La savonnerie Marius Fabre est liée depuis des siècles à l’histoire du savon de Marseille dont le procédé de fabrication fut codifié par un édit de Louis XIV signé par Colbert en 1688. Devenu un nom galvaudé, le savon à l’huile d’olive de Fabre est LE véritable savon de Marseille depuis 1900. Ce produit naturel, biodégradable, hypoallergénique et extra pur est élaboré dans les règles de l’art par Marius Fabre. Il est un trésor de bienfaits pour l’homme et l’environnement.

Rencontre à Salon-de-Provence avec Julie Bousquet-Fabre, arrière-petite fille du fondateur de Marius Fabre, société référencée dans la boutique officielle de l’Élysée et ayant obtenu le prestigieux label Entreprise du Patrimoine Vivant.


Quelles sont les principales initiatives que vous avez prises chez Marius Fabre depuis que votre prise de fonction en 2010

Depuis 10 ans, Marius Fabre développe son activité autour de sept axes majeurs :

Nos missions : la transmission de la société Marius Fabre a été ardemment préparée par nos parents. Nous représentons la quatrième génération Marie et moi. Notre mission est de préserver la culture de cette entreprise créée par notre arrière-grand-père en 1900 tout en l’inscrivant dans son époque, sans cesser d’innover. Nous nous efforçons de valoriser notre patrimoine familial et de faire rayonner notre région et notre savoir-faire à l’international. Notre défi est de porter plus haut notre engagement pour l’environnement. En 2019, la société a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros. Elle emploie une quarantaine de personnes. Nos Maîtres Savonniers ont produit plus de 1 000 tonnes de savon.

Image positive : Depuis les années 60, les laboratoires et les industriels ont diffusé, pour des raisons financières, des informations négatives sur le savon de Marseille auprès des dermatologues. Contrairement à cette mauvaise presse, l’utilisation quotidienne de notre savon contribue à réduire le dessèchement de la peau. Il est recommandé en cas d’intolérance aux savons et bases lavantes de synthèse.

Une étude dermatologique du CHU de Montpellier par le professeur Meynadier est venu confirmer cette analyse en 1998. 

Cet impact positif sur la peau est une des raisons de notre succès et du renouveau du savon de Marseille. La qualité du produit, le Made in Provence et notre fabrication artisanale contribuent également à donner à notre produit une véritable aura.  

Le savon de Marseille est en fait l’ancêtre du bio. Depuis toujours, ce savon sain a été biologique bien avant que le bio ne soit une tendance globale. D’autres produits authentiques et respectueux de l’environnement sont de même nature tels que le blanc de Meudon issu des carrières de craies, la terre naturelle détachante de Sommières, le savon noir ou le vinaigre blanc.

L’export : 25% de notre activité est réalisée à l’international. Notre circuit a été élargi à 54 pays. Nous avons renforcé notre partenariat avec nos distributeurs historiques au Japon.  Notre savon est particulièrement apprécié pour ses nombreuses vertus par les japonais car ils ont une peau à tendance atopique.

Nos partenaires américains ont fait faillite lors de la crise de 2008. Le retour de Marius Fabre aux États-Unis se fera différemment. Les consommateurs New Yorkais et californiens sont très concernés par leur empreinte écologique.

Nos produits sont également vendus dans les magasins spécialisés situés dans les pays limitrophes : Suisse, Angleterre, Italie et Allemagne, etc.

Dès 1996, une boutique a été implantée dans notre atelier de production. Nos utilisateurs peuvent ainsi acheter directement chez le fabriquant. Deux boutiques en propre ont été ouvertes : la première dans le quartier du Marais à Paris, en novembre 2017 et la seconde à Salon-de-Provence en décembre 2018.

Boutique Marius Fabre située dans le Marais, Paris

Internet : La vente en ligne représente environ 10% de notre chiffre d’affaires. Internet est une base d’informations exceptionnelle pour notre service marketing, CRM et service-après-vente. 15 000 avis clients ont été récoltés par notre site d’e-commerce depuis avril 2017. Ils sont traités par Avis Vérifiés et certifiés par Afnor Certification. Les membres de la communauté Marius Fabre fournissent des avis sur nos 200 produits qu’ils utilisent afin de faire bénéficier les autres membres de leur expérience. Ces avis sont le vecteur numéro un dans leur décision d’achat en ligne.

L’agriculture biologique : notre savon noir à l’huile d’olive est un produit naturel, biologique et biodégradable dont les vertus antibactériennes et insecticides sont connues depuis fort longtemps par les agriculteurs. Complément naturel, il est l’allié précieux pour lutter contre les pucerons, les cochenilles, les araignées rouges, les punaises vertes tout en respectant l’environnement. Ce segment représente désormais 13% de notre chiffre d’affaires. Nous sommes présents principalement dans les jardineries et les coopératives agricoles.

Tourisme industriel : Chargé d’histoire, le savon de Marseille est devenu un objet patrimonial. La savonnerie ouvre ses portes au grand public depuis 1996. Un musée retrace l’histoire du savon de Marseille et de notre histoire familiale.

En 2018, 32 000 visiteurs ont été accueillis gratuitement dans nos ateliers de fabrication. Ils étaient 8000 en 2013 à l’occasion de Marseille-Provence, Capitale Européenne de la Culture.

 

Marie et Julie Bousquet-Fabre

Quelle est la nouvelle histoire que Marius Fabre a envie de nous raconter à l’occasion de ses 120 ans ?

Célébrations : Nous allons fêter quatre générations à la tête de cette entreprise familiale. Deux grandes journées portes ouvertes seront organisées les 23 et 24 mai prochain avec des animations pour petits et grands. 2000 personnes sont attendus pour cet évènement.

Innovation : Ce 120e anniversaire est l’occasion d’annoncer une innovation. La suppression de l’huile de palme de tous nos savons.

L’huile de palme est l’un des ingrédients historiques du savon de Marseille et de tous les savons produits dans le monde. Elle permet de durcir le savon. Malheureusement, cette matière première est à l’origine de la déforestation de millions d’hectares de forêt tropicale.

Après huit ans de recherche, de tests et d’investissements, Marius Fabre a réussi à supprimer l’huile de palme du savon blanc en la remplaçant par l’huile végétale de tournesol oléique. Le savon de Marseille à l’huile d’olive en est dépourvu depuis 2012.  La formule avait été retravaillée sans ajouter un nouvel ingrédient.

Cette innovation confirme l’engagement de Marius Fabre pour l’environnement et la réduction de son empreinte écologique.

Atelier de production : la production du savon blanc sans huile de palme n’a pas modifié nos méthodes de fabrication traditionnelles. L’atelier datant du XIXè siècle a dû être redimensionné avec un nouveau chaudron, de nouvelles cuves de stockage des huiles de tournesol oléique, une nouvelle chaudière. Le savon sèche toujours à l’air libre.

fabre

fabre

Quel est le prochain cycle de croissance de Marius Fabre ?

Notre mission est de pérenniser l’entreprise familiale. Nous restons une société totalement indépendante à capitaux 100% familiaux.

Le temps long est un actif que nous intégrons dans le développement de notre PME.

 

Quelle est votre analyse du marché ?

Le marché du savon :  la production européenne de savons est estimée à plus de 850 000 tonnes dont 30 000 tonnes pour le savon dit « de Marseille ».

Ce marché est dominé en Europe par quatre grands industriels : Procter & Gamble, Unilever, Henkel et Colgate.

L’appellation n’étant pas protégée, la Chine et la Turquie sont les plus gros fabricants de la pâte de savon dite de « Marseille ». Ces savons sont conditionnés en Europe. Certains contiennent de l’huile de palme, des graisses animales, des additifs, des colorants et des parfums de synthèse. Ils sont vendus à un prix attractif principalement dans les supermarchés.

Des industriels utilisent cette image dans leur gamme de produits.

Le consommateur : Le consommateur redécouvre les vertus de ce produit naturel, écologique, artisanal, extra pur, doux pour la peau et efficace pour le linge.

Les jeunes générations veulent consommer avec zéro déchet.

Ils plébiscitent le savon solide pour son aspect écologique et biodégradable, sans recyclage de l’emballage plastique, sans eau dans la composition finale du produit, sans conservateur.

L’aspect économique est également pris en considération car il est beaucoup plus économique qu’un gel douche. De plus, ce produit est sans date de péremption.

Cette tendance est surtout constatée en Suisse, en Italie, en Allemagne, au Canada, en France, dans certaines villes des États-Unis et des pays scandinaves. 

Notre barre de savon de Marseille à l’huile d’olive de 2,5kg est une de nos best sellers au Japon. Le cérémonial lié à la découpe du savon en tranche avec un fil est particulièrement apprécié des consommateurs japonais.

Les copeaux de savon sont utilisés pour la fabrication de la lessive. Ils sont une alternative aux lessives dérivées des industries chimiques et pétrolières. 25 g de copeaux de savon blanc Marius Fabre sans huile de palme permet d’avoir 1 litre de lessive naturelle. Pour avoir un linge parfaitement blanc, nous recommandons de rajouter une cuillère à soupe de bicarbonate de soude. Le vinaigre blanc est idéal pour adoucir une eau calcaire. Nos copeaux de savon et nos conseils d’utilisation permettent un lavage doux, efficace et respectueux de l’environnement.

Nos consommateurs utilisent également nos savons de Marseille blancs comme détachant, et nos savons de Marseille verts comme dentifrice, contre les crampes, contre les mites et même pour les plaies.

fabre

Quelle est l’objet de votre association : l’Union des Professionnels du Savon de Marseille

Le consommateur n’a pas une information précise sur le produit à cause d’une confusion. 80 % des savons de Marseille ne sont pas fabriqués dans la région marseillaise au même titre que les couteaux Laguiole, la porcelaine de Limoge, la pierre de Bourgogne.

Label : Marius Fabre est un membre fondateur de l’Union des Professionnels du Savon de Marseille. Quatre savonneries de la région ont créé une marque collective pour certifier que notre savon est le véritable savon de Marseille fabriqué selon le « procédé marseillais ». Le logo de l’UPSM « Savon de Marseille » a été déposé pour garantir au consommateur une composition, un procédé de fabrication spécifique en chaudron et une origine géographique.

La qualité est assurée par le savoir-faire traditionnel, artisanal et familial de la savonnerie.

 

IG : Notre association œuvre également pour la création d’une Indication Géographique (IG) « Savon de Marseille ». Nous nous efforçons de valoriser le métier de savonnier et de faire reconnaitre le savon de Marseille comme un produit unique et un patrimoine à protéger.

Il faudrait que notre label et l’IG soient reconnus par l’Etat.

Entreprise du Patrimoine Vivant, la savonnerie Marius Fabre a fait une collaboration exclusive avec l’Élysée à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine en septembre 2019. Nos savons de Marseille sont emballés avec un packaging aux couleurs de la République. Ils sont en vente dans la boutique officielle de l’Élysée, dans nos boutiques et sur notre site.

Marius Fabre est très fier que l’Élysée mette à l’honneur notre savoir-faire transmis de génération en génération au sein de notre famille, ainsi que d’autres marques emblématiques de l’artisanat français.

Suivez l’actualité de Christian Razel et de RoccaBaracca sur:

https://www.instagram.com/roccabaracca/?hl=fr 

www.roccabaracca.com

fabre

<<< À lire également : Le Secteur Cosmétique, Deuxième Contributeur Du Commerce Extérieur Français >>>