Arabesques, entrelacs et calligraphie réinventent un Orient imaginaire dans une oeuvre de l’artiste Tarek Benaoum, créée pour célébrer avec faste le cinquième anniversaire de Santal Royal. Odeur boisée mythique, douce, suave, intense, crémeuse, et délicieusement enjoleuse, le santal est un ingrédient mythique et majeur de Guerlain depuis très longtemps.

Un parfum intense


Santal Royal © Guerlain

Thierry Wasser a choisi pour Guerlain de rendre hommage à ce fleuron de la belle parfumerie : “J’avais envie de m’exprimer davantage sur le santal ; de le revendiquer pleinement et autrement.” Avec Santal Royal, le parfumeur a composé un boisé oriental jouant les contrastes : “Outre ses élégantes facettes boisées et claires, le santal possède une richesse dense et profonde.” Cette Eau de Parfum se dessine avec pour point de départ les notes solaires du Néroli et du jasmin et le cœur se prolonge avec une rose épicée de cannelle. Très Guerlain, le fond magnifie le santal qui s’enveloppe de notes cuir, ambrées avec un accord oud et une teinture de musc conçue par la Maison. Fragrance en clair-obscur, elle mêle l’éclat joyeux des fleurs blanches, lumineuses aux notes envoutantes de l’ambre et des accords oud et cuir. Originaire d’Asie, le santal fut introduit en Europe qu’au Moyen-Âge. Utilisé pour du mobilier ou pour des encens, il est également devenu un des incontournables de la parfumerie de luxe. Précieux et rare aujourd’hui, le Santalum Album s’ouvre à de nouveaux lieux de culture comme l‘Australie et certains pays d’Asie. Obtenu par distillation du bois et des racines d’arbres âgés d’une quinzaine d’années, l’essence de santal séduit le Moyen Orient.Chez Guerlain, si le santal ne figure pas dans la Guerlinade, il se retrouve dans de nombreuses compositions comme Jicky, Mouchoir de Monsieur, Shalimar ou Samsara.

Un bleu intense

Santal Royal © Guerlain

En cinq ans, Santal Royal est, lui, devenu le grand succès de la collection des Absolus d’Orient. Pour métamorphoser le flacon, Tarek Benaoum a choisi de l’habiller de nuances de bleu illuminées par l’or de ses arabesques. Au cœur de cette calligraphie très personnelle, le nom de Guerlain apparaît.

Santal Royal © Guerlain

L’artiste a choisi le lapis lazuli, un bleu évoquant la sagesse et la spiritualité dans de nombreuses civilisations antiques. Sur ce bleu apposé à la bombe, il travaille ensuite les signes au pinceau, des gestes qu’il a répété pour chacun des vingt-deux exemplaires. Touche finale Guerlain, les dames de table sont venues ajouter à la main des cordons bleus et or sur le col des flacons.

Un artiste intense

Tarek Benaoum pour Santal Royal © Guerlain

Dans une écriture d’apparence cryptée, l’artiste jongle avec son propre langage. A l’adolescence, le jeune Tarek Benaoum découvre l’art du graffiti, et choisit d’oeuvrer sous le nom de Clone. Il suit des cours de calligraphie latine au Scriptorium de Toulouse, sous la direction du Professeur Bernard Arin. L’artiste revisite des mots qui lui tiennent à cœur : amour, violence, expérience, bonheur, vie, sexe, musique… réinterprétés avec poésie. Ses fresques se découvrent entre autres et aussi bien in situ, à Paris, à Los Angeles, en Tunisie, au Maroc., etc., que dans le cadre d’expositions : “Art from the Streets” au Art Science Museum à Singapour ; “Lettres Ouvertes” à l’Institut des Cultures de l’Islam à Paris ; “Street Generation(s)” : 40 ans d’art urbain” à Roubaix.

Disponible à compter du 1er novembre dans les boutiques Guerlain – 1L – 10 000 € – Édition limitée à 22 bouteilles numérotées

https://www.guerlain.com/fr/fr-fr

<<<À lire également : Et Guerlain Créa Le « 80 », Un Soin Anniversaire Inédit >>>