Mardi, le Bitcoin est passé sous la barre des 10 000 $ (8 000 €), pour chuter à 9 800 $ (7 900 €), soit une baisse de 9 %, avant de rebondir juste au-dessus des 10 000 $ (8 000 €). C’est la troisième fois en deux semaines que le Bitcoin passe sous ce seuil symbolique. Bien qu’il ne s’échange pas en ligne quotidiennement sur les marchés boursiers, il semblerait que la chute de mardi ait été accompagnée d’une légère baisse de ces derniers.

Il n’existe pas de site internet affichant le prix exact du Bitcoin, les prix mentionnés ici sont donc arrondis. 

L’analyse

Bien que les analyses techniques ne s’appliquent pas aussi bien au Bitcoin qu’aux actifs traditionnels, il est tout de même intéressant de s’y pencher. Le prix du Bitcoin a augmenté au cours de ces trois dernières années, il a connu un pic avoisinant les 20 000 $ (16 000 €) et une chute de 50 % pour revenir au niveau actuel de 10 000 $ (8 000 €).

Le Bitcoin a dépassé sa moyenne mobile sur 50 jours. Il est important de le noter car, au cours des deux dernières années, il avait tendance à suivre cette moyenne. Ce changement ne va pas favoriser sa stabilisation. Du point de vue de la tendance, il serait possible de se baser sur sa moyenne mobile sur 100 jours, mais il est à 9 073 $ (7 300 €) et a donc connu une baisse de 9 %.

Quant aux derniers mois d’échanges, le prix actuel est très proche de celui de la semaine dernière et au-dessus de celui de la semaine précédente. Il est également proche de celui de fin novembre, juste avant son envolée. Ces similarités devraient l’aider à se maintenir.

Si le Bitcoin ne se stabilise pas au-dessus des 10 000 $ (8 000 €), bon nombre d’investisseurs devraient décider de liquider leurs cryptoactifs car ceux ayant investi avant décembre ont fait des bénéfices. Mais si les gains diminuent, les investisseurs vont tous se ruer vers la sortie.