L’Ecosse Se Rêve En Paradis De La Fintech en Europe

La fintech a le vent en poupe en Europe. Les investissements atteignent des sommets. L’Angleterre, l’Allemagne, la France ou la Suède ont acquis une forte notoriété dans ce secteur. D’autres pays attirent de plus en plus l’attention et l’Ecosse s’impose comme un acteur dynamique de la fintech depuis quelques années. A l’occasion du Fintech Scotland Festival qui se tient du 9 au 27 septembre, Stephen Ingledew, le CEO de Fintech Scotland nous présente les grandes ambitions de l’Ecosse.

L’Ecosse est-elle un pays de fintech ? Pouvez-vous partager avec nous quelques chiffres clés ?


L’Ecosse est très active dans le secteur de la fintech. L’innovation financière a toujours été dans l’ADN du pays avec des inventions telles que l’assurance vie, le distributeur automatique ou le code PIN pour n’en nommer que quelques-unes. Ce n’est donc pas une surprise de voir l’Ecosse adopter l’opportunité fintech et dans bien des cas en être un des leaders.

Quand je parle de l’Ecosse comme d’un leader du mouvement fintech certaines personnes peuvent être surprises. Cependant, les faits sont là. Le premier diplôme fintech en Europe a été lancé par l’Université de Strathclyde à Glasgow, l’Université d’Édimbourg est quant à elle renommée mondialement pour son leadership au niveau de l’intelligence artificielle, un des 3 ordinateurs les plus puissants en Europe se trouve également à Édimbourg et nous sommes en train de lancer le Centre Mondial de l’Excellence autour de l’« Open Finance ».

L’Ecosse possède désormais plus de 100 entreprises fintech depuis de très petites structures jusqu’à des géants dont la valeur dépasse le milliard. Grâce à des universités de classe internationale délivrant des programmes fintech, un secteur public très encourageant et un secteur financier dont la croissance dépasse celle de Londres, nous observons de plus en plus d’entreprises étrangères qui décident de s’implanter en Ecosse. Pas moins de 10 entreprises internationales de la tech sont arrivées en Ecosse ces 18 derniers mois.

L’innovation technologique est-elle importante en Ecosse ? Disposez-vous d’un écosystème dynamique ?

La recherche et le développement sont très importants pour l’Ecosse. En fait, la plupart des compagnies qui se sont relocalisées sur l’Ecosse l’ont fait pour profiter des capacités de recherche offertes par les universités autour de disciplines telles que l’intelligence artificielle, la Blockchain ou le traitement de données.

L’autre grande force de l’Ecosse au niveau de la fintech est sont écosystème. De par sa taille, l’Ecosse possède un écosystème très resserré ou l’accès au support et le développement de réseaux est rendu très facile. FinTech Scotland travaille de façon très proche avec les secteurs publics et privés pour aider les entreprises à se développer.

L’une des raisons derrière cela est que les données en général font partie des priorités économiques du gouvernement Ecossais. 300 millions de pounds sont en train d’être investis dans les infrastructures de traitement de données en Ecosse.

Le support du gouvernement écossais pour ce secteur a été renouvelé le 3 Septembre dernier lors de la publication du programme gouvernemental. Dans ce programme le support du gouvernement pour FinTech Scotland et sa mission de développement du secteur a été réitéré.

Quelles sont selon-vous les plus belles success stories de fintechs écossaises ?

Il y a beaucoup d’exemples qui font état du leadership écossais dans le secteur de la fintech. Il suffit de regarder une entreprise comme FNZ, lancée en Nouvelle-Zélande et qui s’est depuis établie à Édimbourg du fait des opportunités en matière de collaboration avec le secteur financier. FNZ est maintenant devenu la première entreprise fintech écossaise à dépasser le milliard de valorisation.

La liste est longue. Castlight Financials a été rachetée par Experian, Zonefox par Fortinet et FreeAgent par RBS. Ces exemples montrent la qualité du secteur ici.

Dans une période de Brexit, qu’est-ce qui rend l’Ecosse attractive et peut en faire une place centrale de la fintech en Europe ?

L’Ecosse est et restera ouverte sur le monde. Nos universités attirent les meilleurs étudiants au monde, les investisseurs sont de plus en plus intéressés par la communauté fintech grandissante en Ecosse.

Nous avons établi des alliances fortes avec d’autres centres de la fintech en Europe et au-delà. Ces alliances vont continuer à se développer.

Les écossais et les compagnies écossaises se sont toujours adaptés aux challenges qu’ils ont rencontrés. L’Ecosse va continuer à se focaliser sur l’innovation fintech avec des valeurs de collaboration et d’inclusion.

#StartUpFintech