L’Organisation Mondiale du Tourisme des Nations Unies (OMT) publie annuellement un rapport sur les voyages et le tourisme dans le monde, et l’édition 2018 vient de paraître. L’étude se penche sur les tendances du tourisme dans le monde et, entre autres mesures, suit les augmentations et les diminutions de l’activité touristique dans les pays et les régions. Voici ce que l’étude de cette année a révélé.

Au total, les touristes internationaux sont passés à un peu plus de 1,3 milliard en 2017, soit 6,8% de plus qu’en 2016. Il s’agit de la plus forte augmentation en pourcentage sur une année, depuis 2009.


 

Les deux régions qui ont connu le plus de croissance sont l’Afrique (9%) et l’Europe (8%). Ce qui est étonnant à propos de ces chiffres, c’est que l’Europe a reçu plus de la moitié des arrivées de touristes internationaux dans le monde, soit 671 millions, tandis que l’Afrique a reçu moins d’un dixième de ce montant, soit 63 millions seulement.


Les voyageurs européens représentaient 48% du tourisme, suivis par ceux d’Asie-Pacifique (25%), des Amériques (17%), du Moyen-Orient (3%), d’Afrique (3%) ; et 4% ne déclarant pas leur origine.

Les dépenses touristiques internationales ont également augmenté de 5% dans le monde et ont atteint 1,34 milliard de dollars. Près de 40% de ce chiffre provient des dépenses en Europe, suivi de l’Asie-Pacifique (29%) et des Amériques (24%).

 

Crédit : Pixabay / Egypte

 

Qui dépense tout cet argent ? Le rapport a révélé que les touristes chinois totalisent près d’un cinquième du total – 258 milliards de dollars. Les touristes américains arrivent en deuxième position avec 135 milliards de dollars. Le rapport a également noté que sept destinations se classaient parmi les dix premières en termes de nombre d’arrivées et de recettes (dépenses).

Le principal mode de transport se fait par voie aérienne, à 57%, suivi par la route à 37%, le bateau à 4% et le train à seulement 2%. Les loisirs représentaient 55% des visites et les affaires seulement 13%. Les autres visites n’étaient pas précisées, ou pour diverses raisons telles que la visite de parents, les besoins de santé ou l’observance religieuse.

Voici les destinations qui ont connu la plus forte croissance en termes de nombre de visiteurs :

  1. Egypte : 55.1%
  2. Togo : 46.7%
  3. Vietnam: 29.1%
  4. Géorgie : 27.9%
  5. Palestine : 25.7%
  6. Niue : 25.4%
  7. Népal : 24.8%
  8. Israël : 24.6%
  9. Îles Mariannes du Nord : 24.3%
  10. Islande et Turquie : 24.1%

 

En revanche, voici les 10 premières destinations en termes de nombre de visiteurs sur l’année 2017 :

  1. France : 86,9 millions
  2. Espagne : 81,8 millions
  3. Etats-Unis : 75,9 millions
  4. Chine : 60,7 millions
  5. Italie : 58,3 millions
  6. Mexique : 39,3 millions
  7. Royaume-Uni : 37,7 millions
  8. Turquie : 37,6 millions
  9. Allemagne : 37,5 millions
  10.  Thaïlande: 35,4 millions

 

Crédit : Pixabay / Paris

 

Voici la liste des pays dont les touristes sont les plus dépensiers :

  1. Chine : 257,7 milliards de dollars
  2. États-Unis : 135 milliards de dollars
  3. Allemagne : 89,1 milliards de dollars
  4. Royaume-Uni : 71,4 milliards de dollars
  5. France : 41,4 milliards de dollars
  6. Australie : 34,2 milliards de dollars
  7. Canada : 31,8 milliards de dollars
  8. Russie : 31,1 milliards de dollars
  9. Corée du Sud : 30,6 milliards de dollars
  10. Italie : 27,7 milliards de dollars

 

Enfin, l’étude a révélé une dernière donnée notable : quatre touristes sur cinq ont voyagé dans leur propre région. Mais alors que des régions comme l’Asie et l’Afrique continuent de développer leurs secteurs et leurs infrastructures touristiques, nous devrions voir leurs chiffres s’amplifier dans les années à venir, à la fois en termes de visites et de dépenses.