MEDETECH | Considérée comme une des start-up les plus prometteuses en Europe, cette société allemande disrupte littéralement le marché des soins bucco-dentaires. Rencontre avec ses deux cofondateurs Florian Kiener et Stefan Walter


Florian Kiener et Stefan Walter, les deux co fondateurs de happybrush


Quel est le principe de happybrush ?

Stefan Walter : Chez happybrush, nous représentons depuis 2016 une nouvelle génération de soins dentaires. Fidèles à notre devise “OralCare That Really Cares”, nous combinons technologie efficace, durabilité et mission sociale. Nous avons l’intention de révolutionner le secteur des soins dentaires et d’être le Tesla du marché OralCare. Nous sommes sur la bonne voie : avec plus de 5 millions de produits vendus, le dernier classement du Financial Times nous a désignés comme la start-up de la santé à la croissance la plus forte en Europe. En outre, notre brosse à dents sonique V3 est le produit de l’année 2020.

Florian Kiener : Notre équipe de presque 40 employés poursuit l’objectif de développer les meilleurs soins bucco-dentaires – durables, à prix abordables tout en poursuivant une mission sociale.

Par ailleurs, happybrush est certifiée climatiquement neutre, c’est-à-dire que nous compensons toutes les émissions de CO2 que nous émettons par un projet environnemental de plantation d’arbres. En utilisant des matériaux recyclés pour nos produits et leur emballage, nous avons déjà économisé plus de 88 tonnes de plastique neuf et compensé près de 300 tonnes de CO2.

Notre dernier lancement de produit en est la preuve : la nouvelle Eco Vibe 3 est la première brosse à dents sonique au monde fabriquée à partir de matériaux recyclés et de matières premières renouvelables. Notre gamme de produits se compose de quatre catégories : des brosses à dents électriques, des dentifrices, des soins interdentaires, des accessoires et même une gamme junior.

 

Florian Kiener : Déjà présents dans 5 000 magasins, boutiques et supermarchés allemands, autrichiens et suisses, nous sommes en train d’établir un réseau de partenaires et de clients en France, mais aussi aux Pays-Bas. Bientôt, nous lancerons également notre site au Royaume-Uni.

 

Comment est née cette idée ?

Florian Kiener : À la fin d’une soirée entre co-locataires à Francfort, Stefan et moi avons remarqué que beaucoup de nos amis utilisent encore une brosse à dents manuelle, bien que la majorité des dentistes recommandent le brossage électrique.

Nous avons tous deux travaillé chez Procter & Gamble. En plus, Stefan a grandi dans une famille de dentistes. Nous connaissons donc les problématiques autour des brosses à dents électriques : elles sont peu durables, peu attrayantes, souvent trop chères et dotées d’une technologie de batterie obsolète.

Stefan Walter : C’est ainsi qu’a commencé l’aventure happybrush. La mission : rendre le brossage électrique accessible à tous et révolutionner le marché des soins bucco-dentaires, qui a été trop longtemps dominé par les grands leaders.

 

Stefan Walter : Notre objectif est de rendre les soins bucco-dentaires toujours plus durables

 

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Florian Kiener : L’un de nos objectifs est l’internationalisation. Déjà présents dans 5 000 magasins, boutiques et supermarchés allemands, autrichiens et suisses, nous sommes en train d’établir un réseau de partenaires et de clients en France, mais aussi aux Pays-Bas. Bientôt, nous lancerons également notre site au Royaume-Uni.

Stefan Walter : Nous avons également prévu des lancements de produits. Nous développons actuellement une brosse à dents électrique connectée qui facilite le brossage électrique. Nous allons également continuer à développer notre gamme junior Les Minions afin d’agrandir notre cible. Globalement, notre objectif est de rendre les soins bucco-dentaires toujours plus durables.

La nouvelle Eco Vibe 3 est la première brosse à dents sonique au monde fabriquée à partir de matériaux recyclés et de matières premières renouvelables

 

Quel est le modèle économique ?

Stefan Walter : Nous concevons des produits de consommation durables et à prix abordables. Nous sommes d’avis que tout le monde devrait pouvoir consommer plus responsable. Lorsque nous nous sommes lancés, nous cherchions à nous concentrer sur une stratégie B2C. Au fur et à mesure, nous avons gagné en visibilité et fournissons désormais de grands clients B2B en Allemagne et Autriche. Notre modèle économique est donc une stratégie omnicanale. Ainsi, nous donnons aux particuliers comme aux grandes entreprises la possibilité de consommer de manière plus consciente et plus durable.

 

<<< À lire également : Holy Owly l’application qui révolutionne l’apprentissage des langues pour les enfants >>>