Egéries, femmes de pouvoir, philosophes, artistes, voici les quinze Françaises dont l’influence internationale est cette année la plus forte, tangible sinon mesurable : les Grandes Dames de France 2017. Après avoir examiné des dizaines de noms, la rédaction les a distinguées pour leur notoriété mondiale, leur pouvoir, leur succès.

  1. Christine Lagarde : la dame aux mains d’argent.

Emmanuel Macron avait dit que son Premier ministre serait une femme. Il a pris tout le monde de court en nommant un homme, ancien maire du Havre, ville où Christine Lagarde, en tête de la liste des femmes pressenties pour Matignon, a passé sa jeunesse. Il faut dire que Christine Lagarde est à la tête d’une institution regroupant 189 pays, soit la quasi-totalité des pays de la planète.

Née Christine Lalouette à Paris, le 1er janvier 1956, d’un père universitaire et d’une mère agrégée de lettres classiques, elle est l’aînée de quatre enfants. Après un enseignement catholique, une médaille de bronze de natation synchronisée et le baccalauréat en poche, elle obtient une bourse pour se rendre aux Etats-Unis. En 2011, à la suite de la démission forcée de Dominique Strauss-Kahn, elle prend la tête du Fonds Monétaire International (FMI).


Retrouver l’intégralité du classement des grandes dames de France, dans le premier numéro du magazine Forbes France, disponible en kiosque dès le 6 octobre et cliquez ici pour vous abonner.