Biarritz est une jolie station balnéaire de la côte basque. C’est vrai que son ambiance hétéroclite mais toujours chic charme facilement les familles tout comme les trentenaires à la recherche de restos sympas et bars tendance ! J’ai eu l’occasion de venir à de multiples reprises dans cette petite ville côtière mais je n’avais encore jusqu’à présent jamais franchi les portes de cette magnifique demeure qui surplombe la plage principale : je veux parler de l’hôtel du Palais !

 

Tout à commencé en 1855, quand Napoléon III fit construire pour sa femme, Eugénie, un palais d’été dans la petite station balnéaire où elle passait ses étés en famille. Eugénie est très attachée à ces paysages de la côte basque et compte bien y séjourner plus longuement. Pendant 16 ans, les bals, les pique-niques et les entretiens diplomatiques se succèdent avant que la demeure soit rachetée en 1880 par une banque parisienne qui la transforma en casino. En 1893, elle devient l’hôtel du Palais et on peut y voir le défilé des personnalités les plus en vogue du moment. Malheureusement, un incendie en 1903 le ravage. Il fut reconstruit en y ajoutant une aile supplémentaire avant de reprendre une vie animée.

 


 

Son histoire riche et complexe n’est pas étrangère au charme et à l’élégance que dégage cet établissement 5 étoiles. J’ai séjourné dans de nombreux hôtels de luxe mais rares sont ceux qui conservent leur âme. Il fait partie des quelques palaces d’Europe qui possèdent une véritable histoire, imprégnée de souvenirs de plus de 150 ans, et c’est justement cela que l’on apprécie quand on déambule entre meubles d’une autre époque et salles vertigineuses.

 

 

Quand on découvre cet hôtel mythique, on est sous le charme de sa façade et de son intérieur dans le pur style 2nd Empire. Une fois passé la porte tambour, on pénètre dans une immense salle où trônent meubles anciens et immenses lustres. Nous sommes accueillis dans les règles de l’art et au niveau attendu dans ce genre d’établissement. Il ne faut pas l’oublier que l’hôtel du Palais a reçu en mai 2011 la distinction Palace, ce qui fait de lui un lieu extraordinaire. Au-delà de ses atouts physiques, c’est aussi pour le service que l’on vient dans ce genre d’établissement.

 

 

Nous sommes accompagnés au 3ème étage dans notre Junior Suite Mer et Plage. Spacieuse et lumineuse, avec sa dominante de beige et de rose, notre chambre offre une vue spectaculaire sur la plage et le phare. Chacune des 152 chambres et suites s’habille d’une décoration unique. Il faut tout de même savoir qu’il y a un atelier et des personnes dédiées à la rénovation du lieu, tout en respectant l’héritage transmis au fil des générations. Chaque chambre est créée sur mesure et je dois dire que le style de la mienne a été parfaitement à mon goût.

 

 

J’ai pu, lors de mon séjour, découvrir 2 des 33 suites que l’hôtel du Palais met à disposition de ses hôtes. La plus luxueuse est une véritable merveille avec son immense salon, sa master room mais surtout sa salle de bain avec baignoire centrale et sauna. Pour une nuitée dans cette suite royale de 120 m2, il faudra tout de même débourser plusieurs milliers d’euros.

 

 

La gastronomie est à l’honneur avec le restaurant la Villa Eugénie, mais aussi avec l’Hippocampe, ouvert uniquement en saison. Au bord de la piscine, avec une vue panoramique, venez profitez d’un repas aux saveurs estivales, voici le programme alléchant que vous propose l’Hippocampe. Pour un apéritif ou un dernier verre, tout en écoutant le pianiste jouer quelques notes, on peut se diriger vers le bar Impérial qui nous transporte immédiatement dans une autre époque.

 

 

A ce petit paradis il manquait un spa. C’est chose faite depuis quelques années avec un institut de 3000 m2. On y dispense des soins personnalisés dans l’espace Gerlain, parfumeur prestigieux et très apprécié par Eugénie de Montijo. C’est donc avec une certaine évidence que cet espace a été créé afin de proposer un lieu de détente absolue. En plus d’une carte de soins prestigieuse, vous pouvez profitez de la piscine de 15 mètres chauffée à 28°C, du jacuzzi ainsi que du sauna et du hammam. Et si, comme moi, vous êtes assez gourmande, allez donc faire un tour au Lounge Eugénie qui vous propose au sein même du spa, des cafés, thés et autres gourmandises.

 

 

Après une nuit reposante et un réveil au son des vagues (quel bonheur !), il est temps de se diriger vers le petit déjeuner. Il a lieu dans la magnifique salle en rotonde et le cadre à lui seul vaut le détour. Côté buffet, c’est le festival des saveurs : les mets locaux sont bien représentés avec, par exemple, ce gâteau basque à la confiture de cerise. Viennoiseries, pains, cakes salés, charcuteries et fromages, tout est extrêmement qualitatif et goûteux. Et en plus de cela, on déguste son petit déjeuner avec vue sur la mer, je crois que la journée commence sous les meilleurs auspices…

 

 

Il est malheureusement temps de plier bagage. Je vous avoue que la vue de ma junior suite va quand même me manquer ! Depuis le temps que je voulais passer une nuit dans cet hôtel mythique, c’est maintenant chose faite et je suis sous le charme. Alors je n’arrive pas à me résoudre à dire adieu à cet hôtel, ce sera plutôt un au revoir et pourquoi pas un nouveau séjour dans quelques temps …