Pour établir le palmarès Top Startups 2019, les journalistes et les « data scientists » de LinkedIn ont analysé les milliards d’actions effectuées par les 18 millions de membres du réseau social professionnel. Avec des start-up de la finance, du transport et des ressources humaines qui dominent le classement. Explications.

 


Les employeurs les plus attractifs du moment

Quatre critères ont été pris en compte pour établir ce classement aussi éclectique que révélateur sur les employeurs les plus attractifs du moment : la croissance des effectifs, les interactions sur la plateforme avec l’entreprise et ses salariés, l’intérêt pour les offres d’emploi publiées et la capacité à attirer les meilleurs talents. Pour être éligibles ces entreprises devaient être indépendantes et privées, compter au moins 50 salariés et avoir 7 ans d’existence maximum. Les cabinets de recrutement, les think-tanks, les organismes sans but lucratif, les accélérateurs et les organismes publics ne sont pas concernés par la sélection de LinkedIn.

« Le classement Top Startups s’adresse aux candidats ayant envie de donner un nouvel élan à leur carrière, ainsi qu’à tous les professionnels qui découvriront nombre d’idées innovantes. La fintech tricolore est toujours aussi dynamique, avec pas moins de 6 entreprises du secteur présentes dans le classement mais aussi le secteur des transports et de la logistique est ici bien représenté au sein de l’écosystème startup français » explique Sandrine Chauvin, rédactrice en chef chez LinkedIn France.

Avec dans le top 5 sur les 25 du classement par ordre d’arrivée :

Sézane, la marque de mode créée par Morgane Sézalory, Brut, le média français diffusé uniquement sur les réseaux sociaux , Alan, le site d’assurance santé 100% digitale, Payfit numéro quatre grâce à sa solution de gestion des paies et des déclarations sociales et Virtuo pour la location de voitures avec son smartphone en guise de clé.

La fintech et le service attirent les candidats

Alan, Payfit Qonto, la néobanque des freelances (12ème) Spendesk et sa solution de gestion de notes de frais (16ème), Izicap ( 23ème) avec sa carte de fidélité virtuelle et Fortia Financial Solutions (25ème) avec une technologie permettant aux banques d’automatiser leurs obligations réglementaires, la fintech domine le classement. Mais le secteur des transports et de la logistique ont également “le vent en poupe ” avec après Virtuo, l’auto-école Ornikar ( 22ème),  Everoad ( 11ème) la plateforme de transport routier et Cubyn (19ème ) qui facilite la logistique des e-commercants.

Le classement Top Startup 2019 est à découvrir dans le détail, et il existe aussi dans les pays suivants : AustralieChineIndeJaponPays-Bas, Royaume-Uni.

 

Les 25 start-up du palmarès : 

  1. Sézane
  2. Brut
  3. Alan
  4. Payfit
  5. Virtuo
  6. Doctrine
  7. Leavy
  8. Listen Too 
  9. Back Market
  10. Wemanity 
  11. Everoad 
  12. Qonto
  13. OpenClassrooms
  14. Ividata 
  15. Malt
  16. Spendesk
  17. Saegus 
  18. Blade Shadow
  19. Cubyn 
  20. Toucan Toco 
  21. Abbeal
  22. Ornikar 
  23. Izicap 
  24. Aircall
  25. Fortia Financial Solutions