Les trois start-up Malt, Alan et Qonto unissent leurs forces pour proposer un groupement de services répondant aux besoins des freelances. Sésame, officiellement lancé aujourd’hui, se présente comme une plate-forme permettant aux travailleurs indépendants de trouver à portée de clics une banque professionnelle, une complémentaire santé, un expert-comptable, des formations en ligne…

« Nous partons des besoins des freelances », indique Jean-Charles Samuelian CEO et cofondateur d’Alan, la complémentaire santé des indépendants et des entrepreneurs. « Ce n’est pas une plate-forme commerciale », précise Alexandre Prot, CEO et cofondateur de Qonto, la banque des professionnels. « Nous sommes à l’écoute des freelances », complète Vincent Huguet, CEO et cofondateur de Malt, le site de mise en relation entre indépendants et entreprises.

On l’aura compris, les trois start-up spécialistes, chacune à leur manière, du freelancing sont parties des besoins de leurs clients, les travailleurs indépendants, pour leur proposer des services adaptés. Sésame est ainsi née de l’union des forces de Malt, Qonto et Alan.

L’idée part d’un constat résumé par Jean-Charles Samuelian : « les freelances sont souvent les parents pauvres du système, ils n’ont pas toujours de complémentaire santé, ils n’ont pas de compte professionnel alors qu’il est utile de séparer son activité de ses finances personnelles… »

Et le problème se résout en deux axes : « aider les freelances en réduisant les barrières d’accès à leur activité », poursuit le CEO d’Alan et « montrer aux freelances qu’ils ne sont pas seuls », ajoute son homologue de Malt.  

Un bouquet de services

Concrètement, les travailleurs indépendants de la tech, de l’image, de la communication (…) ont accès, en s’inscrivant sur Malt, à un bouquet de services : trois mois gratuits chez Qonto, un mois de mutuelle Alan, et une prise en charge complète sur la plate-forme de freelances. « Nous travaillons leur profil pour qu’ils aient le plus de missions possibles », indique Vincent Huguet. Des offres complémentaires viennent s’agréger aux trois initiales avec des partenaires tels que OpenClassroom et IronHack côté formation, L’expert Comptable, ou encore Copass qui donne accès à des espaces de coworking.

« En France, il y a 2,8 millions d’indépendants, dont 830 000 nouveaux freelances et 500 000 dans le secteur des nouvelles technologies », évalue le CEO de Malt. La plate-forme compte 90 000 freelances, de quoi attirer de nouveaux partenaires séduits par la visibilité offerte par Sésame. « Attention, nous ne voulons pas être un catalogue de services », souligne Alexandre Prot, le CEO de la néo banque Qonto. « Nous voulons prendre le temps de choisir les entreprises qui viennent sur la plate-forme. Nous-mêmes sommes soit utilisateurs, soit potentiels utilisateurs de nos partenaires. »