A l’aube d’une nouvelle année, 16 start-up estampillées « santé connectée » s’associent sous la bannière « tenir mes bonnes résolutions avec la HealthTech ». Objectif : aider les Français – une fois n’est pas coutume – à tenir leurs engagements « post nouvel an ».

Le constat est implacable. Selon un sondage* publié par le site MonDocteur, spécialisé dans la prise de rendez-vous médicaux en ligne, 96% des Français ne tiennent pas leurs résolutions. Pourtant, les promesses et autres engagements sont légion au moment d’aborder une nouvelle année et ainsi « faire table rase » des excès de la « mandature » précédente. Faire davantage de sport, maigrir, arrêter de boire ou de fumer… autant de déclarations d’intention, la main sur le cœur, qui se heurtent cruellement au principe de réalité. Pourtant tout n’est pas si sombre et « sans espoir ».  En effet, 89% des femmes et 73% des hommes interrogés estiment que les innovations en matière de « santé connectée » ou HealtTech pourraient potentiellement les aider à respecter ce contrat moral fait avec eux-mêmes. Désireuses de prendre au mot ce « cri du cœur », 16 jeunes pousses ambitieuses ont décidé d’unir leurs forces, sous la houlette de MonDocteur, et proposent « 16 bonnes idées », dès le 1er janvier, pour éviter que les bonnes résolutions ne soient aussi fugaces que le compte à rebours du 31 décembre. « MonDocteur a réuni 16 acteurs majeurs de la HealthTech française afin de mettre en avant chaque jour à partir du 1er janvier 2018 une solution capable d’accompagner les Français dans la réussite de leurs objectifs santé tout au long de l’année. Un site internet a été créé pour cette occasion, www.tenirmesresolutions.fr et sera accessible dès le 1er janvier 2018 », explique Thibault Lanthier, président et cofondateur de MonDocteur.

Retrouvez ci-dessous, dans leur intégralité, les 16 « bonnes idées » pour tenir ses résolutions.

Arrêter de fumer

  • JICC : Arrêter de fumer et se sevrer de l’addiction grâce au briquet connecté.

Être plus en forme

  • Bloomizon (Coaching culinaire) : Être en pleine forme grâce à un programme de vitamines adapté à son mode de vie.
  • Bluetens (Kinésithérapeute connecté) : Apaiser ses douleurs grâce à un nouveau programme d’électrothérapie.
  • Petit BamBou (Application mobile de méditation) : Lâcher (vraiment) prise grâce à la méditation.

Faire face à la pollution

  • Plume Labs (Mesure de la pollution de l’air) : Surveiller l’air que l’on respire grâce à un capteur connecté

Mieux dormir

  • holi (lumières et ampoules connectés) : Mieux démarrer sa journée avec un réveil facile grâce à la luminothérapie.
  • Moona (oreiller connecté) : Avoir un sommeil de meilleure qualité en modifiant la température de son oreiller.

Mieux se nourrir

  • Slow Control (suivi du comportement alimentaire) : Manger plus lentement grâce à une fourchette intelligente et connectée.
  • Yuka (« déchiffrage » du contenu de l’assiette) : Mieux choisir ses produits grâce à une technologie intelligente de scan.

Mieux se soigner

  • Alan (Assurance santé) : Pouvoir s’offrir une meilleure santé en suivant plus efficacement ses dépenses et ses remboursements.
  • Hellocare (Téléconseil médical) : Ne plus laisser empirer ses maux du quotidien grâce à la télé-médecine.
  • MonDocteur (prise de rendez-vous en ligne) : Ne plus jouer avec sa santé en prenant facilement rendez-vous avec un médecin.
  • MyDiabby (suivi du diabète) : Gagner en sérénité grâce à une surveillance constante de son diabète.

Mieux vivre sa grossesse

  • WeMoms (réseau social) : S’entourer de bons conseils grâce à un réseau social de mamans connectées.

Perdre du poids

  • LSee (Tracker métabolique) : Brûler efficacement ses graisses en personnalisant son alimentation.
  • Nokia, ex-Withings (objets connectés) : Surveiller plus efficacement sa ligne avec une balance intelligente qui fixe les bons objectifs.

*Méthodologie

Sondage réalisé auprès de 1102 patients représentatifs de la population française et répartis sur l’ensemble du territoire, entre le 7 et 18 novembre 2017. Profils : 54% de femmes, 46% d’hommes. Âges : 15% entre 18-24 ans, 37% entre 25-34 ans, 25% entre 35-49 ans, 15% entre 50-64 ans et 8% entre 65 ans et plus.