Concoctée par bpifrance et Business France,  la liste des 33 start-up retenues dans le cadre du French Tech Tour, en l’occurrence une incursion « grandeur nature » sur les marchés américains et chinois, est rendue publique ce matin. Une occasion idoine pour ces jeunes pousses prometteuses de déployer leurs ailes à l’international.

33 start-up dans les starting-blocks. Le French Tech Tour reprend du service avec un programme des plus prometteurs pour ces jeunes pousses désireuses de conquérir de nouveaux marchés et ainsi s’ouvrir de nouvelles perspectives. Dans le détail, et ce dès le 17 octobre,  21 d’entre elles prendront part à un programme d’immersion intensif au cœur des quatre principaux centres de la Tech en Amérique du Nord – 14 à New York et San Francisco et 7 à Montréal et Toronto. Les 12 startup sélectionnées pour le French Tech Tour China se concentreront, à partir du 4 décembre, sur les quatre capitales de la Chine innovante : Shenzhen-Canton, Hong Kong, Shanghai et Pékin. Un programme qui aura fait ses preuves : en effet, sa première édition, en 2007, avait « consacré » Criteo, la licorne française par excellence et l’exemple à suivre pour tous ces candidats ambitieux. Cette immersion avait permis, en effet, à Criteo de poser les jalons de son développement outre-Atlantique.


Comme expliqué par bpifrance et Business France, le second organisme œuvrant notamment à l’internationalisation de l’économie française, ce format particulièrement novateur et savamment ciselé par ces deux protagonistes est un programme d’accompagnement spécialement conçu pour les startup françaises les plus prometteuses qui visent un lancement sur les principaux marchés Tech mondiaux dans les 12 à 24 mois. Sélectionnées par des jurys d’experts pour leur degré d’innovation, la pertinence de leur offre pour les marchés visés, la robustesse de leur équipe et de leur projet, puis préparées pendant plusieurs mois, elles seront plongées en immersion pendant deux semaines dans les écosystèmes Tech dont elles ont fait une priorité pour leur développement international.

« Stage commando »

Une fois en immersion, les 33 startup bénéficieront d’études de marché et de programmes de rendez-vous d’affaires sur mesure. Elles seront accompagnées localement par les équipes d’experts de Business France et des représentants de bpifrance à chaque étape du programme pour tirer le meilleur profit de leur présence sur place. Chose intéressante à relever : les 21 startup sélectionnées pour le French Tech Tour America ont été auditionnées par deux jurys d’experts des écosystèmes tech américains et canadiens et prendront part à un « stage commando » de deux semaines, à compter du 17 octobre, avec trois objectifs : s’approprier les codes culturels du business américain, tester l’intérêt du marché pour leur offre et affiner et valider leur stratégie de pénétration du marché.

La diversité des profils est particulièrement à mettre en exergue. Citons pêle-mêle pour le programme « américain » : Advalo, plate-forme logicielle d’analyse de données marketing, Heuritech, une solution qui détecte les tendances du milieu de la mode dans les réseaux sociaux, ou encore Riminder, un assistant de recrutement fondé sur l’intelligence artificielle ou encore Quarkslab qui propose une protection des données sensibles en entreprise. Concernant le programme « French Tour China », d’autres pépites comme 88 Jobs, une plateforme innovante de recrutement spécialisée dans les emplois bilingues chinois. Il fournit gratuitement à plus de 40 000 candidats qualifiés tous les emplois bilingues chinois du marché, Partnering Robotics, qui grâce à ses robots tels que Diya One, permet de mesurer le taux de poussière, d’humidité ou encore évaluer la bonne température.

L’exigence au cœur

Le dernier mot revient aux deux maîtres-œuvre de ce projet particulièrement ambitieux et exigeant. « En deux semaines les start-up sont soumises à un rythme intense, confrontées à des marchés très exigeants, bousculées dans leurs certitudes, avec un seul objectif : préparer de manière très efficace, selon une méthode très précise, leur lancement sur ces marchés dans les 12 à 24 mois », précise Stéphane Alisse, Directeur du département Tech et Services de Business France Amérique du Nord et créateur du French Tech Tour. « La Chine, un marché de près d’1,5 milliard de consommateurs, représente d’énormes opportunités pour les pépites françaises qui doivent immédiatement se projeter à l’international », complète son homologue Paul-François Fournier, directeur exécutif de bpifrance. Dans ces conditions, la relève de Criteo semble bel et bien assurée.