En exclusivité, le premier classement mondial des « Football World Leaders » avec le concours d’Advent Consulting. Cette initiative mondiale est pilotée par Vanessa Modely, Ambassadrice déléguée pour cette candidature du football au patrimoine de l’humanité à l’UNESCO. Elle est aussi portée par l’organisation Football World Heritage of Unesco et a recu le soutien de nombreuses personnalités comme Antoine Griezmann, Arsène Wenger mais aussi Geoges Weah, le président du Liberia.
Découvrez notre classement et les interviews dans le magazine Forbes France en kiosque depuis vendredi 7 décembre.

 


Pourquoi, selon vous, le football doit-il être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

V.M. : Le football a un double impact, celui de sensibiliser un maximum d’individus et faire avancer notre société en donnant de l’espoir à tous les enfants de toutes les nations du monde. Le football doit demeurer un modèle d’exemplarité, de valeurs partagées. Il nous permet de porter un regard nouveau sur nos enjeux fondamentaux, en brisant toutes les barrières du monde, pour lui ouvrir les portes de la tolérance, du partage et du respect, et doit montrer le chemin de la paix à suivre pour nos enfants. Le football est bien plus qu’un sport, c’est un symbole universel d’optimisme qui a ce pouvoir naturel de dessiner des sourires sur les visages des plus jeunes, les accompagner dans l’apprentissage de la vie.

 

Quels sont les objectifs de l’UNESCO ?

V.M. : En tant qu’Ambassadrice déléguée auprès des États membres de l’Unesco, mon rôle vise à réunir les chefs d’Etats, les hautes institutions mondiales, les fédérations de la FIFA, les personnalités iconiques sportives, politiques, économiques, culturelles et le public mondial, pour appeler l’Unesco à inscrire notre football au patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Or, le football, avant d’être une question de compétition ou d’argent, est d’abord le sport le plus universel, un véritable langage que les enfants du monde entier parlent avant même de maîtriser leur propre langue, un trait d’union entre les territoires et les pays. Le but de cette candidature, et demain de ce label UNESCO, est de faire reconnaître l’enjeu d’ouverture sociale et culturelle que porte le football à un moment où le monde a tendance à fermer ses frontières sociales et économiques. L’objectif est aussi d’inciter les États signataires de l’UNESCO et le monde du football à adopter des politiques qui visent à soutenir et financer des initiatives sociales, éducatives et caritatives. Notre mission est de fédérer tous les leaders du football autour de ce projet pour que le football soit plus que jamais le symbole de l’universalité et du partage dans un monde ouvert et pacifique.

 

Pourquoi est-il indispensable que les personnalités les plus influentes du football mondial s’engagent aussi fortement ?

V.M. : Avec nos ‘héros’ des temps modernes, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Arsène Wenger, Cristiano Ronaldo, la FIFA, la FFF, l’Union Africaine, nous voulons faire de cet appel un symbole d’humanisme. A travers cette initiative, je souhaite que les énergies du monde entier soient connectées à un seul et même désir, celui de regarder vers le même horizon, le même destin, celui de la paix.

 

Parlez-nous de #onechildoneball ?

V.M. : En ligne avec les objectifs de l’UNESCO, nous préparons d’ores et déjà le deuxième temps de notre action qui commencera par le soutien et le financement d’un projet très ambitieux intitulé « OneChildOneBall ». Il vise à distribuer gratuitement un vrai ballon de foot à chaque enfant de la planète. C’est simple, c’est naturel, donnez un ballon à un enfant de n’importe quel âge, il va taper dedans ! Or, si beaucoup d’enfants se retrouvent ensemble pendant des moments de joies aux quatre coins de la planète pour jouer au foot, ils le font parfois avec une orange, une pelote de chaussette ou même des bouts de papier en guise de ballon. Leur offrir un vrai ballon, c’est d’abord un symbole fort, et rencontrer leur héros, c’est changer leur vie.

Retrouvez le classement exclusif des 100 personnalités les plus influentes du monde du football, des interviews exclusives d’Antoine Griezmann, de Georges Weah ainsi que d’Arsène Wenger dans notre numéro en kiosque depuis vendredi 7 décembre 2018.
Vous pouvez également vous abonner en ligne en suivant ce lien. 

 

Forbes France
Forbes France Numéro 5