DES VACHES SUR LA PLAGE | La pandémie et le confinement ont fait des heureux. En effet, les animaux se sont réapproprié des espaces jusqu’alors occupés par les humains. En Corse, les vaches ont investi la plage, forçant les touristes à cohabiter.

 

Chaque année, un troupeau de vaches sauvages s’installe sur la même portion de plage en Corse : la plage Mare e Sol de Coti-Chiavari. Cependant, cet été, il semble que le troupeau ne souhaite pas avoir de voisins humains.

La Corse compte environ 15 000 vaches errant sur l’île (environ la moitié est sauvage et l’autre moitié appartient à des agriculteurs disposant d’un droit de pâturage).

En 2017, une touriste tentant de prendre un cliché des vaches sur la plage a été encornée au visage par l’une d’elles. Des panneaux avertissent le public que ces vaches sont des animaux sauvages et qu’il ne faut pas les approcher de trop près. À l’époque, les autorités locales cherchaient une solution à plus long terme, impliquant éventuellement la castration ou l’euthanasie de certains animaux.

Durant le confinement, les animaux ont pu bénéficier de plus de liberté et, avec le retour des touristes cet été, ils sont devenus « inhabituellement têtus », comme le rapporte le New York Post. Un touriste a été encorné au cou sur une plage de Lotu et a dû être soigné à l’hôpital, tandis que d’autres touristes, lors d’un incident survenu en août 2021, ont été poursuivis dans la rue par un troupeau de vaches à Sainte-Lucie-de-Tallano.

Le Times rapporte qu’en juillet 2021, une dame âgée de 70 ans a été transportée par avion à l’hôpital après qu’une vache l’ait blessée à la jambe, à quelques centimètres de son artère fémorale, alors qu’elle faisait sa lessive. Des plages dans le sud de l’île près d’Ajaccio ont dû être fermées récemment, car un troupeau de bovins « endommageait les voitures et se déchaînait sur les pique-niques. »

Un conseiller municipal a déclaré au Times que « les touristes en rient, voient ça comme du folklore local et prennent des photos, mais c’est un véritable fléau. » Ange-Pierre Vivoni, président de l’association des maires de Haute-Corse, a déclaré que « c’est un problème qui perdure et qui s’aggrave. » Il n’y a pas si longtemps, le maire d’un village du sud a abattu une vache qui avait encorné un employé municipal.

Le problème pourrait en partie résulter d’un changement de la politique agricole de l’UE. En effet, en raison de la modification récente des subventions favorisant la possession de bovins, de nombreux agriculteurs en ont achetés. Le problème est également récurrent dans les Alpes et les Pyrénées où les autorités demandent aux touristes de ne pas s’approcher de ces animaux, surtout en présence de veaux.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

<<< À lire également : Séjour VIP En Corse >>>