Le géant allemand Mercedes-Benz s’est engagé cette semaine à rendre son parc automobile entièrement neutre en carbone dans un délai de deux décennies, bien plus tôt que ce qu’avait exigé l’Union Européenne.

C’est l’engagement le plus ambitieux de toute la sphère automobile à l’heure actuelle. Volkswagen, un autre constructeur allemand, s’était engagé en mars dernier vers un objectif zéro carbone de sa construction d’automobiles d’ici 2050.


Volkswagen a également promis de lancer 70 nouveaux modèles de voitures électriques dans les dix années à venir en faisant en sorte que ces véhicules représentent au minimum 40 % des ses ventes totales d’ici 2040.

Le plan neutre en carbone de Mercedes s’appelle « Ambition2039 », date à laquelle le parc automobile du constructeur sera entièrement zéro carbone. Il se fixe également comme objectif de faire en sorte que les véhicules électriques représentent au moins 50 % de ses ventes d’ici 2030.

Afin de rendre son parc automobile neutre en carbone, Mercedes se concentre également sur les moyens de décarboner les usines qui fabriquent nombres de voitures. De nouveaux tests d’installations et d’engins sont en train de se mettre en place afin de tester le bon fonctionnement d’une production sans carbone. Mercedes-Benz lancera une toute nouvelle usine neutre en carbone appelée « Factory 56 » sur son site de Sindelfingen en Allemagne. Elle sera entièrement alimentée par des énergies renouvelables. Le géant allemand espère étendre ce genre de transition au reste de ses sites européens d’ici 2022.

L’entreprise allemande affirme qu’elle se concentre aussi sur tout le cycle de vie des voitures qu’elle construit afin de pouvoir aussi décarboner leur fin de vie. Son but étant de recycler jusqu’à 85 % de véhicules d’ici 2039.

Mercedes essayera également de travailler avec ses fournisseurs afin de faire en sorte que le processus de production des composants automobiles qu’ils achètent soit neutre en carbone. Ils vont certainement émettre des objectifs de réduction des émissions de carbone dans leur futurs contrats avec leurs fournisseurs.

« Notre voie à suivre est de clairement limiter les accélérations du changement climatique », a déclaré la société dans un communiqué de presse. Mercedes a cité l’accord de Paris comme point de départ de son engagement en disant que « ce n’était pas seulement une obligation, c’est notre conviction ».

En outre, l’entreprise a aussi dévoilé récemment le premier véhicule de sa nouvelle génération de voitures électriques EQC.

Néanmoins, l’engagement de Mercedes s’applique seulement aux véhicules pour particuliers et ne comprend pas les camions et les autobus de l’entreprise. La société affirme qu’elle travaille sur des moteurs plus écologiques pour leurs camions et leurs bus mais aussi sur la mise au point de piles à combustible hydrogène.