Le Bitcoin est encore la star des cryptomonnaies, surtout en matière d’envolée de prix et de couverture médiatique. Mais il fait face à plusieurs rivaux qui voudraient bien lui voler son statut de vedette, et parmi eux, se trouve le Ripple.

 

Mais qu’est-ce que le Ripple exactement ? En quoi est-il différent du Bitcoin ? Pourquoi n’est-ce pas une cryptomonnaie à proprement parler ? Avant toute chose, n’oubliez pas que l’investissement sur les marchés de cryptomonnaies est spéculatif et qu’il est peu ou prou réglementé.


 

Le réseau Ripple ou le XRP

Tout d’abord, vous devez savoir que le Ripple n’est pas une cryptomonnaie, contrairement au Bitcoin, à l’Ether ou au Litecoin. Il s’agit en réalité d’un système de règlement proposant une alternative plus rapide, transparente et sécurisée aux systèmes utilisés par les banques comme par exemple le système de SWIFT. 

La cryptomonnaie de Ripple est le XRP. C’est le token utilisé par le réseau Ripple afin de faciliter les transferts entre différentes devises. Les systèmes de règlement existants utilisent généralement le dollar comme devise de référence, mais cela engendre des frais de change et des délais importants, c’est la raison pour laquelle les transferts d’argent sur des comptes domiciliés dans des pays différents peuvent prendre quelques jours.

En convertissant d’abord la valeur du transfert en XRP plutôt qu’en USD, il n’y a plus de frais de change et les paiements sont traités en quelques secondes.

Des banques comme la Fidor Bank, Santander, la Commonwealth Bank d’Australie et un consortium de 61 banques japonaises sont soit en phase d’essai, soit en train de mettre en place des applications du système de règlement Ripple.

 

En quoi le XRP est-il différent du Bitcoin ?

XRP est le token utilisé pour représenter le transfert de valeur au sein du réseau Ripple. Alors que les Bitcoins sont créés par un procédé de minage, il existe déjà 55 milliards de XRP (souvent appelés des « Ripple ») qui ont été créés par les fondateurs de Ripple.

Grâce à un système de contrats intelligents, un milliard de « pièces » de monnaies virtuelles sont disponibles sur les marchés des cryptomonnaies chaque mois. Cela suit la croissance de l’offre en Bitcoin (c’est ce qui a provoqué l’envolée des prix du Bitcoin) sans pour autant avoir recours à une consommation d’énergie importante comme c’est le cas pour le minage du Bitcoin.

En réalité, techniquement parlant, le Ripple ne repose pas sur une blockchain (technologie sur laquelle repose les Bitcoin et la plupart des cryptomonnaies décentralisées) de la même manière que les autres cryptomonnaies. Plutôt que d’être répartie sur les ordinateurs de tous les utilisateurs faisant fonctionner le logiciel « nœud », la base de données où sont enregistrés les échanges de XRP est hébergée par des partenaires de confiance, sur ce que l’on appelle un réseau privé ou « permissioned ». Actuellement, les partenaires privés sont notamment des banques, des organisations de transfert de monnaie et des universités. En plus du fait que tous ses tokens ont été créés par les fondateurs du réseau et non par des personnes extérieures disposant de la puissance informatique nécessaire, ces partenariats laissent penser que le Ripple n’est pas un système décentralisé. 

C’est certainement cet aspect centralisé qui lui a permis de se faire adopter par des organisations bancaires internationales, alors que le Bitcoin et les autres systèmes décentralisés sont plus souvent considérés comme des menaces pour les modèles existants. 

 

Où dépenser mes XRP ?

Pour faire court, vous ne pouvez pas dépenser vos « Ripples ». Le XRP n’a pas été conçu pour devenir une monnaie ou un moyen de paiement. Il ne peut être utilisé que pour le transfert de paiements vers d’autres devises (ou des marchandises comme l’or ou le pétrole) sur le réseau Ripple. À chaque fois qu’une monnaie (ou un actif) est transférée, elle utilise le réseau de transfert et de règlement. Le coût du transfert est alors déduit de la somme en XRP. C’est ce qui lui donne sa valeur. Autrement dit, c’est le carburant du système de transfert.

 

Comment investir dans le Ripple ? Est-ce une bonne idée ?

Le Ripple a pris un certain élan et la liste des organisations l’utilisant indique que ses tokens eux-mêmes deviendront des actifs à part entière. En réalité, l’an dernier, l’augmentation de la valeur du XRP a dépassé le Bitcoin et toutes les autres cryptomonnaies. Au début de l’année 2017, un XRP valait 0,006 $ (0,005 €), avant de subir un pic un an plus tard à 3,87 £ (4,40 €), pour vite retomber à son taux actuel de 1 $ (0,82 €).

 

En ce qui concerne la seconde question, nous ne sommes pas conseillers financiers, donc nous ne pouvons pas vous donner de conseils à ce sujet. Cependant, l’adoption de Ripple par des institutions financières majeures peut donner de bonnes indications quant à la valeur future du XRP. Mais gardez en tête qu’avant d’investir dans n’importe quelle cryptomonnaie, il faut faire des recherches approfondies afin d’évaluer si cet investissement peut porter ses fruits à long terme. Comme nous avons pu le voir, la valeur de toutes les cryptomonnaie est très volatile et elle peut chuter aussi rapidement qu’elle peut s’envoler. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de toujours investir en fonction de vos moyens.