« No trust, No business » : c’est le thème qu’a choisi le HUB Institute pour interroger et décrypter les grandes tendances qui structurent le marché digital lors du HUBFORUM Paris 2018, les 9 et 10 octobre prochains. 

Seront présents tous les dirigeants des géants de la Tech, de Google à Snapchat en passant par Facebook – mais aussi Criteo qui a récemment annoncé l’acquisition de Storetail -, toujours en dialogue ou en résonance avec une grande marque qui innove. Interviendront ainsi Henri Giscard D’Estaing, PDG du Club Med (photo ci-dessous), mais aussi des responsables de Engie, McDonald’s, MondelezPernod-Ricard, Samsung, Seb, etc.  

 

 

Et le sujet est vaste : la confiance est au cœur des préoccupations et sera LE défi majeur que les acteurs de demain auront à dépasser. Les nouvelles technologies et la digitalisation de nos modes de vies et de travail entraînent, elles aussi, de nouveaux enjeux relatifs à la confiance et réinterrogent la qualité de nos critères d’évaluation et les dispositifs préventifs/palliatifs mis en place par les entreprises pour garantir la confiance.

Dans un triple contexte de crise de l’information (fake news, bulles de contentement), de crise de la publicité (visibilité, brand safety) et de sécurité (hacking et multiplication des cyberattaques), la confiance est questionnée tous les jours par l’actualité. Qu’elle soit dans l’éthique, la transparence, le respect des clients, de leurs attentes et de leurs avis, la compétition et l’interopérabilité avec le reste de l’écosystème, la maîtrise des chiffres et des mesures, dans l’usage sécurisé et respectueux de la donnée, la confiance est au cœur des enjeux business. 

Plus de 3 000 décideurs, 100 intervenants, des workshops interactifs se succéderont sur ces deux jours.

Enfin pour la première fois, les jeunes talents seront mis en lumière avec la révélation du HUB35, une sélection de 35 talents de moins de 35 ans qui font bouger le digital dans leur entreprise.

Toutes les informations sur cet événement ici.