Comme beaucoup de médecins, de spécialistes et de thérapeutes, cela fait une vingtaine d’années que, pour expliquer certaines notions à ses patients, le Docteur Elisabeth Péri-Fontaa s’empare de son calepin et d’un stylo, traçant des lignes et des schémas visant à expliquer le fonctionnement de l’appareil phonatoire à ses patients. Réalisant l’importance de la prise de conscience de ces derniers quant à la manière dont se comportent les organes enfouis au fond de leur gorge – et après avoir longtemps cherché un moyen plus efficace de conceptualiser des notions médicales complexes de manière simple et explicite, quel que soit l’âge et le degré de connaissances des personnes venant la consulter dans son cabinet à Strasbourg – le Dr Péri-Fontaa a fait jaillir sa créativité.

C’est lorsqu’elle prit en main l’un des livres pop-up appartenant autrefois à ses enfants que l’idée lui vint à l’esprit : pour montrer le fonctionnement d’organes tels que le larynx et les cordes vocales, les côtes et le diaphragme, la langue dans la cavité buccale et pour expliquer des phénomènes naturels comme la phonation ou encore la déglutition et la respiration, pourquoi ne pas créer un livre fonctionnant sur le même principe, qui concilierait images 3D et mouvement ? S’attelant à la tâche, crayons de couleur, feutres, papier cartonné et autres articles de bricolage à l’appui, le Dr Péri-Fontaa entreprit de créer elle-même son propre livre pop-up, au service de ses patients.

Miser sur la simplicité pour expliquer des organes et des phénomènes complexes

De cette créativité et sur la base d’un réel besoin de la part des praticiens comme des patients, est né un ouvrage intitulé « D’où vient notre voix ? ». Un livre dont chaque page offre mouvement et interaction, ainsi que des dessins simples et un langage adapté à tout un chacun. Un ouvrage dans lequel le fait de déplier, de faire tourner, de tirer ou encore de pousser, actionne tour à tour les éléments de l’appareil phonatoire, tandis que les textes misent sur la simplicité, par l’usage de mots et d’analogies aisément compréhensibles. Ainsi, le cartilage thyroïde est comparé à un bouclier, le fonctionnement du larynx est assimilé à celui d’un ressort et l’épiglotte qui se ferme, à un couvercle. Au-delà de la présentation des organes, le Dr Péri-Fontaa présente également certaines notions importantes qui entrent en jeu dans la phonation, comme la vibration des cordes vocales au moyen d’un flip book par exemple.

Miser sur la compréhension en vue d’obtenir l’adhésion et l’engagement des patients

Dans la relation de soin en général – et dans les thérapeutiques à visée fonctionnelle en particulier – il est fondamental que le thérapeute partage avec son patient un certain nombre de connaissances concernant le corps et la pathologie. Pour créer les conditions d’un « partenariat », les deux membres de l’équipe, patient et thérapeute, doivent ainsi parler le même langage et partager des connaissances théoriques pour pouvoir échanger et avancer dans le soin. Ceci est fondamental lorsque le but ultime de la prise en charge est l’acquisition, par le patient, d’outils assurant son autonomie dans sa vie avec sa pathologie. Cette notion de partage des connaissances est ce qui fonde l’éducation thérapeutique du patient.

En ORL, comme dans la plupart des domaines liés à la santé d’ailleurs, l’implication des patients et de leurs proches fait partie des conditions de réussite d’un traitement, qu’il soit médicamenteux ou non, qu’il ait une visée curative ou préventive. « Cette implication passe par une compréhension de la part du patient avant tout », explique le Dr Elisabeth Péri-Fontaa, nécessitant « une explication à la portée du patient pour stimuler et encourager son adhésion ».

Les patients armés d’informations et de connaissances claires adoptent des comportements permettant d’optimiser le traitement thérapeutique prescrit, qu’il s’agisse de prendre des médicaments ou de suivre des séances d’orthophonie par exemple. En ORL, la difficulté est double : d’une part, il s’agit pour le praticien de mettre en lumière le fonctionnement de certains organes qu’il n’est possible d’observer que par le biais d’instruments et de caméras spécialement conçus. D’autre part, tous les organes ayant une étroite relation entre eux, il s’agit d’expliquer en quoi l’un des éléments, s’il ne fonctionne pas normalement, peut impacter une fonction dans son ensemble comme la phonation ou la déglutition par exemple. Aujourd’hui, c’est au quotidien que le Dr Péri-Fontaa utilise son ouvrage et observe, chez ses patients, une prise de conscience leur permettant de mieux comprendre et de participer pleinement aux traitements préconisés.

Dans le cas d’un patient présentant une paralysie d’une corde vocale après chirurgie du cou ou du poumon, par exemple, l’immobilité d’une corde vocale déstabilise totalement le fonctionnement du larynx en matière de voix. En effet, pour produire du son, les deux cordes vocales doivent se rapprocher de la ligne médiane pour s’accoler et vibrer ensemble. Que d’informations à absorber ! Deux cordes vocales (beaucoup de gens pensent qu’il y en a plus que deux) … qui doivent s’accoler… Mais dans quel sens ? dans quel plan ? et pourquoi doivent-elles se toucher pour vibrer alors que les cordes d’une guitare ou d’une harpe vibrent tout en restant à distance les unes des autres ? Et lorsque le médecin explique au patient que, pour récupérer de la voix, il va devoir modifier son geste vocal dans son ensemble lors de séances d’orthophonie, comment peut-il comprendre le lien entre la respiration « abdominale » et l’accolement des cordes, l’ouverture buccale et la puissance du son… ?

Lors de la consultation, le Docteur Péri-Fontaa prend le temps d’expliquer et surtout de montrer (par le biais des outils qu’elle a mis en œuvre) les différents organes impliqués dans la production de la voix afin de permettre au patient de se projeter efficacement dans le travail de rééducation.

Un autre exemple parlant type concerne les enseignants. Il s’agit de professionnels de la voix qui ignorent, le plus souvent, les différentes étapes de la production vocale et de son adaptation en situation d’enseignement. N’ayant pas de formation vocale, l’enseignant développe seul, plus ou moins efficacement, un comportement vocal où la voix est produite à forte intensité, sur une durée de plusieurs heures par jour. Progressivement, les tissus de son appareil vocal s’altèrent, en particulier au niveau des cordes vocales, avec l’apparition des fameux « nodules ». Pour ce patient, c’est la prise en charge orthophonique qui s’annonce comme le traitement le plus adapté à ses difficultés, car c’est l’équilibre de l’appareil vocal qu’il faut reconstruire. S’appuyer sur de bonnes représentations de cet appareil vocal, que ce soit pour la position de chaque organe et pour ses capacités de mouvement, est un préalable indispensable au traitement orthophonique souvent long. L’utilisation d’un matériel adapté facilite l’adhésion du patient au projet thérapeutique, par la compréhension qu’il permet du rôle et donc du travail rééducatif de chaque organe impliqué dans la phonation.

Vers un ensemble d’outils de matériel vocal

Enthousiasmée à l’idée de voir des changements de comportement notoires chez ses patients et de plus en plus de demandes de la part des professionnels de santé avec lesquels elle est en relation au quotidien (orthophonistes, pédiatres, médecins généralistes, pneumologues…), le Dr Elisabeth-Fontaa continue de créer des outils dans le même but de faciliter l’explication au patient, sa compréhension et son adhésion. C’est ainsi que sont nés d’autres outils, tels des larynx en pâte polymère et plus récemment, un pharyngo-larynx permettant de mettre en évidence, en trois dimensions, le phénomène de déglutition.

Si la créativité fait partie des nombreux atouts du Dr Elisabeth Péri-Fontaa, c’est avant tout l’importance qu’elle accorde à la relation médecin-patient et à la prise de conscience des personnes qu’elle est amenée à soigner qui l’ont motivée à mettre ses projets en œuvre. Une aventure qui signe la compréhension d’un médecin par rapport aux besoins de ses patients et qui ne fait que commencer… Cliquez ici pour visiter le site du Dr Péri-Fontaa