Le cours du bitcoin est passé sous la barre des 30 000 dollars mardi matin, perdant la quasi-totalité de ses gains de 2021, alors que 100 milliards de dollars ont été effacés du marché des crypto-monnaies, reflétant ainsi la chute brutale des marchés mondiaux face à la crainte que le variant Delta du Covid-19, qui se propage rapidement, n’entrave la reprise économique.

 

Principaux faits

  • Le bitcoin a chuté d’environ 6% mardi à un peu plus de 29 600 dollars le jeton, à peine plus que les 29 022 dollars sur lesquels il a commencé l’année 2021 et moins de la moitié d’un sommet historique de plus de 64 000 dollars à la mi-avril.
  • Les autres principales crypto-monnaies ont également chuté, l’ethereum ayant perdu environ 7%, le cardano 10%, le Ripple XRP 8% et le dogecoin 9%.
  • Environ 100 milliards de dollars ont été effacés du marché des crypto-monnaies au cours des dernières 24 heures, aggravant les pertes antérieures provoquées par une activité réglementaire accrue dans le monde entier et la répression de la Chine contre l’extraction des crypto-monnaies à forte intensité énergique.
  • Bien que la cause précise de la chute ne soit pas claire, le marché des crypto-monnaies reflète les fortes baisses sur les marchés dans le monde entier – y compris le Dow Jones Industrial Average qui a enregistré sa plus grande chute en une journée depuis octobre – alors que les experts craignent de nouvelles restrictions et une reprise plus lente causée par le variant infectieux Delta du Covid-19.
  • Les mesures réglementaires prises lundi soir par le bureau du procureur général du New Jersey à l’encontre de BlockFi, une plateforme de services financiers en bitcoins, ont également fait naître la crainte d’une répression réglementaire plus large, qui a déjà déclenché des ventes massives.

 

Le contexte

Le variant infectieux Delta est à l’origine de nouvelles vagues de Covid-19 dans le monde, y compris dans des pays hautement vaccinés qui avaient déjà réussi à contrôler le virus. Ce variant, résistant aux vaccins et susceptible de provoquer une maladie plus grave, entraîne également une recrudescence de nouveaux cas aux États-Unis et de nombreuses régions – dont certaines parties de l’Europe, Israël et l’Australie – rétablissent les restrictions et les confinements pour contenir les épidémies. Certaines régions, notamment le Royaume-Uni, se préparent à simplement « vivre avec le virus » et l’Angleterre a abandonné pratiquement toutes les restrictions liées à la pandémie. Alors que de nombreux scientifiques ont qualifié cette stratégie de dangereuse et ignorant la menace d’un long Covid, les entreprises ont déploré le poids d’un système de recherche des contacts incitant les gens à s’auto-isoler, combiné à un taux de cas aussi élevé (le Royaume-Uni a le taux le plus élevé au monde), ce qui les laisse à court de travailleurs. La voie de la reprise étant de moins en moins claire, les marchés en tiennent compte et sont moins optimistes.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

 

<<< À lire également : Le bitcoin chute suite aux commentaires d’Elon Musk >>>