François Pinault (et sa famille)

Position France : # 3

Position monde  : # 27

Né en 1936 • Kering & Christie’s

35,3 Mds € / 42,3 Mds $


Autodidacte ayant quitté l’école à 16 ans, François Pinault a le sens des affaires et commence par racheter l’entreprise de son beau-père avant de faire main-basse sur la concurrence. Le groupe Spécialisé dans la grande distribution et la vente à distance avec Redcats, PPR connaît un tournant avec le rachat de Gucci en 1999 et la vente du Printemps, de Conforama, de la Fnac et de La Redoute. En 2013, PPR qui devient Kering s’inscrit durablement dans le luxe. Le capital est détenu à 44,7 % par des institutionnels étrangers, à 41 % par le groupe Artémis, à 8,4 % par des institutionnels français, à 4,8 % par des actionnaires individuels et à 0,1 % par des actionnaires salariés. François-Henri Pinault, le fils, est à la tête d’Artemis depuis 2003 et de Kering depuis 2005. Malgré les turbulences de la Covid-19 (chute de 15 % des ventes), le groupe affiche un CA de 12,6 milliards d’euros et la fortune familiale (40 % du capital) a augmenté. Avec cette année l’inauguration très attendue – car retardée par la pandémie – du musée Pinault-Printemps-La Redoute (PPR) sort de terre en 1994, avec également la Fnac dans ses rangs privés de ‘’la Bourse du Commerce Pinault Collection’’ où sont investis 160 millions sur fonds propres. 

<<< À lire également : Kering : Jusqu’où Ira La “Folie Gucci” ? >>>