Cette année, l’un des événements les plus médiatiques de la Fashion Week a eu lieu à… Roland Garros. La marque de lingerie française Etam y a en effet organisé le 24 septembre 2019 un défilé grandiose pour mettre à l’honneur la « French Liberté ». Selon Launchmetrics qui analyse l’impact média des événements, ce show spectaculaire a généré 4,71 M € de MIV (média impact value) du fait de la présence des meilleurs influenceurs.

D’Aya Nakamura à Constance Jablonski en passant par Caroline Receveur ou Nabilla, les artistes et influenceurs les plus en vogue du moment ont enflammé le court Simonne-Mathieu de Roland Garros pour défendre “tous les corps, toutes les femmes et donc toutes les lingeries”. 


Célébrité, micro-influenceur, médias… Qui a généré le plus d’impact ? Selon Launchmetrics, les influenceurs et les célébrités sont les deux “voix” qui ont permis de générer le plus d’impact médiatique lors du show. Ils n’étaient pourtant à l’origine que de 20% des placements. Preuve que leurs publications ont très bien performé.

Dans le détail, on note que les “célébrités” sont la catégorie qui a permis de générer à la fois le plus de MIV, 42% de la performance cumulée des influenceurs et célébrités avec seulement 13% des placements et le taux d’engagement moyen par post le plus fort 4,29%.

Les 3 chanteuses qui ont animé l’Etam Live Show 2019, Angèle, Ayanakamura et Avamax, dominent le top avec respectivement 260K, 230K et 223K € MIV. Nabilla, quant à elle, a permis de générer 327K € de MIV mais avec un taux d’engagement moyen par post très faible. Enfin, l’ancienne miss France, Iris Mittenaere n’est pas dans ce classement mais s’est fait remarquer en apparaissant pour la 1ère fois avec son compagnon ce qui a permis de générer 134K € de MIV.

À l’inverse, les micro-influenceurs sont à l’origine de 32,5 % des placements mais n’ont généré que 6,15% du MIV.

Autre catégorie intéressante, les “mega & all-star influencers”. Même si avec peu de placements (2%) ils ont généré une part honorable du MIV (16%), leur taux d’engagement moyen par post est mauvais, à peine 1,49% pour les all-star influencers. Avec un taux d’engagement moyen de 3,83% et 20% du MIV cumulé, les mid-influencers sont la 2ème catégorie d’influenceurs qui a le mieux servi Etam pendant ce show.