« Le réseau est le cœur du réacteur de Bpifrance avec nos 48 implantations en région », indique Anne Guérin, responsable du réseau et du financement. « C’est un point d’entrée unique pour un entrepreneur dont le critère est géographique. » Pas de guichet avec pignon sur rue, mais 50 000 visites effectuées par an dans les entreprises. Tour d’horizon, non exhaustif, des offres Bpifrance.

 

L’innovation

4 à 5 000 start-up sont accompagnées par Bpifrance. Une délégation innovation propose une bourse French Tech (un coup de pouce pouvant aller jusqu’à 45 000 euros pour financer une innovation), des subventions, des avances récupérables, et des prêts à taux zéro, des prêts recherche et développement, des prêts innovation. Des ingénieurs et chargés d’affaires innovation évaluent la pertinence d’un nouveau produit et aident le chef d’entreprise à maturer son projet.

La garantie

Ce financement s’adresse aux TPE et PME dans les phases les plus risquées : « création, transmission, renversement financier d’une entreprise, départ à l’international. » Bpifrance prend en charge 40 à 70% du risque pour inciter les banques à y aller. Cela représente 45 000 interventions par an. « Ici, c’est l’économie des territoires, au plus près des entrepreneurs. »

L’international

Avant de se lancer à l’international, des conseillers Business France établissent un diagnostic avec l’entrepreneur pour voir si le produit est crédible à l’international. Une étude de marché est réalisée puis les premiers contacts sont pris sur place. 

« Le crédit export est un facteur de compétitivité important surtout dans des pays où l’accès au crédit est compliqué ou cher. » Il s’agit d’aider les entreprises à se lancer à l’international. Les entreprises sont garanties pour le risque commercial, mais aussi pour le risque politique.

Une assurance prospection, financée à 65% par Bpifrance avec un remboursement en cas de succès permet aux entreprises de bénéficier, de la part de l’Etat français, d’un coup de pouce.  

Produits de garantie de change : « La monnaie bouge, nous assurons cette partie car les entreprises ont une culture de la monnaie qui est à compléter. Nous allons chercher des marges grâce aux fluctuation de la monnaie. »

L’investissement

Investissement direct (prises de participations minoritaires) ou indirect (aux côtés d’acteurs publics ou privés dans des fonds de capital qui investissent eux-mêmes dans des entreprises). « Nous avons 60 investisseurs, dont 50 en région. Nous faisons beaucoup de primo ouvertures de capital. Ouvrir son capital n’est pas la fin du monde, au contraire. »

L’accompagnement

« Toutes les équipes proposent de l’accompagnement, du conseil, des entrées dans les accélérateurs, en fonction du potentiel qu’ils décèlent chez les entreprises et de leur envie de croître. » Des mises en relation via la communauté d’entrepreneurs, un service de rapprochement entre ETI et grandes entreprises, et entre start-up et PME. Bpifrance Le Hub qui crée des partenariats stratégiques entre les acteurs de l’écosystème.