À l’aide d’un nouveau télescope, des astronomes au Chili ont découvert l’astéroïde à l’orbite la plus rapide connue à ce jour – et il est encore plus proche du Soleil que la planète Mercure.

 

Bien que son orbite autour du Soleil soit, avec 113 jours, plus longue que celle de Mercure (88 jours), l’astéroïde 2021 PH27 a une orbite elliptique et fortement inclinée qui croise les orbites de Vénus et de Mercure.

2021 PH27 a un diamètre d’environ un kilomètre et se trouve à moins de 20 millions de kilomètres du Soleil, où il atteint presque 500 °C. Une température assez chaude pour faire fondre le plomb.

2021 PH27 vient en fait de passer derrière le Soleil et ne sera plus visible avant le début de l’année 2022. D’autres observations sont prévues à ce moment-là pour déterminer son orbite précise, ce qui permettra de lui donner un nom officiel.

La découverte de 2021 PH27 est importante car elle aidera les astronomes à déterminer quels astéroïdes pourraient un jour avoir un impact sur la Terre.

« Il est important de comprendre la population d’astéroïdes à l’intérieur de l’orbite de la Terre pour compléter le recensement des astéroïdes proches de la Terre, y compris certains des impacteurs terrestres les plus probables qui peuvent s’approcher de la Terre pendant la journée et qui ne peuvent pas être facilement découverts dans la plupart des études qui sont observées la nuit, loin du Soleil », a déclaré Scott S. Sheppard de la Carnegie Institution of Science.

M. Sheppard a trouvé 2021 PH27 dans des images prises au crépuscule par Ian Dell’Antonio et Shenming Fu de l’Université Brown. Ils ont utilisé la Dark Energy Camera (DECam) de 570 mégapixels sur le télescope de 4 mètres Víctor M. Blanco de l’Observatoire interaméricain Cerro Tololo (CTIO) de NOIRLab au Chili.

L’origine de 2021 PH27 est un mystère, mais il existe des théories.  « La plus probable est que 2021 PH27 ait été délogé de la ceinture principale d’astéroïdes entre Jupiter et Mars et que la gravité des planètes intérieures ait façonné son orbite dans sa configuration actuelle », a déclaré M. Sheppard.

« Toutefois, compte tenu de son grand angle d’inclinaison de 32 degrés, il est possible que 2021 PH27 soit une comète éteinte du système solaire externe qui s’est aventurée trop près de l’une des planètes lorsque la trajectoire de son voyage l’a amenée à proximité du système solaire interne », a-t-il ajouté.

Que réserve l’avenir à 2021 PH27 ? Rien de clair pour le moment, mais les astronomes pensent que l’astéroïde sera probablement détruit lors d’une collision avec Mercure, Vénus ou le Soleil, mais pas avant des millions d’années.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jamie Carter

<<< À lire également : Chaleur extrême : La Terre vient de connaître le mois de juillet le plus chaud de son histoire >>>