Le fondateur et PDG de Tesla, Elon Musk, a surpris les observateurs du secteur en confirmant l’arrivée du crossover model Y, qui sortira début mars. La production est déjà lancée, mais la nouvelle arrive sept ou huit mois plus tôt que prévu. Repris de la très populaire berline model 3, la voiture sera plus petite et considérablement moins chère que l’autre SUV de Tesla, le modèle X, et devrait finalement passer numéro 1 des ventes de la marque.

Mais est-ce que le model Y vaudra son prix premium plutôt que celui du  model  3, sans parler d’un possible longue attente pour la livraison ?


Le model  Y ressemble essentiellement à une model 3 avec un plus grand hayon, avec un style élégant et un profil parfait pour un couple. Ce modèle est plus large que d’autres voitures électriques comme la Hyundai Kona Electric ou la Kia Niro Electric. 

L’intérieur semblerait similaire à celui de la model 3, un tableau de bord avec un écran tactile de 38 centimètres pour contrôler les différentes fonctions de la voiture. Dans la fonction standard, il y aura des sièges avants à 12 réglages, un système audio à 14 enceintes, et un toit en verre teinté. Le model Y sera lancé avec deux rangées de sièges avec une troisième rangée prévue pour 2021.

Comme les autres, le model Y aura plusieurs variations, mais le modèle de base ne fera pas partie du lancement. La gamme commencera avec le Long Range à 2 moteurs et quatre roues motrices à 52 990 $,  avec 500 kilomètres d’autonomie et le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes et une vitesse maximale de 220 km/h. Pour comparer, la model 3 Long Range AWD est plus abordable à 48 990 $, avec une meilleure autonomie de 520 kilomètres et 4,4 secondes aux 100 kmh. À l’origine, un model Y à propulsion arrière était annoncé, mais on ne retrouve aucune évocation de ce projet sur le site officiel de Tesla.

Le model Y Performance à 60 900 $ possède la même distance de 500 kilomètres sur une charge, mais avec un chrono plus rapide de 0 à 100 kmh en 3,5 secondes et une vitesse maximale de 233 kmh. C’est 4000 $ de plus que la model 3 Performance à 520 kmh. Le modèle Y Performance peut être équipé d’un ensemble de mises à niveau qui comprend une suspension abaissée, des freins de haute performance, des roues de 21 pouces, des pédales de frein et d’accélérateur en aluminium et une vitesse de pointe de 250 km/h.

Un modèle basique Standard Range est attendu, pas avant l’année prochaine, coûtera plus de 40 000 $ et pourra parcourir 400 kilomètres.

Comme les autres voitures Tesla, le model Y pourra profiter du réseau étendu de stations Supercharger. La voiture sera livrée en standard avec la version basique du pilote automatique. Cela permet au véhicule de garder une bonne distance de sécurité par rapport à la circulation, avec des accélérations et freinages automatiques, et de maintenir la voiture entre les lignes blanches.

 

Une mise à niveau de 7 000 $, la capacité d’autogestion complète du système. Elle comprend la fonction “Naviguer sur pilote automatique”, qui permet de conduire de manière semi-autonome de l’entrée  à la sortie de l’autoroute, avec la possibilité de franchir des échangeurs, de changer de voie automatiquement et de dépasser des véhicules plus lents. Elle est également dotée d’une fonction de stationnement automatique qui peut garer automatiquement le véhicule en créneau ou en épi. Une fonction d’appel permet de sortir automatiquement le véhicule d’un garage ou d’une place de parking et de “venir vous trouver n’importe où dans un parking” à une distance modeste grâce à un bouton situé sur le porte-clés de la voiture.

Tesla promet d’ajouter la capacité à la voiture de pouvoir détecter les feux de signalisation et les panneaux stop, et aussi de permettre une conduite autonome dans les rues des grandes villes. Mais ces améliorations étaient promises pour fin 2019 et n’ont toujours pas été annoncées.

Pour l’instant, le projet pour une conduite sans main sur le volant (le système actuel nécessite de garder les mains sur le volant ou au moins de mettre une main sur le volant de temps en temps pour que la voiture détecte la présence de la personne) reste flou au niveau des réglementations fédérales et la responsabilité de l’entreprise. Le système Super Cruise de General Motors est le plus proche, permettant la conduite en mains libres sur certaines autoroutes, mais il surveille le conducteur et lui rend la main s’il ne prête pas suffisamment attention à la route.

Au niveau des versions Long Range et Performance, le model Y domine ses plus grands rivaux, l’e-Tron de Audi et la Jaguar i-Pace, sur le prix, l’autonomie et l’accélération. Les acheteurs du model Y ne seront pas éligibles au crédit d’impôt de 7 500 $. La demande initiale sera plus grande que le stock, donc il faudra être préparé à attendre pour recevoir votre livraison.

Ceux qui ont des acomptes sur la version standard ne pourront pas acheter le model Y avant début 2021. Il est également possible que Tesla rencontre un problème de production en cours de route ou décide qu’elle ne pourra pas construire suffisamment d’unités plus coûteuses d’ici l’année prochaine pour répondre à la demande.  Si vous recherchez une Tesla plus abordable, vous pouvez envisager l’acquisition d’une model 3 Standard Range Plus, à 39 990 $ avec 410 kilomètres d’autonomie,  au lieu d’attendre un an et demi ou plus pour avoir le model Y.

Ou vous allez peut-être vouloir patienter pour la Ford Mach-E qui devrait arriver ce printemps, avec le premier modèle qui sera à plus de 50 000 $ et le modèle de base qui sort en 2021 au prix de 44 000 $.

<<< À lire également : Tesla Bat Des Records et Elon Musk En Profite >>>