Les actions de la société de courtage en ligne Robinhood ont plongé tôt jeudi dernier après que la société nouvellement cotée en bourse a révélé qu’un grand nombre de ses actionnaires existants avaient demandé à vendre jusqu’à 97,9 millions d’actions dans le cadre d’une offre d’actions post-IPO – une somme considérable d’actions d’une valeur de plus de 6 milliards de dollars à la suite d’une frénésie massive de transactions de détail.

 

Principaux faits

  • Dans un document réglementaire publié jeudi dernier, Robinhood a révélé que plus d’une douzaine d’actionnaires existants – presque tous des fonds d’investissement et de capital-risque – se sont inscrits pour vendre près de 97,9 millions d’actions à une date ultérieure non divulguée.
  • Les cofondateurs milliardaires Vlad Tenev et Baiju Bhatt (qui ont vendu près de 48 millions de dollars d’actions dans le cadre de l’offre publique de Robinhood) ne sont pas nommés dans l’offre, mais plusieurs des plus grands bailleurs de fonds de la société le sont – notamment New Enterprise Associates, Ribbit Capital, Thrive Capital et Andreessen Horowitz, qui ont tous déposé une demande pour vendre le plus d’actions.
  • L’action Robinhood a chuté de près de 14% à l’ouverture du marché, réduisant ainsi un gain stupéfiant de 87% sur deux jours cette semaine, après qu’un soutien important de la part de l’investisseur de premier plan Cathie Wood’s Ark Invest a alimenté une ferveur déjà très forte parmi la foule des traders de détail.
  • L’offre proposée représente environ 11% du total des actions en circulation de Robinhood et pourrait totaliser près de 6,2 milliards de dollars, même après la chute de jeudi matin.

 

Le contexte

Dans un e-mail, Ed Moya, analyste de marché principal chez Oanda, a déclaré que le « gros soutien » de Cathie Wood a entraîné des « paris massifs de la part des particuliers » qui ont fait grimper les actions de Robinhood jusqu’à 81% mercredi dernier après que Ark Invest a révélé avoir acheté près de 1,9 million d’actions. L’action s’est négociée 175 millions de fois au cours de la journée, soit près du double du volume des transactions de jeudi dernier, lorsque l’action a fait ses débuts sur la bourse du Nasdaq et a connu l’un des pires résultats d’introduction en bourse pour une société de cette taille. Les actions ont chuté de plus de 8% au cours de leur premier jour de négociation, à 34,82 dollars, alors que le prix d’offre était de 38 dollars. Depuis, l’action a bondi de près de 80%.

 

Chiffre important

2,1 milliards de dollars. C’est le montant que Robinhood a finalement récolté auprès des investisseurs lors de son introduction en bourse la semaine dernière.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jonathan Ponciano

 

<<< À lire également : Les régulateurs du Massachusetts veulent révoquer la licence d’exploitation de Robinhood dans l’État >>>