Roger Federer a dépassé le golfeur Tiger Woods comme sportif ayant gagné le plus d’argent en trophées.

La victoire en trois sets de Federer sur l’Allemand Alexander Zverev aux Nitto ATP Finals de Londres ce 14 novembre a fait monter le cumul de ses gains en trophées à 93 100 778,97 €.

Il a donc pris la place de Tiger Woods, 14 fois vainqueur des Majors de golf et ayant cumulé 93 056 563,72 € en prix au long de sa carrière.

Contrairement au tennisman, les gains de l’Américain n’ont pas augmenté depuis un scandale sur sa vie privée en 2009 et une série de blessures importantes ces dernières années.

À 36 ans, Roger Federer écume les tournois professionnels depuis 1998. En 19 ans, il a remporté 95 tournois, dont un record masculin de 19 grands chelems en simple. Cette dernière saison a été l’une des meilleures du joueur suisse qui revenait de six mois de convalescence après une blessure et a tout de même raflé l’Open d’Australie et Wimbledon.

Le numéro deux mondial avait ouvert les ATP Finals avec une victoire en trois sets sur l’Américain Jack Sock, et est le premier joueur à atteindre les demi-finales après deux victoires en poule. Il jouera son troisième match du groupe contre l’ancien champion de l’US Open, le Croate Marin Cilic.

« Je suis très content, a déclaré Federer après sa victoire contre Zverev. C’était une poule difficile, donc arriver en demi après deux matches est vraiment bien. Mais c’était vraiment difficile, aujourd’hui. C’est encore le début du tournoi. C’était bien de pouvoir montrer de quoi je suis capable, que je peux arracher la victoire, une balle après l’autre, rester fort mentalement. J’ai commencé à mieux jouer dans le troisième set. C’était un match éprouvant du début à la fin ».

Si Federer décroche un septième titre des ATP Finals invaincu (un nouveau record en perspective), il ajoutera 2,2 millions d’euros à ses gains de tournoi 2017, actuellement juste au-dessus de 9,3 millions d’euros.

Mais même si le Suisse est devenu le sportif ayant gagné le plus d’argent en trophées, Tiger Wood, du haut de ses 41 ans, reste bien au-dessus en termes de revenus globaux.

Le golfeur, qui a laissé entendre le mois dernier qu’il pourrait revenir après son opération du dos en avril, a empoché 1,39 milliard d’euros depuis son passage en pro il y a une vingtaine d’années, en trophées et en sponsors, d’après les informations de Forbes. Federer, lui, n’aurait gagné qu’un total de 500 millions d’euros sur les courts ou en publicités.