A la tête de 35 établissements sous l’ombrelle de Paris Inn Group (Best Western, IHG ou Maison Albar), l’entrepreneure Céline Falco imprime sa marque face aux géants de l’hospitality. Issue d’une lignée de quatre générations d’hôteliers, la gardienne du temple familial a réussi son incursion dans l’univers cinq étoiles grâce à la réhabilitation de belles endormies. Luxe non ostentatoire, art de vivre à la française, prestigieuses collaborations, la collection Maison Albar Hôtels se pose en locomotive du groupe. Face à la crise, Céline Falco entend bien transmettre son optimisme contagieux.

 


Vous êtes issue d’une famille de quatre générations d’hôteliers, pourtant vous avez fait le choix de la rupture en suivant des études de chimie… Pourquoi cette direction ?  

Jeune, mon rêve était de créer une marque de produits de cosmétique. C’est la raison pour laquelle je me suis orientée en chimie. Je ne regrette rien car j’adorais la formulation et cela a forgé mon esprit cartésien. Aujourd’hui, ce rêve est quand même comblé puisque nous avons ouvert 4 spas avec les enseignes Nuxe, Codage, Cinq Mondes et Carita ! 

 

En 2001, vous avez été rattrapée par ‘le virus’ de l’hospitalité en acceptant la proposition de votre père de gérer l’Hôtel de Neuville à Paris. Qu’est-ce qui vous a convaincue de faire carrière dans l’hôtellerie ?  

Mon père n’a finalement pas mis très longtemps à me convaincre. Quand l’opportunité s’est présentée, j’ai accepté aussitôt. C’était devenu une évidence ! Je pense que j’avais ce désir en moi depuis longtemps et je n’attendais que cette occasion ! Reprendre la gestion complète d’un établissement à 21 ans était un véritable challenge et un défi que j’avais envie de relever. 

 

Aujourd’hui, vous êtes à la tête de 35 établissements, dont 12 possédés en propre par l’entreprise familiale et 11 en contrat de management. Comment imprimez-vous votre marque ?

Paris Inn Group est notre société d’investissement et de gestion hôtelière. Nos valeurs familiales passent par la cohésion de nos équipes, le travail bienveillant avec nos partenaires et collaborateurs et notre motivation entrepreneuriale de toujours aller de l’avant. Chacun de nos établissements 4 étoiles a sa propre identité, certains sont indépendants et d’autres sous enseignes internationales comme Best Western ou IHG. Pour nos établissements 5 étoiles, nous avons créé il y a 5 ans notre marque Maison Albar Hotels, en hommage à l’histoire familiale. Cette marque porte mon nom de jeune fille et toutes les valeurs de traditions et de savoir-faire dans le domaine de l’hospitalité. Nous avons déjà une collection de 11 établissements en France et à l’étranger.

 

Avec la collection Maison Albar Hotels, vous offrez une seconde jeunesse à des adresses historiques en réveillant ces belles endormies. L’Imperator à Nîmes ou le Vendome à Paris sont pensés comme de véritables refuges urbains. Présentez-nous ces établissements emblématiques de votre groupe.

En effet, Maison Albar Hotels est une collection de maisons 5 étoiles, toutes uniques mais avec le même esprit de famille. Chaque maison est idéalement située dans son environnement, tout en étant un véritable écrin intimiste. Nous aimons réhabiliter des bâtiments empreints d’histoires, nous les sublimons pour les faire revivre et prolonger ainsi la magie des lieux.

L’Imperator à Nîmes a toujours été un hôtel mythique, une institution au cœur de la ville. Nous avons gardé les éléments iconiques de l’hôtel, comme la façade, l’imposante cheminée ou l’ascenseur d’époque, et récréé tout un environnement autour du jardin dont 8 villas, un spa, une brasserie et un restaurant gastronomique avec le chef Pierre Gagnaire pour en faire un bijou 5 étoiles chaleureusement luxueux.

© Le Chef étoilé Pierre Gagnaire officie à la table de Maison Albar Hôtel L’Imperator Nîmes

 

A Paris, notre dernier né de la collection est Maison Albar Hotels Le Vendome, situé au cœur de la vie bouillonnante de Paris (place Vendôme, Opéra Garnier, grands magasins…), tout en étant complètement déconnecté de son agitation, notamment grâce à son jardin intérieur. Dans les années 1880, le bâtiment abritait le célèbre cabaret Le Lyon D’Or, dont nous avons gardé la façade classée aux monuments historiques, et fait revivre à travers le travail de notre architecte d’intérieur. L’adresse fut ensuite occupée par une banque dans les années 30, nous avons conservé leur magnifique escalier en mosaïque qui amène au spa situé dans l’ancienne salle des coffres, à découvrir absolument lors de votre visite !

 

Quel bilan dressez-vous de la saison estivale ?

La saison estivale 2020 a été sans précédent. A la sortie du confinement, nous avons décidé d’aller de l’avant en rouvrant la moitié de notre parc hôtelier. C’était un devoir social et sociétal vis-à-vis de nos clients et de nos équipes, pour soutenir la reprise à notre manière, faire que nos quartiers et destinations reprennent vie.

Les Français étant partis en très grande majorité en France, nos établissements de Belle-Île-en-Mer et Nîmes ont réalisé deux beaux mois d’été. En Île-de-France, les taux de remplissage ne sont évidemment pas au niveau des années précédentes, mais furent mieux qu’espérés, lié notamment au fait qu’un tiers des hôtels parisiens seulement étaient ouverts.

D’un point de vue sanitaire, nous avons renforcé notre protocole et, grâce à l’implication de nos équipes, nous avons très vite obtenu la certification Socotec du Management du Risque Sanitaire, tout en continuant à faire vivre à nos clients, l’expérience haut de gamme de nos hôtels. Cela permet à nos hôtes d’être rassurés et de pouvoir décompresser en toute sérénité.

 

Comment vous adaptez-vous aux nombreux défis qui se posent à votre secteur ? Où en est la dynamique de développement de Paris Inn Group ? 

Etant un groupe familial français indépendant, nous bénéficions d’une flexibilité nous permettant de nous adapter rapidement aux différentes mesures mises en place. En cette rentrée, nous avons décidé de rouvrir tout notre parc hôtelier ; c’est le fait d’être en mouvement qui nous anime, être présent pour nos clients, nos équipes et nos partenaires. Notre ambitieux plan de développement reste d’actualité, avec notamment nos projets en cours de nouveaux Maisons Albar Hotels dans plusieurs villes de France comme Nice, Chamonix ou encore Colmar, mais aussi d’autres destinations dont nous vous parlerons très vite !

 

Quel est votre état d’esprit en cet automne pas comme les autres… 

Positif, plus que jamais ! Notre secteur est fortement impacté, beaucoup de temps sera nécessaire pour remonter la pente. Notre métier d’entrepreneur est mis à rude épreuve, il faudra se battre et combattre, pour continuer d’avancer !