Faire vivre une expérience inédite à ses clients ! Voilà le nouveau credo des marques, le Graal du marketing, la pierre angulaire des stratégies social média. Encore faut-il que l’expérience tienne la route. Et le moins que l’on puisse dire est que celle proposée par la maison de Champagne Ruinart est plutôt inédite.

Le principe de base est simple : dormir dans un hôtel éphémère ne disposant que d’une seule chambre. Mais pour rendre l’expérience exceptionnelle la maison de champagne de luxe a ajouté quelques ingrédients.

D’abord, le lieu. Le très chic et branché quartier de Notting Hill à Londres, à quelques pas des boutiques vintages de Portebello Road.

La décoration est l’ambiance ont été confiées à une étoile montante de la mode, Jonathan Anderson, directeur artistique et fondateur de J.W. Anderson et directeur de la création de Loewe. L’Irlandais est en territoire connu. Après avoir fait ses armes au London College of Fashion, c’est à Londres qu’il a, à 24 ans, lancé sa propre marque J.W. Anderson. Il partage désormais son temps entre Londres et Madrid, le siège de Loewe, la pépite du groupe LVMH réputée pour l’excellence de son savoir-faire en matière de cuir.

Pour cette expérience, l’idée n’est pas la débauche de moyens mais d’imaginer un confort cosy. Pour meubler ce petit cocon, le designer est allé puiser dans ses souvenirs d’enfance mais aussi dans l’histoire de la marque Ruinart, créée en 1729.

1729, c’est d’ailleurs le nom de cet hôtel éphémère qui n’ouvrira ses portes que du 4 au 14 juillet. À peine 10 nuits pour une vingtaine d’happy few en tout.

Mais pour faire partager cette expérience hors du commun, chaque couple d’hôtes peut inviter 6 personnes pour partager un dîner extraordinaire orchestré par Olivier Livoir, exceptionnellement détaché de Reims, pour guider les résidents tout au long de leur séjour et partager l’histoire de la Maison Ruinart.

L’expérience culinaire sera un point focal du moment passé à l’Hôtel 1729. Dans sa réinterprétation contemporaine voulue par Jonathan Anderson, chaque invité dégustera dans un verre du XVIIIe siècle personnalisé et accompagné d’un assortiment de vaisselles provenant du monde entier et sélectionnées à la main par le créateur. « Lorsque j’ai visité la Maison Ruinart, j’ai été impressionné par son histoire. Notamment culturelle avec la collaboration avec Alphonse Mucha qui a réalisé les premières affiches publicitaires pour le Champagne. Nous avons aussi trouvé toutes ces étonnantes céramiques et verreries, puis nous avons imaginé une expérience culinaire. J’aime l’idée d’utiliser des assiettes et des verres anciens plutôt que d’acheter quelque chose de neuf. Je suis très attaché à cette démarche consciente », commente Anderson.

Aux cuisines, c’est le chef Luke Selby qui opère pour les invités au milieu de cette scénographie créative, pour proposer un menu innovant à base d’ingrédients simples et biologiques assortis à des cuvées Ruinart, “recentrant l’expérience des convives sur le moment présent”.

La nuit, le dîner, le petit déjeuner et une sélection de cuvées Ruinart pour deux personnes sont proposés au prix de £1200 (GBP). Les résidents de l’hôtel peuvent convier jusqu’à six invités à partager l’expérience culinaire du dîner pour un coût supplémentaire de £160 (GBP) par personne.

Pour tenter de réserver l’une des 10 nuits disponibles, contacter: [email protected]