant les couleurs du sud, fabriqués non loin de Lisbonne, que le tableau accroché dans chaque chambre et signé Fernando Pessoa. Un poète et homme pluriel qui a écrit des centaines de citations, malheureusement mort d’alcoolisme à l’âge de 48 ans.
Peu de chambres, mais un café en rez-de-chaussée permet de profiter de spécialités portugaises. Enfin un petit spa confidentiel offre, entre les mains de thérapeutes averties, une détente salvatrice après avoir arpenté Lisbonne.

 

Le must, le Rooftop du Lumiarès

 
 
Mais avant de se lancer à l’assaut de la ville, nous montons au Rooftop du Lumiarès, pour profiter non seulement d’une vue incroyable de la ville et de la mer mais également pour nous restaurer.
Ici une jolie salle entourée de baies vitrées accueille l’hôte du matin. Des portraits d’inconnus d’une autre époque, accrochés aux murs et portant des lunettes turquoise, sont détournés d’une manière originale. Une spacieuse terrasse en longueur accueille également tables et banquettes pour profiter de la vue dans la journée ou accueillir « l’apéritivo » pour le coucher du soleil. Un must !
 
 
Lisbonne, une ville de collines
 
 
Parce que Lisbonne est une ville de collines, et qu’il faut l’admirer de haut, direction le sommet de l’élevator de Santa Justa, au début de la rue Victoria… Un ascenseur métallique construit par Mesnier du Ponsard, un élève de Gustave Eiffel. La vue sur Lisbonne est incroyable avec ses façades de couleurs pastel. Pour rester dans l’ambiance nous prenons ensuite le tram N°28 avec sa couleur jaune vif, ses chromes étincelants et son intérieur bois qui nous transporte à une autre époque. Brinquebalant, ce mode de transport nous conduit jusqu’au Largo da Graça et nous en profitons pour admirer du street-art sur les façades et les murs des bâtiments. Car il faut savoir que Lisbonne est la capitale mondiale des fresques de rue et cultive une identité forte. Puis sans transition nous allons goûter enfin aux Pasteis de Belem, des petits flans délicieux et moelleux, dans la fameuse Fabrica dos Pasteis de Belem qui les fabrique, non loin de la Tour de Belem. Celle-ci fut construite le long du Tage entre 1514 et 1519 par le roi Manuel 1er, pour protéger l’entrée de Lisbonne. Le Musée Berardo non loin de là, de construction très contemporaine, mérite également le détour. Il contient plus de 800 œuvres de Joseph Berardo.
 

Le quartier de Principe Real

Lisbonne
Hôtel Memmo
 
A dix minutes de l’hôtel se trouve également Principe Real, quartier chic et arboré connu pour ses édifices du XIX siècle, ses bars gays branchés, ses antiquités et galeries d’art. Incontournable ! On y découvre le savoir-faire des artisans et designers à Embaixada dans le Palais Ribeiro da Cunha. Ce palais du 16e siècle a été transformé en un pôle créatif où artisans, artistes, designers, créateurs et chefs locaux présentent leurs créations. Et comme des haltes s’imposent, on va déguster une pâtisserie dans le Chiado (les pastéis de nata, petits flancs portugais y sont juste une folie), ou parcourir les livres des cafés littéraires avant d’aller dîner au Café Principal Real de l’hôtel Mommo. Ce restaurant/ bar à l’atmosphère singulière qui offre une vue magnifique sur la ville depuis son toit terrasse, est tout indiqué pour finir une journée placée sous le signe de la découverte, et découvrir les petits plats portugais créés par le chef José Lello.
 

Le Palais de Péna à Sintra, improbable

Lisbonne

 
Le lendemain nous irons découvrir les environs de Lisbonne, notamment Cascais petit village balnéaire à 30 mn de la ville, accessible également par train, et surtout Sintra avec son Palais Pena. Improbable architecture, mélange de baroque, gothique, romantique, construit par Frédéric II et qui a demandé 45 ans ainsi que son château des Maure.
 
Par Katya PELLEGRINO
 

Mon avis :
Lisbonne est une destination facile, à la température clémente et pleine de charme.
Séjourner au Lumiarès est très agréable, car idéalement situé en plein cœur du quartier de Bairro Alto. Vous pouvez vous déplacer à pied pour découvrir toutes ses facettes et vous êtes à une minute à pied du Belvédère, ou du tram.
Cette escapade est vraiment dépaysante et permet de découvrir les mille et une facettes de cette ville pas comme les autres ! Entre ses différents quartiers, Barrio Alto et ses restaurants et bars festifs, L’Alfama, quartier traditionnel de style maure resté dans son jus avec ses labyrinthes de travessas (ruelles) et sa vie de quartier, Chiado, autrefois centre intellectuel de la ville, Belem ou l’histoire du Portugal, avec son Musée d’Art Moderne à voir absolument et déguster les célèbres Pasteis de Belem dans la Fabrica dos Pasteis de Belem.
Si vous restez 3 jours, prenez le temps d’aller à Sintra, qui vaut vraiment le détour, et beaucoup plus que Cascai.

The Lumiares
R. do Diário de Notícias 142, 1200-146 Lisboa, Portugal
T : +351 21 116 0200
www.thelumiares.com

Où aller dîner ?

Decadente
Un des nouveaux endroits branchés et dans l’air du temps, au look desing et vintage. Bien situé dans Barrio Alto, près du Belvédère, le lieu se prête aux débuts se soirée, avec un côté décontracté et hype. Décoration de meubles et d’objets anciens, avec côté fourneaux, des plats portugais, pas très copieux mais de qualité.
Jolie terrasse intérieure aux beaux jours.
81, Rua de São Pedro de Alcântara
Bairro Alto
Lisbonne

Café Principal Real

 

Situé dans le quartier branché de Principal Real, au sein de l’hôtel Memmo, sa vue sur la piscine et la ville en font un incontournable. Il se vit de multiples façons, du matin au soir, alternant petits déjeuners, déjeuners, en- cas, cocktails et dîners le soir sous le regard des étoiles et les lumières scintillantes de la ville.
En termes de cuisine, c’est le chef portugais Vasco Lello, qui joue sa partition, avec une cuisine locale et traditionnelle, agrémentée d’une touche brésilienne, asiatique et africaine, pour un tour du monde
Le restaurant donne sur la terrasse où se prélasse la piscine et la vue sur la ville est juste incroyable
Café Principe Real
Rua D. Pedro V 56
T° : +351 219 016 800

Le café Lisboa
Si l’appel du soleil est le plus fort, préférez alors le Café Lisboa, ancré sur une petite place où s’érige le Théatre San Carlos. Ici une estrade entourée de bambous, plantée sur la place, propose salades et la fameuse spécialité de cabillaud frit ou l’incontournable Gaspacho. Ce restaurant fait partie des 5 établissements de José Avillez, chef célèbre et reconnu à Lisbonne.

The Wine Cellar by Grapes & Bites Hostel Wine

 

Petit restaurant adossé à l’hôtel du même nom Grapes & Bites. Une jolie pièce au plafond arrondi où de chaque côté des étagères se dressent des millésimes et nectars pour la plupart portugais.
Ici non seulement vous venez pour découvrir des vins locaux, mais aussi grignoter des planches de charcuterie, du Pata Negra, des fromages de brebis, mais pas que… Morues sous toutes ses formes, ceviches, escarbèches vous sont aussi proposés ; le tout dans une ambiance musicale orchestrée par un duo de violoniste et guitariste aux accents modernes. Ici point de Fado
The Wine Cellar
Rua de Sao Paulo 49
T : +351 961 266 898

Boutique pointu en matière de produits de beauté, parfums de niche et bougies

 
Skin Life

Ici, Patrick Felipe van den Berg, propose quelques marques très pointues choisies pourr leur qualité et leurs résultats. Vous trouverez aussi bien Sturm, F Malle, F. Kurdjian, The Labo, Zesop que Dyptique, Ex Nihilo, Cire Trudon..
Ils ont deux boutiques, une près de l’avenue Libertad et l’autre dans le Bairro Alto
SkinLife
Rue Manuel Jesus Coelho
Lisbonne
T : +351 213 521 122