Poursuivre une carrière dans l’industrie du sport peut s’avérer périlleux. Entre le peu de postes disponibles, les faible turnover et l’instabilité des modèles économiques, il est difficile pour un candidat de pénétrer dans cet univers professionnel très concurrentiel. Marco Lobo, Président de Wolf Sports Consulting et alumni du MBA du Real Madrid, nous parle de son expérience académique à distance avec le plus grand club du monde.

 


Pourquoi avoir choisi de suivre le format en ligne du MBA proposé par le Real Madrid ?

Marco Lobo : A la base j’avais l’intention de suivre le MBA classique. Mais au moment de ma candidature, je jouais au football pour une petite équipe espagnole. Cette dernière recherchait, pile à ce moment, un stagiaire pour l’aider à se développer. Je me suis donc retrouvé à souhaiter jouer au football, étudier et faire un stage en même temps. L’université (NRLR : Universidad Europea, partenaire du Real Madrid pour le programme) a été très compréhensive et m’a proposé d’intégrer le cursus en ligne. Cette période était malgré tout très intense mais cela en valait la peine. La pression, le multi-tâche et le manque de temps était des défis quotidien qui m’ont poussé à mieux m’organiser et me gérer pour utiliser pleinement chaque minute disponible.

 

Pouvez-vous nous parler davantage des difficultés de ce format en ligne ?

M.B. : Au delà du défi que cela représentait, je devais m’habituer à la réalité des études et des projets solitaires. C’était très dur au départ, surtout pour les premiers devoirs, de regarder par dessus mon épaule et de n’avoir personne sur qui s’appuyer ou avec qui échanger des idées. Mais au fur et à mesure, j’ai commencé à davantage communiquer (à distance) avec mes camarades de classe et mes professeurs. Cela était même parfois plus efficace car je devais faire en sorte que chaque échange soit productif et je n’avais pas les distractions inhérentes à une vie de classe.

 

Vous avez également réalisé un stage au sein Real Madrid. Quelles étaient vos missions ?

M.B. : Au départ j’étais un peu impressionné par l’environnement et tous les employés. Mais au fil des jours, j’ai commencé à me sentir plus à l’aise, à collaborer avec les autres services et à essayer de contribuer au maximum. Mon poste dépendait du service commercial et opérationnel de l’espace VIP du Real Madrid. Ma mission était d’améliorer la satisfaction des VIP durant leur expérience de jour de match. Cela impliquait de l’organisation, du leadership et un sens des responsabilités très élevés pour soigner cette somme de petits détails qui font la différence.

 

Quel a été le coût total de votre MBA ?

M.B. : C’est difficile à dire car c’était il y a déjà quatre ans. Mais en additionnant les frais de scolarité, les frais de déplacement et le reste, le coût total doit se situer entre 15 et 20 000€. Sachant que j’ai bénéficié d’une bourse d’étude allouée par l’université aux sportifs de haut niveau.

Comment a évolué votre carrière après votre formation ?

M.B. : Le MBA était une super expérience qui m’a permis d’interagir et de rencontrer des profils de partout dans le monde. Après quatre ans, je continue d’échanger avec certains de mes camarades. Grâce à ça, je rester connecter à l’industrie du sport en Asie ou encore en Amérique du Sud. Le MBA du Real Madrid m’a clairement conféré le prestige et les outils pour développer mon réseau et participer à des projets d’envergure internationale.

 

<<< A lire également : Forbes France 10s : Les 10 Sportifs Français Qui Ont Marqué La Décennie >>>