Les plus grandes fortunes s’investissent de différentes manières pour lutter contre le changement climatique. Forbes vous propose un aperçu des actions des dix plus grandes fortunes mondiales en faveur du développement durable et d’un avenir neutre en carbone.

(Fortune nette en date du 21 avril 2021)

 

#6 WARREN BUFFETT

 

FORTUNE NETTE : 104,6 milliards de dollars

SOURCE DE RICHESSE : Berkshire Hathaway

ADHÉSION À L’INITIATIVE SBT : Non

 

Pour une personnalité connue sous le nom de « l’Oracle d’Omaha », certaines des déclarations de Warren Buffett ont mal vieilli, comme ses propos en 2015 dans sa lettre aux actionnaires de Berkshire Hathaway sur la possibilité que les catastrophes climatiques puissent stimuler les profits des assureurs. En effet, rien qu’en 2020, les réassureurs ont perdu près 100 milliards de dollars après une série de feux de forêt, d’ouragans et d’inondations catastrophiques.

Toujours dans cette lettre, Warren Buffett a souligné l’engagement de la société d’investissements en faveur des énergies renouvelables, en soutien à l’Accord de Paris sur le changement climatique. Cependant, quand il a fallu créer un rapport sur le risque que représente le changement climatique pour la société, Warren Buffett s’y est catégoriquement opposé. « Lorsque vous ne pensez qu’en tant qu’actionnaire d’un grand assureur, le changement climatique ne devrait pas figurer sur la liste de vos préoccupations », a écrit Warren Buffett et les actionnaires de Berkshire Hathaway ont suivi leur « Oracle ».

Depuis lors, l’attitude de Warren Buffett à l’égard des risques liés au changement climatique et de l’établissement de rapports à ce sujet n’a pas changé : il s’oppose à une nouvelle proposition des actionnaires visant à établir des rapports sur le changement climatique. Selon la circulaire annuelle de sollicitation de procurations de Berkshire Hathaway, le conseil d’administration « est unanimement favorable à un vote contre cette proposition », la lettre de Warren Buffett de 2015 étant citée comme l’une des raisons de cette opposition.

 

Article traduit de Forbes US – Auteurs : Sofia Lotto Persio et David Dawkins

<<< À lire également : Changement climatique : que font les plus grandes fortunes pour y remédier ? Mark Zuckerberg, objectif neutralité carbone