Les négociations entre Microsoft et TikTok qui semblaient à l’arrêt en raison de la décision du président Donald Trump de bannir l’application chinoise aux États-Unis, sont de nouveau possibles grâce à l’intervention de Satya Nadella, PDG de Microsoft, auprès du président américain.

Vendredi après-midi, suite à l’annonce du président visant à l’interdiction de TikTok aux États-Unis, Microsoft a déclaré vouloir racheter l’application. Le président a également déclaré que ses équipes hésitaient entre l’interdiction totale de l’application ou une éventuelle obligation pour la société chinoise Bytedance de vendre l’application en raison des doutes sur la mauvaise gestion des données personnelles des utilisateurs.


Dimanche, Microsoft a déclaré : « Notre entreprise est pleinement consciente de l’importance de répondre aux préoccupations du président. C’est pourquoi nous nous engageons à acquérir TikTok sous réserve d’un examen complet de la sécurité ainsi qu’à fournir des avantages économiques aux États-Unis et au Trésor américain ».

De même, TikTok a répondu au président américain en diffusant sur son application ainsi que sur Twitter un message vidéo extrêmement optimiste. Dans ce message, Vanessa Pappas, directrice générale de TikTok aux États-Unis a cité les 1 500 employés américains qui travaillent pour le compte de l’entreprise ainsi que le projet de l’entreprise d’embaucher environ 10 000 personnes exclusivement aux États-Unis.

Au cours de l’année 2019, TikTok a pris ses distances avec sa société mère, ByteDance, basée à Pékin. En effet, l’entreprise a déclaré à différentes reprises qu’elle n’avait jamais partagé de données avec le gouvernement chinois. De plus, en mai, elle a engagé Kevin Mayer, ancien cadre de Disney, comme nouveau PDG dans le but de donner à l’entreprise un visage plus américain.

Enfin, un rachat éventuel de TikTok par Microsoft, désormais d’une valeur d’un million de dollars, ferait grimper celle de TikTok à plusieurs milliards de dollars, faisant ainsi de Microsoft le concurrent direct de Facebook. Un tel achat aura pour but d’élargir le spectre des centres d’intérêt de Microsoft, qui depuis des années ne s’est intéressé qu’aux logiciels d’entreprise.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Abram Brown

<<< À lire également : L’Application TikTok Va-T-Elle Se Faire Racheter ? >>>