Ma série de rencontres pour illustrer plus précisément les Labs d’entreprise et ainsi transmettre une meilleure compréhension des démarches se poursuit aujourd’hui avec la rencontre de Sandrine Delage et du People’sLab4Good qu’elle dirige.

Des six familles de Labs observées et leurs finalités guidant leur mise en place : une finalité de prospective, d’agilité ou d’incubation, d’innovation ouverte, de facilitation, d’acculturation et de communication ou de ”faire” (maker) – décrites dans une chronique “Et si vous mettiez en place un lab dans votre entreprise ?” – le People’sLab4Good se positionne volontiers dans la finalité d’incubation.

Il joue en effet le rôle d’un « incubateur interne », un dispositif qui facilite l’émergence de projets innovants au sein de l’entreprise. L’idée est d’initier les équipes internes aux compétences et aux pratiques des startup pour accélérer les projets et optimiser les chances de succès des innovations internes de rupture.

Un incubateur interne permet d’explorer des marchés, d’éprouver des technologies et de valider de nouveaux business models tout en protégeant ces projets de rupture contre les obstacles, voire l’hostilité de l’organisation existante. Autrement dit, de prendre les risques que l’entreprise ne prend plus.

Le People’sLab4Good ajoute une facette en opérant en son sein un programme d’intrapreneuriat, dédié au développement de projets qui répondent à la fois aux attentes du métier de l’entreprise et de la société.

 

Sandrine, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis aujourd’hui responsable du programme d’intrapreneuriat de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas ; je suis une slasheuse, actrice du changement, convaincue du rôle des collaborateurs et de l’importance des compétences de chacun pour faire avancer l’entreprise.

Je suis informaticienne de formation avec une expérience d’une quinzaine d’années au sein de l’IT de BNP Paribas. J’ai très vite constaté que le digital et la tech n’avaient de sens qu’au service de l’humain. En 2013, j’ai créé un blog avec ma fille, Mère et Fille 2.0, pour décrypter les usages du digital, avec un regard croisé de deux générations. J’ai ensuite lancé dans mon entreprise des moments d’échanges informels et pédagogiques qui ont permis de créer en 2015 une offre complète d’acculturation digitale, appelée #EnjoyDigitAll, faisant partie d’un programme d’intrapreneuriat de BNP Paribas.

Depuis mi-2017, je suis responsable du pôle « Change Makers & Prospective » au sein de la fonction Communication Groupe de BNP Paribas. Notre objectif : accompagner la transformation de la culture digitale et l’intrapreneuriat adossé à l’Engagement d’entreprise.

 

Qu’est-ce que Le People’sLab4Good ?

Le People’sLab4Good est un programme d’intrapreneuriat, dédié au développement de projets qui répondent à la fois aux attentes de notre métier et de la société. Ce programme s’adresse à l’ensemble des collaborateurs du Groupe et les aide à transformer leur idée en un projet d’intrapreneuriat conciliant business et responsabilité sociale et environnementale.

Il accueille une quinzaine d’intrapreneurs, collaborateurs de BNP Paribas, porteurs de projets à impact positif.

Les projets du Lab sont principalement alignés sur les quatre grands chantiers de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas : climat, jeune génération, vie locale et entrepreneurs.

Nous avons également créé un mouvement multi-entreprises #Intrapreneurs4Good pour créer des liens entre les intrapreneurs et les acteurs positifs de la société, extérieurs à notre Groupe.

 

Comment ça fonctionne ?

Le People’sLab4Good réalise un appel à candidatures pendant 5 semaines, phase qui est suivie de plusieurs étapes de sélection par des jurys (Top 80, top 40, top 24) pour retenir 12 dossiers. Que ce soit pour un nouveau service ou un nouveau produit, le programme accompagne alors les collaborateurs intrapreneurs pour mobiliser les investisseurs internes et obtenir les ressources leur permettant de lancer leur projet.

Il a ainsi une dimension d’incubation.

Ces intrapreneurs bénéficient d’une formation d’une vingtaine de jours répartis sur 4 mois, au cours de laquelle ils se familiarisent avec les méthodologies startup et prennent part à des modules sur l’impact positif (passant notamment par la découverte de modèles économiques d’Entreprises Sociales et Solidaires (ESS) et des 17 Objectifs de Développement Durable de l’ONU).

Tout au long de leur accompagnement, ces intrapreneurs sont considérés comme des « Makers ».

La pédagogie de cette démarche est volontairement active, collaborative et positive. Il s’agit d’aider les collaborateurs à s’inspirer les uns des autres et à oser intraprendre. Pour les managers des intrapreneurs, le People’sLab4Good est l’occasion de vivre une expérience apprenante pour faire évoluer leur management et faire ainsi partie des acteurs de la transformation de l’entreprise.

Il y a également dans ce programme une dimension d’acculturation et de communication. En effet, nous entendons partager la culture d’entreprendre un projet à impact positif avec le plus grand nombre de personnes, internes comme externes à BNP Paribas. Il ne s’agit pas de faire du Lab un club privé. Il est donc ouvert à ceux qui veulent le visiter ou contribuer et nous partageons la vie du programme et des intrapreneurs sur les réseaux sociaux, via des contenus pédagogiques visuels comme les sketchnotes.

Le Lab est un programme international, transverse au groupe BNP Paribas. Il a accueilli en 2018 15 intrapreneurs de 9 métiers différents et de 4 pays (Côte d’Ivoire, Luxembourg, Suisse et France).

Nous veillons donc à ce que la plupart de nos contenus soient traduits pour profiter au plus grand nombre.

 

À quoi sert-il ? Quel est sa raison d’être ?

En septembre 2017, BNP Paribas a créé la direction de l’Engagement d’entreprise, représentée au Comité Exécutif du Groupe. Cette nouvelle direction travaille avec tous les métiers et fonctions de BNP Paribas et se mobilise pour des causes en faisant converger offres commerciales, partenariats, actions d’employeur, politiques d’achats, projets solidaires, mécénat, volontariat et intrapreneuriat.

Le People’sLab4Good accompagne cette raison d’être.

Nous avons souhaité interagir avec tous les intrapreneurs qui changent l’entreprise et la société ; et les valoriser dans un mouvement au travers d’un hashtag #Intrapreneurs4Good, avec un compte Twitter @Intra4Good et un podcast qui partage les témoignages de ces Change Makers (http://www.soundcloud.com/intrapreneurs4good).

Les nombreux contacts avec d’autres entreprises mobilisées se structurent pour faire grandir ce mouvement en 2019 et imaginer des actions concrètes communes.

 

Quelles sont les 1ères réalisations ? Les 1ers succès observés ?

Le People’sLab4Good a incubé le projet “Finance4Good” dont l’objectif est de lancer un compte d’épargne responsable permettant au client détenteur du compte de donner du sens à son argent. Le principe est de contribuer au financement d’entreprises à impact social et environnemental avec les intérêts de son épargne. Une communauté est prévue pour créer du lien et participer à des événements sur l’impact positif.

Un autre projet consiste à créer une communauté composée d’entrepreneurs, de clients BNP Paribas et de personnes en situation de handicap afin de faciliter le quotidien de ces dernières en imaginant un meilleur accompagnement.

L’idée est d’intégrer des startups à cette communauté, qui développeront des projets – fintech mais pas uniquement – dédiés aux personnes invalides et/ou en situation de handicap.

Les clients BNP Paribas faisant partie de cette communauté pourront ainsi tester les services de ces startups et investir s’ils le souhaitent dans leurs projets.

 

Quelles sont les fiertés ? Des difficultés ou questionnements ? Le Business model ? Avez-vous des KPIs ? …

Notre fierté est de constater que l’ensemble des collaborateurs passés par le Lab ont développé de réelles compétences intrapreneuriales et de voir que plus d’un projet sur deux perdure après la sortie du Lab. Au-delà des chiffres, nous souhaitons souligner l’ampleur de cette expérience humaine. Collectivement, nous apprenons et développons notre capacité à produire ensemble.

Côté chiffres, lors de la 1ère saison, 9 projets sur 13 ont obtenu le Go pour poursuivre l’aventure post programme (intégration dans une business unit métier ou dans un autre Lab de BNP Paribas).

L’ambition est aussi de concilier Business et Good, nous participons ainsi à la définition d’un modèle économique viable, avec le développement d’une activité rentable dont la croissance augmentera proportionnellement à l’impact positif généré.

Pour conclure, je suis convaincue que le secret de la réussite se trouve notamment dans le 17ème Objectif de Développement Durable de l’ONU : le partenariat.

En généralisant et en augmentant l’effet d’échelle ; en créant des alliances métiers qui partagent les coûts, il est possible de faire grandir ces projets en acceptant un retour sur investissement à plus long terme.

 

En une phrase ?

Make a difference ! Chaque personne a le potentiel de lancer un projet qui répond aux attentes de son métier et de la société.