La mutuelle entreprise est une solution pour aider les salariés et leurs ayants droit en cas de maladies pendant qu’ils sont en fonction. Une fois à la retraite, ces avantages peuvent se pérenniser. Découvrez ici comment s’y prendre.

Conserver sa mutuelle une fois à la retraite, est-ce possible ?

La mutuelle d’entreprise vous a permis de jouir d’un certain nombre d’avantages pendant que vous étiez toujours aux affaires. Si vous souhaitez les conserver maintenant une fois que vous serez à la retraite, cela est tout à fait possible. Avec une entreprise d’assurance, vous pourrez continuer à bénéficier de toutes les commodités que vous offre votre mutuelle pendant que vous profitez de vos prochaines années de repos bien mérité. Mais le fait d’aller à la retraite change évidemment la donne. Alors pour continuer à jouir de votre mutuelle, il faudra remplir quelques conditions au préalable.

Qu’est-ce-qui change ?

En allant à la retraite, le travailleur perd dans un premier temps sa mutuelle d’entreprise. Cela peut être constaté au plus tôt dès la fin du mois où le travailleur part à la retraite. En effet, n’étant plus un employé de l’entreprise, cette dernière n’est plus tenue de payer la part de cotisation qui lui incombait.

Toutefois, le travailleur peut décider de garder sa mutuelle. Pour cela, il doit non seulement payer sa cotisation mensuelle habituelle mais aussi la part auparavant résolue par son employeur.

Autrefois, le retraité qui souhaitait garder sa mutuelle d’entreprise devrait commencer par payer la totalité de la cotisation dès qu’il se retire des affaires. Mais depuis peu, de nouvelles mesures ont été prises. Maintenant le payement de la totalité de la cotisation se fait progressivement. C’est seulement  à partir de la troisième année de la retraite que le retraité doit payer 100 % de la cotisation mensuelle. Bien évidemment, seul le retraité sera concerné par les avantages de la mutuelle ; ses enfants et compagne ne seront plus couverts par la mutuelle. Et même si la mutuelle couvre les frais médicaux, connaitre quelques astuces santé serait bien utile.

Les alternatives possibles

Que vous soyez un TNS (Travailleur Sans Salaire), un particulier ou un retraité d’entreprise, les organes comme Avenir Mutuelle ont élaboré des solutions qui sont adaptées à votre situation. Ces solutions vous aideront sans aucun doute à profiter bien pleinement de votre retraite.

Retraite pour particuliers

En tant que particulier, cette solution a été pensée pour vous. Vous devez juste souscrire à une épargne de façon mensuelle. Grâce à une fiscalité intéressante, simple et souple, cette épargne ne se fera pas ressentir sur vos comptes. Sans grandes tractations, vous allez commencer par percevoir votre rente dès votre départ en retraite. Cette rente vous sera versée sans interruption jusqu’à la fin de vos jours. Et après votre décès, ce sera à votre compagne que la rente sera versée. Ce système très bien pensée est faite à dessein pour les particuliers. Il est une solution fiable et simple pour les aider à passer leurs vieux jours à l’abri du besoin.

Retraite entreprise

Dans ce dernier cas, le salarié n’a plus à se soucier de la gestion de sa retraite. En effet, cette solution s’adresse aux entreprises qui souhaitent offrir à leurs salariés de bonnes conditions de travail et une retraite extraordinaire. En optant pour un tel service, vous rendez vos salariés plus fidèles et beaucoup plus productifs.

A part ces deux solutions, le retraité peut aussi choisir l’option « retraite des TNS » s’il est dans ce cas. Toutes ces options sont de bonnes alternatives aux avantages d’une mutuelle d’entreprise.

En résumé

Grosso modo, on peut noter qu’il est possible de garder sa mutuelle d’entreprise en allant à la retraite. Si le salarié est un fonctionnaire ou un travailleur indépendant, il n’y aura quasiment aucune modification des avantages de votre mutuelle. Vous pourrez alors continuer à bénéficier d’une mutuelle une fois à la retraite. Par contre, si le retraité est un salarié du secteur privé, les garanties de la mutuelle d’entreprise ne lui serviront plus une fois à la retraite. Il doit alors choisir l’une des options citées plus haut.