L’image est indissociable de la destination. Immortalisée par son spectacle de montgolfières colorées flottant à l’horizon, Cappadocia appartient à ces villes iconiques. On y vient des quatre coins du monde, attiré par ce panorama folklorique. Et puis, on prend conscience de l’héritage exceptionnel de cette région inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Un voyage à Cappadocia (jadis connue sous le nom de ‘Terre des beaux chevaux’), c’est parcourir des millénaires d’Histoire, sentir de près l’âge byzantin dans sa grandeur et sa décadence, pénétrer un labyrinthe de formations géologiques. Forbes vous emmène à la découverte de cette contrée magique.

Dans cette infinité de maisons troglodytes préhistoriques creusées dans les montagnes – devenues refuges des premiers chrétiens – et dans cette vallée aux paysages lunaires, on en perd son latin ! Située dans la région historique de l’Anatolie centrale, au sud-est de la capitale Ankara, la Cappadoce affiche l’un des décors les plus accidentés de Turquie. Nevsehir, Kayseri (ces deux villes disposant d’un aéroport), Aksaray et Nigde sont les quatre agglomérations qui forment la zone touristique de la Cappadoce. Parmi les chefs-d’œuvre qui attendent les visiteurs : le musée en plein air de Göreme ; la cité souterraine de Kaymakli ; la vallée de l’Amour ; l’Eglise de Tokali ; le Caravansérail de Sarihan ou encore le Museum Hotel Cappadocia. On y va ?

Ce rendez-vous avec l’Histoire s’organise. Il est recommandé de passer par un guide pour se familiariser avec les richesses de cette cité patrimoniale. Beaucoup sont francophones. Notre guide Mukadder Varli connaît les secrets de chaque pierre et communique à merveille sa passion. Le tour démarre par l’incontournable visite du musée en plein air de Göreme, un lieu incroyable parmi les premiers inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce petit village troglodyte a été sculpté conjointement par l’érosion et par l’homme au IVe siècle. Ici repose l’âme monastique byzantine avec ses nombreuses églises et chapelles creusées dans la roche. Dans ce dédale de ruelles, on peut observer une sculpture rupestre de sept étages, qui contenait un couvent avec une salle à manger, une cuisine et un lieu de culte.

© Getty Images

 

De sublimes fresques murales souterraines, conservées remarquablement dans leurs couleurs d’origine, racontent le cheminement terrestre du Christ de son baptême à la dernière Cène. Au milieu de ces vestiges et de ce panorama lunaire à perte de vue, on ne sait plus à quel saint se vouer ! Encerclé à 360° de colonnes de roches naturelles surmontées d’un chapeau et de maisonnettes recouvertes de cheminées de fées calcaires, le complexe de Göreme offre un spectacle comme nulle part ailleurs.

Ville souterraine de Kaymakli, on poursuit l’exploration par la découverte de cette acropole regorgeant de mystères. Il y a 36 villes souterraines en Cappadoce, mais celle de Kaymakli – la plus profonde – se distingue par son exceptionnelle sophistication, on y trouve ainsi des résidences antiques très bien agencées, des caves à vin, des écuries, et bien sûr une église. Y cohabitaient hommes et bétail en autarcie à l’abri des (nombreuses) guerres de chapelles. Une sorte ‘d’Arche de Noé’ dont les excavations récentes ont révélé les inestimables trésors.

© Getty Images

 

La Vallée de l’Amour, après le mystique, le ‘suggestif’. On glisse cette fois dans un décor quelque peu déroutant… Nous sommes donc d’emblée mis dans la confidence par notre guide Mukadder : « Ce sentier est très célèbre en raison de sa particularité, il est parsemé de blocs rocheux pointant vers le ciel tels des objets phalliques. Disons-le clairement, ces colonnes coiffées d’un chapeau ressemblent à s’y méprendre à un sexe en érection. ». Effectivement, c’est un peu l’idée qui a traversé l’esprit de toute l’assemblée durant ce jour de visite… Surprenante nature qui a façonné au fil des siècles ce panorama insolite. La Vallée de l’Amour dite Love Valley est un lieu prisé des Insta-touristes mais aussi des locaux qui apprécient les magnifiques jeux de lumière de ce site si particulier.

Dans cette contrée de Turquie, on trouve aussi une hôtellerie parmi les plus luxueuses au monde. Cappadocia abrite une collection d’établissements qui partage la même architecture et techniques de constructions troglodytes. Ici, la préservation est une religion. Chaque enseigne doit respecter un cahier des charges très strict pour s’établir. On salue cette volonté gouvernementale de perpétuer l’héritage de ce site d’exception. Le Museum Hotel Cappadocia est notre coup de cœur. Cette adresse estampillée Relais & Châteaux est la seule du pays à jouir de la distinction.

© Museum Hotel Cappadocia Relais & Châteaux

 

En plein cœur de Cappadocia, le Museum Hotel a été érigé sur des ruines anciennes, certaines intactes, d’autres restaurées dans le respect de leur lustre d’origine. Dans cette Maison de 30 clefs, aucune ne se ressemble ! Imaginé tel un « musée vivant », l’établissement semble figé dans un temps immémorial avec ses antiquités inestimables issues de la collection de son fondateur, Ömer Tosun, un passionné d’histoire. Vous pourrez ainsi partager votre quotidien avec de somptueux chefs-d’œuvre : lustres, vases, tapis, vaissellerie, mobilier, ouvrages, artisanat… datant des époques ottomane, seldjoukide, romaine et hittite.

Toutes les chambres, suites, le restaurant Lil’a, la réception, ainsi que les espaces extérieurs sont parés de cet écrin antique. Un grand nombre de ces pièces sont enregistrées au musée de Nevşehir. Mais avant de profiter de ce privilège, il vous faudra au préalable signer une attestation de responsabilité lors du check-in. Ici, les maladresses ne pardonnent pas ! Soyez avisés.

© Museum Hotel Cappadocia Relais & Châteaux

 

Inauguré en 2002, le Museum Hotel a rapproché les concepts de « musée vivant » et de « boutique hôtel ». Le guest se balade d’une époque à une autre tant au niveau de l’architecture, du design, de la cuisine riche d’un terroir séculaire, que de certaines expériences comme ces spectacles pittoresques ou ces dégustations œnophiles dans des caves typiques. Unique, aussi, son emplacement. Le Relais & Châteaux bénéficie du plus beau point de vue des environs, il trône là-haut en s’ouvrant sur les principales zones d’intérêt de la région : Avanos, Göreme, la vallée de l’Amour, la vallée du Pigeon, la vallée Rouge et le mont Erciyes. Un show à toute heure du jour et de la nuit, attirant de nombreux shootings de mode et des noceurs.

© Museum Hotel Cappadocia Relais & Châteaux

 

Après une excursion à pied, en quad, en 4×4 ou en montgolfière, de retour à l’hôtel, on s’immerge dans la magnifique piscine pour un bain de fraîcheur bienvenue. Avec son sol orné de mosaïques et sa terrasse en pierre, on bascule à l’âge délicieux des bains romains. Le soir venu, on se met sur son 31 pour faire honneur à la cuisine primée du chef Mustafa Buyukhan qui mixe les saveurs entre terroir d’Anatolie et d’Arménie. Les gourmets peuvent d’ailleurs apprendre à composer un repas turc typique lors d’un cours privé avec le chef, un fervent défenseur de la cuisine biologique responsable. Les fins de soirées sont propices au rêve éveillé à contempler le clair de Lune sur la Cappadoce. L’autre ville éternelle.

Un voyage à Cappadocia, c’est un peu inaugurer une histoire : on sait que tôt ou tard, on y reviendra.

Carnet de voyage : 

Museum Hotel Cappadocia

Tekelli mah. No.1 Uçhisar 50240 Nevşehir

Cappadocia – Turquie

Téléphone :+90 (384) 219 2220

E-mail : [email protected]

Guide Mukadder Varli : +90 (532) 415 30 64

 

<<< À lire également : Vacances Idylliques En Turquie Entre Bosphore et Riviera >>>