De son vrai nom Brian Donnelly, l’artiste kaws fait l’objet d’une vente aux enchères avec plus de 250 de ses œuvres à adjuger ce dimanche 4 octobre à Paris chez We Are_ (la Maison des Industries Créatives). La vente de l’ancien ‘’street artist’’ reconnu dans le milieu artistique contemporain, en particulier en Asie, laisse présager une belle bataille d’enchères… malgré le contexte économique de la crise sanitaire.

 


Son travail figure dans les collections du High Museum à Atlanta, du Modern Art Museum de Fort Worth au Texas et à la collection Rosenblum à Paris… Le Pop art et la culture imprègnent ses personnages qui ont fait sa renommée, en particulier en Asie où il est considéré comme un artiste contemporain très important depuis une vingtaine d’années. Son dernier coup d’éclat remonte à la vente d’une de ses peintures adjugée par Sotheby’s à un acheteur asiatique pour 14,8 millions de dollars (avril 2019). Mais à la question de savoir s’il faut s’inquiéter du contexte économique morose, voire peu favorable au marché de l’art contemporain, Robin Bart, expert de la vente pour la maison de vente DIGARD AUCTION nous répond que « Le marché de l’art ne souffre pas car assez stable » avant d’ajouter qu’il « faut choisir des valeurs sûres c’est-à-dire des artistes majeurs dans l’art contemporain comme kaws. C’est l’artiste – toutes catégories confondues – qui a eu la plus grande croissance sur le marché de l’art. ». 

Peinture artiste kaws art contemporain
Vente aux enchère (Peinture) de l’artiste kaws

Ses toys (personnages en 3D), ses peintures, quelques photographies, et, même ses tee-shirts fruits de sa collaboration avec Uniqlo sont réunis pour une vente estimée en prix de départ à 750 000 euros. Un catalogue très riche qui donne un aperçu de la diversité de son travail et qui répond à une forte demande depuis ces dix dernières années en Asie mais aussi en Europe et aux Etats-Unis. « S’il n’est pas rare de faire une vente aux enchères d’un artiste de son vivant, il est néanmoins moins courant de faire une vente sur un seul artiste, ce dernier suscite énormément d’intérêt dans le monde entier » explique Robin Barth. Ce dimanche 4 octobre dans les salons cossus de l’Hôtel particulier de We Are_, ce spécialiste de l’Art Contemporain entend assister à l’un de ces beaux spectacles que les ventes aux enchères peuvent nous réserver,  sous le marteau de la commissaire-priseur Marielle Digard.

L’ensemble des œuvres en vente seront visibles jusqu’à samedi à la galerie 75 Faubourg, rue du Faubourg Saint-Honoré.

Vente aux enchères à partir de 14h30 chez We Are, Maison Des Industries Créatives, au 73 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris. Pour enchérir en ligne, s’inscrire sur www.digard.com. Vente accessible au public sur réservation ([email protected]) – dans la limite des places disponibles.

Merci à Robin Barth, Spécialiste Kaws & Art Contemporain et Urbain.