La fortune de l’ancienne reine de la musique pop Britney Spears est très basse comparée à celle de J-Lo, Jessica Simpson et Beyoncé.

 

Il y a vingt ans, Britney Spears était aux anges. Pendant quatre ans, elle a accumulé des albums de platine (n°1), un Grammy Award et une série de tournées mondiales qui lui ont rapporté des dizaines de millions de dollars. En 2002, Forbes l’a nommée la célébrité la plus puissante du monde, avec un revenu estimé à 40 millions de dollars avant impôts et taxes.

En termes de revenus et de pouvoir de vedette, elle devançait ses contemporaines Jessica Simpson et Jennifer Lopez – et même aujourd’hui, on peut dire qu’elle a vendu plus de billets de concert et d’albums que les deux. Mais en ce qui concerne la fortune nette, la reine de la pop est loin derrière : Britney Spears, autrefois une force dominante et ascendante de la culture pop, a une fortune nette de 60 millions de dollars ; Jessica Simpson et Jennifer Lopez ont chacune construit des fortunes de plus de 100 millions de dollars, selon les estimations de Forbes. La fortune de Beyoncé vaut sept fois plus – sans compter la fortune de son mari milliardaire Jay-Z.

 

Les stars de la pop les plus riches

 

Rihanna

Fortune nette : 600 millions de dollars

 

Beyoncé

Fortune nette : 420 millions de dollars

 

Taylor Swift

Fortune nette : 365 millions de dollars

 

Jennifer Lopez

Fortune nette : 150 millions de dollars

 

Jessica Simpson

Fortune nette : 110 millions de dollars

 

Britney Spears

Fortune nette : 60 millions de dollars

 

Alors, qu’est-ce qui a mal tourné ? Après plusieurs années de surveillance médiatique, Britney Spears a subi une dépression nerveuse et a été placée sous tutelle judiciaire en 2008. Le juge a confié le contrôle de sa carrière et de ses finances à son père, James, qui est maintenant le « méchant » du mouvement #FreeBritney, un effort de défense mené par des fans sur les médias sociaux pour « libérer » Britney Spears de la tutelle.

Cette décision n’a pas été bonne pour sa carrière. Ni pour sa fortune nette. Ces dernières années, Britney Spears a résisté au contrôle de son père tout en payant des millions de dollars de frais juridiques liés à la tutelle qui est chargée de contrôler étroitement son mode de vie, ainsi que la pension alimentaire à son ex-mari Kevin Federline. Des documents judiciaires examinés par Forbes l’année dernière ont révélé que ses avoirs sont principalement détenus dans divers comptes de courtage, dans l’immobilier et en espèces. Sa fortune personnelle n’a pas pris de retard par manque d’efforts : en 2008, Britney Spears a sorti cinq disques à succès et s’est lancée dans six grandes tournées. Dans la décennie qui a suivi, elle a livré quatre autres albums et effectué quatre tournées mondiales, ainsi qu’un Las Vegas qui s’est déroulé de 2013 à 2017 et a rapporté 137,7 millions de dollars, selon Caesars Entertainment.

Mais les choses ont commencé à s’effilocher. Autrefois très appréciée des sponsors – Pepsi, Skechers et Samsung – elle a cessé de faire des publicités télévisées en 2015. Britney Spears n’a pas sorti de nouvelle chanson depuis 2016 et elle a arrêté de faire des tournées en 2018. L’année suivante, elle a annulé une autre résidence rentable à Las Vegas qui lui aurait permis de gagner au moins 350 000 dollars par nuit.

« Ma cliente m’a informé qu’elle avait peur de son père », a déclaré l’avocat de Britney Spears, Samuel D.Ingham III, au tribunal en novembre, selon l’Associated Press. « Elle ne se produira plus si son père est en charge de sa carrière ». Lors de l’audience, Britney Spears espérait retirer définitivement à son père son rôle de tuteur. Vivian Lee Thoreen, l’avocate de James Spears, a défendu sa tutelle et a déclaré que Britney Spears était endettée avant la mise en place de la tutelle : « Je ne crois pas qu’il y ait la moindre preuve pour justifier la suspension de mon client ».

La semaine dernière, un juge a semblé être d’accord, gardant James Spears, mais accordant également la demande de sa fille de nommer le fiduciaire indépendant Bessemer Trust co-tuteur permanent. Vivian Lee Thoreen et James Spears n’ont pas renvoyé de demandes de commentaires.

Pendant qu’elle se débattait, plusieurs de ses pairs de la pop ont prospéré. Jennifer Lopez a continué à travailler régulièrement, produisant de nouvelles chansons, faisant des tournées dans le monde entier et jouant dans une résidence de deux ans à Las Vegas, tout en encaissant un gros chèque en tant qu’animatrice d’American Idol. L’année dernière, alors que Britney Spears était mise sur la touche, J-Lo a gagné 47,5 millions de dollars en jouant dans Queens, en faisant des tournées mondiales et en soutenant des marques comme L’Oréal, Kohl’s et Guess. Jessica Simpson a gagné une fraction des revenus de Jennifer Lopez et Britney Spears en tant qu’actrice, mais a converti sa popularité en une participation au capital de la société de vêtements et de chaussures qui porte son nom. En 2015, elle a vendu sa participation de 62,5% dans l’entreprise à Sequential Brand Group pour environ 120 millions de dollars.

Entre-temps, une nouvelle génération d’icônes de la pop, dont Katy Perry, Lady Gaga, Rihanna et Taylor Swift, a fait monter les enchères. Taylor Swift a entrepris cinq tournées mondiales depuis son premier album en 2006 – sept ans après que Britney Spears a sorti le sien – y compris la tournée 2018 Reputation Stadium Tour, qui est devenue la tournée américaine la plus rentable de tous les temps, avec 266,1 millions de dollars de ventes de billets rien qu’aux États-Unis. Ses maisons, qui comprennent un manoir de Rhode Island, deux maisons à Beverly Hills et un penthouse à Manhattan, valent plus que toute la fortune de Britney Spears – sans compter ses deux jets privés Dassault.

 

Revenus de tournées de toute une vie

 

Taylor Swift

1073 millions de dollars

 

Beyoncé

1041 millions de dollars

 

Britney Spears

485 millions de dollars

 

Rihanna

391 millions de dollars

 

Jennifer Lopez

248 millions de dollars

 

Jessica Simpson

45 millions de dollars

 

Rihanna a montré comment gagner beaucoup d’argent en dehors de la scène, en transformant son succès dans la musique en un mélange d’entreprises. Fenty Beauty, sa ligne de maquillage avec le géant français du luxe LVMH, a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 600 millions de dollars en 2019. Forbes estime que la participation de Rihanna dans la marque de cosmétiques vaut 375 millions de dollars. Sa participation dans sa ligne de lingerie Savage x Fenty, qui a levé 115 millions de dollars la semaine dernière lors de son deuxième tour de table, vaut plus de 80 millions de dollars.

Personne ne sait ce que Britney Spears aurait fait si elle avait été maîtresse de son destin et de sa fortune. Mais il est difficile d’imaginer comment elle aurait pu faire pire que son père.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Madeline Berg

 

<<< À lire également : Comment La Pandémie A-T-Elle Impacté Les Grandes Fortunes ? >>>