Baromètre Forbes-Pressed : 16,9% de femmes dans le classement des 1 000 personnalités dont la presse a le plus parlé en 2017. 83,1% des personnes les plus médiatisées en 2017 sont donc des hommes. En cette fin d’année, Forbes France, en partenariat exclusif avec Pressedd, la plate-forme n°1 de la presse française, propose un baromètre de la visibilité des femmes dans les médias. Sur quatre grandes thématiques, politique, culture, sport, et business, les femmes sont donc beaucoup moins citées que les hommes. Et cela ne va pas en s’arrangeant : en 2013, sur les 1000 personnalités dont la presse avait le plus parlé, 19,2% étaient des femmes.

La parité ? On en est loin.


16,9% de femmes parmi les 1 000 personnalités dont la presse a le plus parlé en 2017.

16,9%, ce qui fait donc 83,1% d’hommes. Et si les femmes sont bien moins présentes, elles ont encore moins la parole que les hommes : sur l’année 2017 dans la presse, elles totalisent 916 607 citations, quand les hommes ont pu s’épancher sur 5 322 450 citations.

16,9%. Un pourcentage en très légère augmentation par rapport à l’année dernière, 16,8%, après plusieurs années de baisse constante. Pour la 5ème année consécutive – et cette année en partenariat exclusif avec Forbes France –  la plate-forme Pressedd*, qui archive en continue presse, télévision, radio et web, présente un état des lieux de la visibilité des femmes parmi les 1 000 personnalités les plus médiatisées en 2017, du 1er janvier au 12 décembre.

16,9%. Pourtant, Emmanuel Macron a fait de l’égalité entre les sexes la grande cause de son mandat. Pourtant, 224 femmes ont fait leur entrée à l’hémicycle, soit 38,8% des élues contre 26,9% lors de la mandature précédente. Pourtant, l’affaire Weinstein a suscité la libération de la parole aux Etats-Unis, puis un peu partout dans le monde. Pourtant, un projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles est en préparation et sera présenté en 2018 par la secrétaire à l’Egalité des femmes et des hommes Marlène Schiappa. Pourtant des femmes entreprennent, se présentent à des élections, créent, innovent, accomplissent des exploits. Pourtant, nous sommes en 2017.

Si l’on entre dans le détail, les femmes occupent 47% de la catégorie culture et médias, là où leur représentation est la plus élevée ; 13% de la catégorie sport, contre 17% en 2016, et seulement 1% de la catégorie business où elles sont deux femmes face à 41 businessmen les plus médiatisés. Enfin, elles investissent à 39% la catégorie politique, soit une augmentation de 4 points par rapport à 2016, notamment en raison de l’année électorale en France et en Allemagne, et du Brexit, incarné par Theresa May.

Top des politiques : Marine Le Pen et Theresa May

Cette année, le top 100 des personnalités politiques les plus médiatisées compte 24 femmes (21 françaises et trois étrangères), soit deux de plus par rapport à 2016. Un chiffre à peu près stable depuis 2013, variant entre 17 et 24.

24 femmes sur 100, mais seulement 17% du total des citations attribuées aux politiques en 2017, avec 453 593 citations, contre 2 214 941 pour les hommes. Sans grande surprise, Marine Le Pen arrive en tête du top 10 des femmes les plus médiatisées en 2017 (3ème du top 100 mixte) en raison de la campagne pour l’élection présidentielle. Elle est suivie de la chancelière allemande Angela Merkel (11ème du top 100 mixte), également en campagne cette année, puis de la Premier Ministre britannique Theresa May (14ème du top 100 mixte), embourbée dans les négociations du Brexit. Viennent ensuite la maire de Paris Anne Hidalgo (28ème du top 100 mixte), l’ambassadrice pour les Pôles Ségolène Royal (32ème), et seulement en 6ème position de ce top 10 féminin, la candidate malheureuse à la présidentielle américaine Hillary Clinton, dernière étrangère du classement.

Les femmes politiques ont moins la parole

A noter que si le gouvernement d’Edouard Philippe est paritaire, les femmes ministres et secrétaires d’Etat sont moins présentes dans la presse que leurs collègues masculins. Les femmes ministres sont présentent à 40,7% dans la presse, contre 59,3% pour les hommes. Surtout, elles ont moins la parole dans les médias : elles totalisent 80 000 citations, soit 22,8% du total, contre 269 732 citations pour les hommes, soit 77,2% des citations.

Le top 5 des ministres et secrétaires d’Etat les plus médiatisées en 2017 : Muriel Pénicaud (travail), Agnès Buzyn (santé), Françoise Nyssen (culture), Marlène Schiappa (égalité) et Laura Flessel (sports).

Top culture et médias : Isabelle Huppert et Beyoncé

Il s’agit de la catégorie dans laquelle elles apparaissent le plus. Elles sont 34 dans le top 100 en 2017 (21 françaises et 13 étrangères), elles étaient déjà 33 en 2016. Dans le top 10, seulement trois sont françaises, contre sept étrangères : Isabelle Huppert qui a remporté de nombreux prix, César et Oscar notamment, est sur la première marche du podium, suivie de Kim Kardashian, de Beyoncé, d’Ariana Grande et de Rihanna. Il faut donc attendre la 6ème position pour retrouver une française, Catherine Deneuve, suivie de Madonna, Marion Cotillard, Nicole Kidman, et Céline Dion.

A noter que dans cette catégorie, les femmes ont presque autant la parole que les hommes. Elles totalisent 231 658 citations, contre 238 048 pour les hommes.

Top business-men

A l’opposée de la catégorie dans laquelle les femmes sont le plus présentes, celle dans laquelle elles le sont le moins. Le business. Impossible de faire un top 10 ou un top 5, elles ne sont que deux. Parmi les 1 000 personnalités les plus médiatisées en 2017, 41 sont des personnalités business. Et parmi ces 41 personnes, seulement 2 sont des femmes qui ne totalisent que 6% des citations (8 569 citations, contre 133 230 pour les hommes). Ces deux femmes sont Christiane Lambert, depuis avril dernier à la tête de la FNSEA, et Delphine Ernotte, qui doit faire face à une motion de défiance à France Télévision.

Top sport

Enfin, autre catégorie où les femmes sont peu représentées, le sport. En 2017, cette catégorie perd une femme, passant de 4 à 3, sur un total de 100 personnalités sportives dont la presse a parlé. Les trois, sont joueuses de tennis : Kristina Mladenovic, la franco-serbe arrivée en quart de finale à Roland Garros, puis  Caroline Garcia également arrivée en quart du même tournois et de Simona Halep, première joueuse du classement WTA.

*EDD indexe et archive en continue toute la presse, télévision, radio et web. Et Pressedd est une plate-forme qui analyse et restitue à une clientèle de décideurs et de communicants les articles pertinents et toutes les retombées médias de leurs alertes et de leur concurrence.